Campagne régionale ou présidentielle ?

Posté le octobre 19, 2015, 11:41
5 mins

6a00d8341c496553ef01bb087fba69970d-320wiLes régions françaises ont été réduites de 22 à 13. Les élections régionales auront lieu les 6 et 13 décembre de cette année.

C’est à peu près tout ce qu’a enregistré jusqu’alors un citoyen moyennement curieux.

Un fureteur a appris que cette réforme ne concerne que les régions métropolitaines, soit l’Hexagone plus la Corse. Un fouineur plus pugnace ou un lecteur assidu des journaux locaux comprend, sans y voir clair pour autant, que les palabres, discussions nominations anticipées, investitures, déclarations sirupeuses ou croche-pieds pernicieux vont bon train. Ce qui lui confirme que la campagne en vue de ce scrutin est lancée.

Des Héraultais ont été conviés à assister à une grande réunion des « Républicains » pour la future région Languedoc-Midi-Pyrénées-Roussillon (la juxtaposition alphabétique prévaut pour l’instant) dans une ville dont les médias ont fait grande publicité indirecte depuis les dernières municipales. Le candidat désigné par le parti, Dominique Reynié, était évidemment attendu et l’assistance avait soif de ses intentions, objectifs et programme. Mais la présence annoncée de Nicolas Sarkozy avait à l’évidence motivé les adhérents et autres participants qui faisaient grand nombre dans cette assemblée.

Bien que me classant parmi les fureteurs légèrement compulsifs, j’avoue n’être que très peu au fait des modalités de constitution de ces futures super assemblées régionales et de leurs règles de délibérations. Et je présume n’être pas le seul ignorant, en tout cas qui ose le révéler. Nous attendions donc une bonne part de pédagogie dans les discours, propre à éveiller ou renforcer une motivation que les derniers scrutins ont montrée bien lasse.

Dans ce genre de « meeting » il est d’usage traditionnel, hélas, de donner la parole à chaque responsable ou élu dans un ordre qui se veut géographiquement protocolaire. Comme au temps des locos à charbon, pour chauffer la salle. Les performances successives, dont certaines outrées ou inappropriées, auraient plutôt tendance à fatiguer l’audience, impatiente d’entendre le discours collant au vrai sujet quand bien-même quelques envolées lyriques profitent à l’introduction de l’orateur principal.

En l’occurrence la star fut le dernier, à savoir le président du parti et candidat aux primaires en vue des présidentielles, Nicolas Sarkozy.

Certes Dominique Reynié, tête de liste pour les régionales , fit en « vedette américaine » un discours plaisant non dénué d’humour, mais rien ne nous fut dit sur le mode de scrutin et l’agrégation des différentes listes, sa conception de l’organisation territoriale, la répartition des services, les choix économiques et sociaux, hormis l’aide au maintien d’une ruralité vivante et pérenne.

Puis vint Nicolas Sarkozy qui fit, avec une verve dont il est familier, une longue harangue anti Hollande, mais en avance de plus d’un an sur la campagne présidentielle. Car si les griefs faits au président actuel sont évidents et bien reconnus du peuple de droite (et même d’autres !), on est en droit de se demander pourquoi l’opposition à certaines des décisions gouvernementales n’est pas plus explicite, marquée et publique ? En ce moment !

Enfin, conclure par une envolée « républicaine » s’appuyant sur la condamnation (en filigrane grossier) d’une ex ministre et fidèle soutien, ne fut pas la prestation la mieux appréciée. Mais peut-être était-ce le lieu de la réunion qui nous valut cette déclamation, adressée en réalité par-delà l’enceinte, à un édile local et sa ville « maltraitée » ?…`


Henri Girardin

15 réponses à l'article : Campagne régionale ou présidentielle ?

  1. crimou

    25/10/2015

    Vous avez quel âge pour croire encore au père noël ?
    Il ne faut pas rétablir la Démocratie, mais l’établir, car à ce jour elle n’a jamais existée en France ou en Europe (hormis la Grèce au 3 et 4e S av JC).
    Au lieu de monter en épingle les exactions des félons qui, ne nous gouverne pas, mais conduisent nos pays vers la misére et la pauvreté des peuples, éduquez, informez, investissez-vous pour combattre cette dictature civile qui nous accable depuis la révolution française.
    Même si ce n’est pas parfait prenez modèle sur Étienne Chouard, au moins là vous vous rendrez utile pour la société et le (les) pays.

