C’est la guerre en Europe !

C’est la guerre en Europe !

C’est la guerre en Europe. À à peine plus d’une heure de vol de Paris, l’armée russe est entrée en action en Ukraine avec bombardements aériens, tirs de missiles et d’artillerie. Déjà de nombreuses victimes sont à déplorer et la fuite migratoire vers l’ouest des populations ukrainiennes a commencé. Elle pourrait atteindre des millions de personnes. La télévision du 25 février affiche : « L’exode massif des Ukrainiens vers l’ouest se poursuit. » En face de ce drame voulu et organisé par Vladimir Poutine, que fait l’Occident ?

Il condamne verbalement Moscou et son président, tout en assurant dès le premier jour qu’il n’enverra pas un seul soldat en Ukraine. Le président américain l’a répété de la façon la plus claire. Dans ces conditions, rien ne pouvait empêcher Vladimir Poutine de mettre en œuvre son plan de reconquête de l’Ukraine, espérant ainsi, lui, l’ancien lieutenant-colonel du KGB (la Gestapo soviétique), inscrire son nom dans l’histoire contemporaine de la Russie aux côtés de ceux de Lénine et Staline. Le danger est qu’il aille trop loin. N’a-t-il pas déjà annoncé la mise en alerte des forces nucléaires russes ? Donc, pour le moment, contre la Russie, des sanctions, seulement des sanctions.

Il reste à savoir si, une fois proclamées, elles seront appliquées. De toute façon, on n’a pas les moyens de vérifier. Il faut savoir aussi que certaines de ces sanctions gêneront davantage les Occidentaux que les Russes.

Il est tout de même intéressant, dans toute cette littérature journalistique sur le sujet, de relever que la fortune personnelle de Vladimir Poutine et de son ministre des Affaires étrangères s’élèverait à 40 milliards de dollars qui seraient placés dans des « paradis fiscaux ». Ce qui prouve, une fois de plus, que les responsables russes, ceux de l’URSS d’hier et ceux d’aujourd’hui, tout socialistes qu’ils disent être, ne s’oublient pas. Ils sont les fidèles intéressés d’une idéologie, la plus mensongère et hypocrite qui soit. Il est piquant aussi de relever que les Russes accusent le président ukrainien d’être néonazi alors qu’il est de confession juive. Tout est dit dans cette affaire, y compris les pires contre-vérités.

L’Occident subit, menace et, en fait, reste immobile.

L’invasion russe me remet en mémoire que la Russie, qui était alors l’URSS, a été sauvée au cours de la dernière guerre mondiale par l’Occident qui lui a fourni une formidable quantité d’armes et de crédit. D’une certaine manière, on récolte aujourd’hui, ce qui a été semé depuis longtemps.

Autre faiblesse de l’Occident, sa dépendance – notamment celle de l’Allemagne – au gaz russe (qui rapporterait à la Russie quelque 240 milliards de dollars par an).

Je me souviens de ce que me disait autrefois un ambassadeur russe, alors mon collègue. « La Russie, me disait-il, est une nation européenne dont l’origine se trouve dans la principauté de Kiev, capitale actuelle de l’Ukraine. »

– Fort bien, Excellence, une nation européenne qui, presque toujours, a été en conflit avec l’Occident et qui, aujourd’hui, reste proche de la Chine communiste !

Officiellement, Xi Jinping fait bloc avec son vieil ami Poutine dans la foulée de leur tête à tête olympique du 4 février, où ils ont signé un manifeste contre l’ordre occidental.

Ce qui est sûr dans cette guerre, c’est qu’elle provoque une fuite des populations ukrainiennes en direction de l’ouest. Déjà des centaines de milliers d’Ukrainiens sont arrivées en Pologne. Ils continueront pour rejoindre l’Allemagne et la France.

J’ajoute, en passant, à ce sujet, que 3,7 millions de Syriens attendent en Turquie de passer en Europe de l’Ouest, c’est-à-dire bien sûr en Allemagne et en France. En ce domaine migratoire, les perspectives sont plus qu’inquiétantes avec notamment le continent africain dont la population va se multiplier dans les prochaines décennies (cf. ma chronique dans le n° 1330 des « 4 Vérités»). Donc, partout dans le monde, la guerre, les désordres, le chaos …

Pourtant, il n’est pas si loin le temps où tous ces pays, en guerre aujourd’hui, étaient en paix.

Je me souviens m’être promené en toute sécurité au Liban et en Syrie et mieux, au début de ma carrière, d’avoir fait un voyage privé, en voiture, d’Islamabad au Pakistan jusqu’à Téhéran en Iran. Le gouverneur pakistanais m’avait salué, m’assurant de son soutien en cas de besoin et le chauffeur, un Afghan, tenait absolument à nous inviter à déjeuner, ma femme et moi – ce qu’il fit à Djellalabad. Je me souviens encore du menu qui était bon. Après avoir traversé l’Afghanistan, alors paisible et francophile, nous sommes arrivés à Téhéran où nous avons pris l’avion pour Paris, comme si nous étions à Roissy. C’était le temps de la paix coloniale, dont un homme politique français bien connu a déclaré voici peu qu’elle était un « crime contre l’humanité » ! Le crime contre l’humanité, c’est d’avoir proféré une telle contre-vérité, une ânerie de première grandeur.

La guerre va se prolonger. La situation va s’envenimer dans toutes l’Europe de l’Est. Et nous, observateurs lointains, nous ne pouvons que prier les dieux qu’une guerre générale, aux conséquences effroyables, reste du domaine de l’imagination.

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    Monsieur Lambert semble ignorer que Nationalisme(s) et Religion(s) vont souvent de paire , d’ une part et que d’ autre part  » Certains  » veulent s’accaparer les richesses des  » Autres  » … j’ ai même entendu un  » penseur économiste  » américain affirmer, sous les applaudissements des étudiants d’ une grande université américaine, que  » la cupidité était une valeur, une qualité morale  » … Le Monde change Mr Lambert sans pour autant changer !

    09/03/2022 à 19 h 10 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    et à chaque fois comme naguère en Serbie l’ O.T.A.N. et donc son commandement … américain !
    l’ Amérique n’ a pas d’ amis disait un haut responsable politique américain elle n’ a que des intérêts
    les américanophiles sont bien aveugles

    09/03/2022 à 19 h 03 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: