La caste médiatique s’enfonce dans la propagande

Posté le 07 mars , 2018, 10:04
5 mins

Quand « l’affaire Wau­quiez » a éclaté, après les propos peu flatteurs sur ses confrères politiciens devant des étudiants lyonnais, je pensais qu’il s’agissait d’une de ces tempêtes dans un verre d’eau dont la caste politico-médiatique a le secret.

Je m’étais aussi fait la réflexion que Laurent Wauquiez ne pouvait qu’y gagner électoralement.

Mais j’avoue que je ne pensais pas que les médias géreraient aussi mal cette « crisounette ».

Désormais, l’affaire Wauquiez tourne au règlement de comptes contre les médias de propagande. Et, comme aux « 4 Vérités », cela fait des années que nous disons que le gauchisme médiatique est l’une des causes principales de notre déclin, cela n’est évidemment pas pour me déplaire.

Non seulement, donc, Laurent Wauquiez n’a pratiquement rien retranché sur le fond de ses propos, mais il les a confirmés, et même amplifiés, d’une certaine manière, à chaque passage dans un média.
Plus intéressant encore, il a reçu le soutien inattendu de Jean-Luc Mélenchon.

Ce dernier, sur son blogue, a commenté cette « affaire ridicule » et la « lourde attaque du parti médiatique » subie par Laurent Wauquiez.

En fin renard politique, le tribun de la France insoumise a ajouté que cette attaque n’intervenait pas par hasard au moment où Emmanuel Macron dévissait dans les sondages et ne pouvait donc plus jouer son rôle d’unificateur de « toutes les droites » (car M. Mélenchon croit que M. Macron est de droite, au seul motif qu’il s’est attelé à la réforme du Code du travail, sans prêter attention au fait que cette réforme n’arrangera rien pour les PME : il ne s’agit donc pas de libertés économiques, mais de renvoi d’ascenseur aux oligarques).

Mais le plus intéressant réside dans la suite de son texte, abondamment (et partialement) citée par les médias : « Si la haine des médias et de ceux qui les animent est juste et saine, elle ne doit pas nous empêcher de réfléchir et de penser notre rapport à eux comme une question qui doit se traiter rationnellement dans les termes d’un combat. »

Car, effectivement, les médias « officiels » sont les collabos d’un système oligarchique qui maintiennent la France dans un gauchisme mortifère.

Il n’existe pas de neutralité médiatique. En soi, cela n’a rien de choquant : nous-mêmes, aux « 4 Vérités », n’avons évidemment pas la prétention grotesque d’être neutres. Nous sommes clairement engagés.
Ce que nous reprochons à nos confrères, ce n’est donc pas d’être, eux aussi, engagés ; ce n’est même pas d’être engagés à gauche. C’est de prétendre être des parangons d’objectivité, alors même qu’ils mènent un combat politique.

Ajoutons qu’à l’heure de la « post-vérité », plus aucun débat n’est possible. On peut « lyncher » des personnes qui ont dit la vérité.

C’est le cas, à l’autre bout du spectre politique, pour Marine Le Pen, dont on vient d’apprendre avec effarement qu’elle était poursuivie par le tribunal de Nanterre pour « diffusion d’images violentes ».

Elle avait publié des images d’assassinat par l’État islamique pour montrer que, contrairement aux allégations de Jean-Jacques Bourdin, le FN n’avait rien à voir avec l’État islamique. Et elle est « logiquement » accusée de relayer la propagande de l’État islamique !

Notre monde médiatique est décidément bien malade. Et tant qu’il refusera une place d’honneur à la vérité et une autre place d’honneur à la liberté (condition nécessaire pour rechercher la vérité), il ne pourra que s’enfoncer dans la propagande la plus grossière et la plus liberticide.

 

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

10 Commentaires sur : La caste médiatique s’enfonce dans la propagande

  1. quinctius cincinnatus

    26 mars 2018

    il y a deux sortes de ” fake-news ” :

    les … ” vraies “, et surtout les informations qu’ on … nous cache

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    12 mars 2018

    les derniers ” sarkozystes “, ces idiots du village ” républicain “, complètement déboussolés : …

    ” Nicolas Sarkozy remettra personnellement la Légion d’ Honneur à Gérald Darmanin ”

    ( la presse )

    Laurent Wauquiez a bien eu tort de s’ excuser des propos qu’ il avait tenus à l’ encontre du bateleur

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    12 mars 2018

    Laurent Wauquiez n’ a nul besoin du Media pour se ” dévaloriser ”

    avoir tracé une ligne rouge, blanche ou jaune entre L.R. et le F.N. ligne à ” moralement ” ne pas franchir suffit à elle seule à faire des Républicains un parti qui n’ aura que peu de chance d’ accéder au pouvoir d’ autant qu’ avec Mme Calmel il reste pour une large part … juppéiste c’ est à dire Macron-compatible … Ce sera sa tunique de Nessus … Nicolas Dupont-Aignan a lui pris le risque du pari inverse

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    10 mars 2018

    d’ abord : qu’ est ce que la ” propagande ” ?

