Calamiteuse politique macronienne

Posté le octobre 15, 2019, 10:38
5 mins

L’ignorance de tant de cadres des différents partis de droite au sujet des valeurs fondatrices de la droite me fascine.

Je ne suis pas un inconditionnel du clivage gauche-droite, dont je vois bien ce qu’il a d’artificiel (étant issu de l’idéalisme révolutionnaire).

Mais, il faut être aveugle pour ne pas voir que gauche et droite ont des psychologies et des valeurs différentes.

Comment donc tant de parlementaires LR peuvent-ils affirmer: «Macron mène les réformes que nous aurions dû mener»?

Le seul domaine où cette pensée peut sembler plausible est l’économie. Mais, même en matière économique, Emmanuel Macron et son gouvernement ne mènent pas une politique de droite.

D’abord, les observateurs sem­blent oublier qu’Emmanuel Ma­cron a été directement en charge de la politique économique pen­dant pratiquement tout le quinquennat de François Hollande. Ils occultent aussi le fait que, devenu président, il a réussi le tour de force d’augmenter la presse fiscale et la dette encore plus que son glorieux prédécesseur. Quant aux baisses d’impôt, elles ne sont pour le moment que des promesses qui n’engagent à rien. La prétendue suppression de l’ISF n’a été qu’une manifestation de l’interventionnisme social-démocrate : posséder de l’immobilier serait « mal », quand posséder des actions serait « bien ». Mais je dénie totalement au président le droit de me dicter ce que je dois faire de mes économies!

Bref, même au plan économique, il est extrêmement contestable qu’Emmanuel Macron mène une politique de droite – quoi qu’en dise M. Mélenchon (il est vrai que l’extrême gauche a l’habitude de taxer de «fascisme» tout ce qui n’est pas elle!).

Mais la réalité est bien pire encore dans les autres domaines de la vie politique.

Sur la question de l’immigration, en dehors d’un blabla lénifiant, rien n’a été fait. Pire, M. Macron se bat à Bruxelles pour imposer à toutes les nations, dont la France, des quotas migratoires.

Nous accueillons déjà 400 000 personnes par an (officiellement), dont tout le monde sait que nous n’avons aucun moyen de les employer, ni de les intégrer – et qui vont donc demeurer à la charge de la nation.

Comment peut-on sérieusement songer à alourdir ce fardeau?

Sur le sujet connexe de l’islamisation, on a vu avec l’attentat de la préfecture de police à quel point nous étions protégés du terrorisme – seul sujet qui semble intéresser nos dirigeants quand il est question d’islam: les politiciens semblent ignorer que le terrorisme n’est que l’un des vecteurs de l’islamisation, et pas forcément le plus dangereux, si je peux oser ce paradoxe.

Mais le pire, pour moi, touche aux libertés publiques.

J’ai dit, lors de l’élection de notre sémillant chef de l’État, que nous pourrions peut-être avoir de bonnes nouvelles en matière de libertés économiques, mais que nous les paierions cher en matière de libertés tout court.

Il est désormais clair qu’en matière de libertés économiques, Emmanuel Macron est le continuateur de François Hollande. Mais, en matière de libertés publiques, il est pire encore que son prédécesseur.

Regardez le nombre de lois votées pour museler la presse. Voyez le climat de délation, où médias et grandes entreprises se coalisent pour obtenir la mise à mort sociale d’un journaliste comme Éric Zemmour.

Oui, notre situation est catastrophique. Mais le plus grave, c’est que trop de personnes – y compris à droite – croient encore que M. Macron mène une politique de droite. Ce qui exclut toute possibilité sérieuse d’alternance. Il est urgent de dire enfin la vérité pour préparer un programme de véritable renouveau pour la France.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

4 réponses à l'article : Calamiteuse politique macronienne

  1. BRENUS

    20/10/2019

    Macron , le parfait représentant de cette nouvelle bourgeoisie – droite gauche confondues – gagnante de la mondialisation heureuse, méprisante et bien pire que l’ancienne sous couvert de faux bons sentiments, qui a relégué et relègue de plus en plus le « reste » (ce qu’ils appellent les populistes) hors les murs et les moyens.
    J’ignore jusque quand cette situation pourra perdurer, soutenue qu’elle est par les protégés du système y compris les bénéficiaires de « l’immigration heureuse » – pour eux. Mais je vous invite à lire les deux derniers bouquins de Christophe Guilluy, pourtant venant de la gauche, dont « Le crépuscule de la France d’en Haut » . Je souhaite que le mot crépuscule constitue une prophétie réalisatrice pour limiter la nuisance de ces enfoirés sur le « reste » : enfin, le peuple, tout bonnement.
    Prenez également lecture de ces vers de RONSARD – a propos de la division de la France , déjà- (vérifiez si vous voulez : je l’ai piqué sur un autre site) :
    – France de ton malheur tu es cause en partie,
    Je t’en ai par mes vers mille fois averti
    Tu es marâtre aux tiens et mère aux étrangers
    Qui se moquent de toi quand tu es en danger
    Car la plus grande part des étrangers obtiennent
    Les biens qui a tes fils justement appartiennent
    Pierre de Ronsart

    Le grand Ronsart, déjà, nous avait averti. J’aurai préféré qu’il n’ait eu envie et besoin que de célébrer « la rose ». Hélas…

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    15/10/2019

    personnellement , bien que j’ ignore si Emmanuel Macron porte au poignet une Rolex, j’ estime que cet homme a réussi sa vie !

    Répondre
    • HOMERE

      15/10/2019

      ….et ruiné celle des autres……sans Rolex
      Les Présidents ont ceci de remarquablement constant qu’ils sont quasi impuissants et vice versa…mais ils font bonne figure devant les cadavres de nos compatriotes abattus par les cinglés de tous poils (de barbe)

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        15/10/2019

        l’ essentiel pour notre hédoniste ( et pour sa  » maman  » ) c’ est qu’ il ait  » réalisé  » sa vie

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)