Cantonales : la mort du « front républicain »

Posté le mars 23, 2011, 12:00
4 mins

Le 20 mars avait lieu le premier tour des cantonales. Le premier enseignement tient évidemment à l’abstention : les chiffres provisoires dont je dispose au moment d’écrire ces lignes font état d’une abstention de 55 %.

Il faut dire que personne ne sait à quoi servent ces élections cantonales, ni à quoi servent les conseillers généraux que nous élisons. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la réforme des collectivités territoriales a raté son objectif !

Notons que cette abstention a une conséquence électorale importante : le seuil pour se maintenir au 2e tour (12,5 % des inscrits) devrait se situer autour de 25 % ou même davantage des suffrages exprimés. Ce qui implique une nouvelle confiscation de la démocratie au profit des formations les plus importantes. Et ce n’est certainement pas cela qui fera revenir les électeurs aux urnes !

Le deuxième enseignement tient au rejet du gouvernement. Une part de l’abstention peut sans doute être rattachée à ce rejet. La poussée de la gauche et de l’extrême gauche (le PS, avec quelque 25 % des suffrages exprimés, dépasse largement l’UMP créditée de 17 % !). Et, naturellement, une bonne part du vote FN est également un rejet de la majorité.

Il faut noter aussi que beaucoup de candidats UMP n’ont pas osé concourir sous leurs propres couleurs. Si l’on additionne les votes UMP et divers droite, on double quasiment le score de l’UMP. Ce qui signifie que, de machine à gagner, l’UMP est devenue – jusque dans l’esprit des candidats – une machine à perdre.

Tout cela laisse assez mal augurer des prochaines échéances électorales. Même si, naturellement, la présidentielle est très différente des cantonales…
Restent deux signes d’espoir pour la droite. Tout d’abord, l’excellent score du FN corrige en partie le désastre électoral de l’UMP – à condition qu’il soit possible de faire des alliances UMP-FN contre les socialo-communistes.

Et, surtout, pour la première fois, l’UMP a refusé de mettre en place un « front républicain », appelant à faire barrage au FN en s’alliant avec la gauche.
Pour la première fois, on a entendu des élus nous dire que l’alliance UMP-FN ne serait pas plus « immorale » que l’alliance du PS avec l’extrême gauche. C’est le moins que l’on puisse dire ! Que je sache, le FN n’a tué personne, alors que l’extrême gauche continue à se réclamer d’une idéologie aux 100 millions de morts !

Il serait temps de cesser d’obéir à une gauche qui n’a aucune leçon de morale à nous donner !

7 réponses à l'article : Cantonales : la mort du « front républicain »

  1. MAGNE

    25/03/2011

    *Fillon, Devedjian, Pecresse, Villepin, Juppe, Borloo, Keller, Baroin, NKM, Bachelot, Guaino (conseiller de Sarkosy), Larcher (president UMP du Senat), Daubresse, Gaudin, etc. ont appele a voter a gauche…

    Exact , mais ils sont libres de leur choix  . Avec Frédéric , Rama , Besson , Fadela , DSK , Chichi ( qui votait Mitterand en 81 ) , Rachidati etc … et tous ceux qu’ils ont infiltrés au Gouvernement , Juppé etc…les philosophes , journalistes , associations avides de subventions  …

    Il semblerait que le Peuple français soit las de payer pour tous ces gens , et qu’il va les renvoyer à d’autres occupations .

    Des accords FN – UMP pour contrer le PS ????????????? Mais le Peuple fait confiance au FN et ne veut pas d’accords . Il va de soi que pris isolément les UMP sont valables et rejoindront individuellement le camp national .  Mais les autres qu’ils reprennent leurs activités ………………. la transition se fera dans le calme , et surtout sous les auspices des Lois de la République et d’un systéme judiciaire vraiment indépendant .

    Répondre
  2. HOMERE

    25/03/2011

    Bainville

    A force de répéter que vous mettez tout le monde dans le même sac, vous resterez seuls dans un autre sac…….es ce celà que vous voulez ? vous savez très bien que le FN seul ne peut prétendre excercer le pouvoir en France…si tenté qu’il veuille le pouvoir….si oui il doit rechercher des alliances…c’est la condition sine qua non !

    Cessez vos incantations et réfléchissez !

    Répondre
  3. Bainville

    24/03/2011

    La distinction entre droite et gauche selon des critères objectifs met l’UMP et le PS-PC dans le même camp, celui de l‘intervention toujours plus grande de l’Etat dans tous les domaines et donc d’un immobilisme ruineux pour les  français.

     

     

    UMP et PS pratiquant la même politique depuis des décennies :

     

    Immigration massive organisée, Education en ruines, 55% de prélèvements et 1  emploi public pour 6 emplois dans le privé, justice  bafouant le droit de propriété et la légitime défense, la famille et la natalité bafouées par des lois impensables il y a encore 30 ans, incapacité congénitale à engager des réductions significatives de la dépense publique, impôts sur le patrimoine en cascade et reniement  systématique des engagements fiscaux de l’Etat en faveur de l’épargne et de l’investissement.