    c’ est l’ ensemble des TECHNIQUES de persuasion utilisées et mises en oeuvre par tous les moyens à disposition ( techniques et … ” légales ” ) pour propager une opinion, une idée , une idéologie , une doctrine , des ” dogmes ” de façon à MODIFIER le jugement d’ un public de préférence préalablement ” ciblé ” , à l’ influencer dans un sens, et au … mieux à l’ endoctriner

    la publicité est une forme particulière et pour tout dire la forme basique de la … Propagande

    l’ Homme Libre et qui possède son ” libre arbitre ” donc sa liberté de juger devrait être , encore que, le moins sensible à la Propagande

    quel que soit le MEDIA d’ OPINION son but est donc in fine identique : la … propagande

    des informations oui mais des informations … brutes ! … après … on en ” discute ”

    p.s. les ” mauvais “, ou ” médiocres ” propagandistes sont ceux qui ne cherchent à convaincre que ceux qui sont déjà convaincus à leurs idées … parfois même jusque à les …en lasser ou à les rebuter ! par exemple P@ul ou Millière !

    Répondre
  5. Hilarion

    9 mars 2018

    Soljénitsyne, dans son livre “L’Archipel du Goulag” décrit très bien un système judiciaire auquel le notre commence à ressembler. Au coeur de ce système se trouve l’article 58 de code pénal qui a trait à la “sécurité d’état” cet article est à si large “spectre” qu’à peu près tout ce qui déplait au pouvoir peut y être fourré. En France, il suffit maintenant d’avoir contrarié une association bien pensante qui aura tordu n’importe quelle fait ou déclaration pour se retrouver devant un tribunal. Le bonheur sera complet si le justiciable tombe sur l’un des magistrats du Syndicat de la magistrature éditeur du célèbre (Mur des cons). Heureusement notre bon président va nous prévenir des contre vérités au moment des élections. Pourquoi pas un Ministère de la vérité comme dans 1984 d’Orwell.

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    9 mars 2018

    le ” populisme ” c’est quand le Peuple est mécontent, mécontent de son sort, mécontent de la façon dont on le considère ; sans ” populisme ” il n’ y aurait pas eu de Révolution française !

    quand une caste, un ordre, une oligarchie s’ accapare les richesses du travail et méprise celui qui est humble , quoi de plus NATUREL que ceux qui en sont exclus SE manifestent … d’ abord … ” gentiment ”

    LES ” CONSERVATEURS ” ACTUELS DE L’OPPOSITION DEVRAIENT TOUJOURS AVOIR CECI à L ‘ ESPRIT

    Répondre
  7. El Estafador

    8 mars 2018

    MLP a effectivement publié des images choquantes (elle n’est pas la seule !) pour démontrer que le FN n’avait rien à voir avec l’État islamique. Et cela en réponse à une accusation plus choquante encore de JJB. Personne ne peut contester ces faits qui sont avérés. Si JJB n’avait pas lancé une telle agression infamante sans pour autant être inquiété (!), elle n’aurait évidemment pas réagi de la sorte. Le déclencheur est donc bel et bien JJB. Et il est trop facile d’accuser MLP de “relayer la propagande de l’État islamique” sauf à vouloir sciemment maquiller la vérité. Les Français (enfin pas tous) ne sont plus dupes de telles manigances politiciennes, mais le drame est qu’elles sont monnaie courante aujourd’hui et permettent au gouvernement de jeter celui ou celle “qui déplait” dans l’arène médiatique afin qu’il se fasse étriper, quitte à ce que le tribunal lui donne par la suite raison. Ce qui restera dans les mémoires est l’accusation faite et non la relaxe de l’accusé à tort… Cela suffit à réactiver une diabolisation en perte de vitesse, et c’est ici la logique diabolique du système.

    Répondre
    • BRENUS

      15 mars 2018

      EL ESTAFADOR (L’ESCROC) : Il n’est pas nécessaire d’aller sur le site de MLP pour voir des photos d’horreurs commises par ces chers muzzs. J’ai récemment trouvé, (et fait une capture d’écran) une vue d’une fillette décapitée par les muzz (tête et corps cote a cote) car chrétienne ou autre chose – mais pas muzz, of course- Vous ne verrez jamais cela sur BFM WC par exemple ni sur aucun site officiel des putes qui prônent le “vivre ensemble”. En cherchant, vous trouvez. C’est pour cette raison que les matons du gouvernement auront beaucoup a faire pour escamoter la vraie information : celle qu’ils qualifient de Fake, au point de se ridiculiser.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        15 mars 2018

        il faut ménager les ” sensibilités ” Brenus il faut ménager les sensibilités !

        j’ attend toujours le jour où les plus hautes ” autorités ” musulmanes de France auront le courage de condamner officiellement ce ” nettoyage ” … religieux et je risque d’ attendre longtemps encore !

        Répondre
  8. HOMERE

    7 mars 2018

    Lire “Le viol des foules par la propagande politique” de Tchakotine……
    Nos journalistes ? regardons les !! des lecteurs de prompteurs carriéristes et corrompus !! sans envergure,ils ne font plagier les sources d’infos transmises par les agences…des minables…..qui se la jouent pro…..et à quel prix !!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)