    Répondre
  2. 20/10/2015

    Jaures : Insistez donc directement auprès du Président de la République afin que élèves hollandais soient réunies dans les mêmes classes avec les handicapés mentaux. C’est de la démocrassie avec deux « S » comme saucisse !

    Répondre
  3. Lyle

    20/10/2015

    Moi j’en ai mare de voir gogo 1er tous les jours à la télé nous débiter ses mensonges derrière lui son valet de pied le valseur, après vient celui par qui tout est arrivé, et toutes cette horde de malotrus qui veulent manger au même
    râtelier, ces politiciens marrons qui lèchent les babouches de certains électeurs, et dans un coin les ….FRANCAIS…. qui attendent de savoir à quelle sauce ils seront mangés ??? ils n’ont pas encore compris, vont ils se réveiller à temps???

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      01/11/2015

      @lyle
      …Pour le moment la sauce est aigre douce. Pour demain…
      n’en restera que l’aigreur dont le diagnostic s’estimera qu’avec l’effervescence des deux extrémités du tube digestif. bonjour l’ambiance

      Répondre
  4. Bistouille Poirot

    19/10/2015

    Et moins ils parlent + vite ils descendent. Julie et Carla ont d’ailleurs tous les moyens de les écarter d’une voie pour laquelle Ils ne sont pas faits quitte à conjuguer leurs pouvoir de séduction sur François to day et Nicolas to morrow morning.

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      19/10/2015

      ….Quelques moments chauds dans LE CHEMIN AUX DAMES les calmera peut être:
      – Le vice chancelier, arme au pied sous l’oeil goguenard de Marine coiffée d’un casque à pointe, sabre au clair ou sans culotte, comme à Valmy…
      – Et depuis les loges impériales, nous supplierons les Horace de ménager les Curiace jusqu’à épuisement total d’une horde de sangliers arrosée de Potion Magique.

      Répondre
    • 20/10/2015

      Poirot : le résultat des Régionales va surprendre les UMPS –
      les Françaises et les Français vont se réveiller !

      Répondre
  5. 19/10/2015

    Quel intérêt, toute cette politicaillerie?
    Si on en revient à ce site qui, depuis des années essaie de préparer de nouvelles voies, on pourrait se dire que tant d’efforts pour revenir dans les vieilles ornières, c’est digne du titre du film de Lelouch « Tout çà pour cà »!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/10/2015

      Plus François Hollande et Nicolas Sarkozy  » parlent  » … [ de politicaillerie franchouillarde ] et plus le F.N. monte … tout n’ est donc pas ( si )  » négatif  » … pour les frontistes !

      Répondre
      • 20/10/2015

        Plus le FN monte, plus « un général » inattendu », pourra nous surprendre – et, si théoriquement la démo parlementaire peut séduire, en réalité le parlementarisme est la Dictature de la démocratie incompétente parce que soudoyable !

        Répondre
        • Bistouille Poirot

          01/11/2015

          @rosenberg
          Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvaise augure, je vous prie de m’excuser cher ami mais si un général a cru devoir figer deux étoiles naines et pâlichones sur sa caisse à boulons, quelque caporal n’a pas attendu l’officier « inattendu » dont vous nous parlez, pour nous surprendre…

          Répondre
    • 21/10/2015

      De Soyer faut pas se décourager – et, ne pas se faire piéger par des Christiane Lagarde, Tapie, et autres crapules – de Villiers…vigilence car à ce jour, Vendéen chez lui seulement ? Par le passé De Villiers ne cherchait qu’à piquer des voix au FN !

      Répondre
      • 23/10/2015

        De Soyer :je suis aussi de l’avis que de Villiers était plutôt faux-cul – en effet il ne cherchait qu’à piquer des voix au FN pour ensuite recommander ses électeurs à la Chiraquie musulmane!

        Répondre
        • Bistouille Poirot

          01/11/2015

          De Villiers ? ferait mieux de s’occuper des moeurs douteuses de sa progéniture.
          Fabius ? le fiston achète un appartement parisien à 800.000 € et fait un trou monumental dans un casino du Névada.
          Taubira ? Devrait mesurer la surpopulation carcérale et en profiter pour rendre visite à son fils.
          Et si il leur reste un peu temps mais j’en doute, il pourraient alors organiser un FRONT REPUBLICAIN…

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)