     

    Le FN reste le seul parti qui ne vit pas sous la dictature idéologique du marxisme, il est le seul à occuper l’espace de droite. Il n’est pas l’héritier spirituel des pires idéologies et n’ a pas des millions de victimes à son passif malgré une presse qui le laisse sous entendre depuis 30 ans.

     

    Si la presse était indépendante et donc soucieuse de rendre compte de ce qui est la réalité, le FN , sans ce lourd handicap, serait depuis longtemps un parti de gouvernement, et le pays ne serait pas au bord du gouffre financier et à côtoyer la guerre civile

    Répondre
  4. HOMERE

    24/03/2011

    Les personnes que vous citez, Pierre ne sont pas les propriétaires des voix des électeurs de l’UMP et,ainsi n’engage qu’eux mêmes.Je suis convaincu que beaucoup d’électeurs UMP voteront pour le FN et,en contrepartie,nous espérons que les électeurs du FN soutiendront également les candidats UMP selon les circonstances.

    Les résultats favorables au FN seront l’équation qui devrait permettre un réequilibrage à droite car,les dirigeants de l’UMP seront contraints de revoir leurs alliances,dans ces conditions.

    On peut aussi envisager des probabilités d’alliances, au cas ou le second tour des Présidentielles opposerait MLP à un socialo,les électeurs UMP voteraient MLP et réciproquement avec Sarkozy.

    Bien entendu il faudra composer et concéder très fort…de part et d’autre.

    Répondre
  5. Pierre

    23/03/2011

    Les dirigeants de l’UMP prennent vraiment les electeurs pour des imbeciles: ils disent "nous ne sommes pas pour le front ‘republicain’ " mais ils* appellent a voter pour la gauche pour que les 6 a 7 millions d’electeurs frontistes ne soient pas representes dans les assemblees generales." L’UMPS (UMP et PS) veulent conserver leurs prebendes a tous prix pour continuer a ruiner nos compatriotes. Cela dure depuis plus de trente ans….

    Pour la recomposition a droite, mobilisons nous dimanche pour soutenir les candidats du Front National qui eux defendent les interets de nos compatriotes.

     

     

    *Fillon, Devedjian, Pecresse, Villepin, Juppe, Borloo, Keller, Baroin, NKM, Bachelot, Guaino (conseiller de Sarkosy), Larcher (president UMP du Senat), Daubresse, Gaudin, etc. ont appele a voter a gauche…

     

    Répondre
  6. HOMERE

    23/03/2011

    Pour rester dans le sujet,il faut considérer plusieurs situations :

    -La nouvelle posture de MLP,

    -Le rejet des politiques classiques,(on a tout essayé)

    -L’assimilation du PS et de l’UMP par le FN, (UMPS)

    -Les injures graves proférées par la gauche concernant Sarkozy, (Nazi, Hitler,il abîme la France,le problème c’est NS,le voyou de la République…….)

    -Les problèmes liés à l’immigration de peuplement et l’insécurité toujours patents.

    De ces éléments,il appert une analyse nouvelle de la droite de l’UMP (Droite Populaire) qui admet des convergences de principe avec le FN. Idem avec Sarkozy qui ne peut appeler à voter pour la gauche qui l’a insulté en longueur d’années.De ce point de vue,le PS c’est mis en marge de la démocratie française et a crée un point de non retour dans la diatribe de caniveau et de la diffamation politique.Aubry est typique de ce genre d’avanie avec sa gouaille de fosse septique.La gouape de Lille ne sera pas à l’abri du retour de manivelle…il y a matière !! (fécale bien sûr)

    J’ai pris aussi connaissance de la position du clown milliardaire de gauche dénomé Dany Boom qui lance un appel pathétique à voter contre le FN…..ce guignol ne semble plus être bienvenu chez les Ch’tis.Son air con et sa vue basse le font considérer comme le bouffon numéro un en France ce qui devrait normalement suffire à sa gloire…mais non…il paonne et pialle comme un larbin de la multiculturalité chère à nos intellos gauchiques.

    Répondre
  7. sas

    23/03/2011

    L agité boutiquier orientale enfariné…….voudrait faire exploser NOS BANLIEUX EN FRANCE qu il ne s y prendrait pas autrement……

    ……la "croissade" libyene" telle que présenté par nos habitués cooptés des masses merdias nationales asservies…..mettant la france en première ligne alors que ce sont les américain qui "drivent" en sous main……et dèrrière le decor del l arté

    ……et après quoi dès que ca va bouger a paris…..ON VA DECLARER L ETAT D URGENCE ET LA LOI MARTIALE ,,,,????? comme pour l alcoolique idiot dégénéré bush junior ?????

    Un peu court pour emp^cher Marine  d arriver au commande …….

    …..comme AVATAR……." je te vois…….."

     

    sas

    nb: les yankees cherchent simplement a stopper les révolutions du moyene orient qu ils ont eux même allumé et qui leur echappe…..comme les brûlis pour les incendies de forêts

    EXEMPLE / 

     l embargo pour les armes s applique a mouamar et aux insurgés

    les saisies financières sont sur tous les comptes libyen et non que sur les militaire ou la famille de kadaffi

    la mise en place de restriction aerienne vise a stopper toutes avances des 2 camps…et ainsi installer durablement la partition et le bordel ambiant comme en irak ou l afganistan

     

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)