C’est nous qu’on est encore les princesses !

C’est nous qu’on est encore les princesses !

Voici ce que pourrait dire, à peu près, un ministre socialiste après les élections municipales :

« Bon, c’est vrai, aux municipales, on a eu une petite déception, mais qu’est-ce que ça change ? Rien. C’est toujours nous qu’on est les princesses ! Pour commencer, je vais vous dire : c’est quand même mieux d’être ministre que de galérer à Pôle emploi. On a une bonne paie, des indemnités en veux-tu en voilà, un hôtel de fonction avec une belle domesticité, un restaurant incorporé dans chaque ministère où l’on se reçoit entre camarades, voitures avec chauffeur de jour, chauffeur de nuit, ou scooter si l’on veut, et les voyages toutes les semaines… Sans parler des camarades parlementaires qui cumulent. Ils se font un de ces pognons chaque mois, j’vous dis pas. Pour le boulot, les énarques sont là et ils sont tout contents de bosser pour nous. ça les flatte et on leur donne un pourboire à la fin du mois.

« En plus, on est tranquille comme Baptiste, parce que nous, les socialistes, on a des juges qui nous mangent dans la main. Ce sont nos potes. Y en a même qui vont dans les fédés. Et les cons de droite, ils les ont épinglés sur un mur. On leur dit : celui-là, tu me le mets sur écoute ; ça y est, vite fait. C’est comme ça que le Sarko et sa guitariste sont écoutés jour et nuit. Comme a dit François, je les surveille heure par heure. T’es pas content, allez, la garde à vue. Dassault, le grand patron milliardaire, au trou comme les autres. T’es toujours pas content, la perquisition avec dix policiers chez le mec de droite, les petites culottes de madame dans le salon, les chaussettes de monsieur dans la cuisine, des fois qu’il y aurait d’l’évasion fiscale dedans et les papiers, les téléphones, les ordinateurs embarqués… J’vous parle pas d’ces feuilles de chou qui répandent la vérité sans vergogne. Les rédacteurs, qui ne sont que des nazis, on finira par les expédier au bagne, à Cayenne. Là, Christiane s’occupera d’eux. Elle connaît bien Cayenne, la Christiane.

« Les gens de droite, ils nous parlent de la dette. Mais la dette, c’est une invention des riches. Le chômage, c’est les licenciements boursiers. L’insécurité ? Un brave immigré vous plante son couteau dans le dos. Faut l’comprendre : dans son pays d’origine, c’est constant. Il faut lui laisser le temps de s’habituer.

« Et puis, Manuel Valls est le Premier ministre. On n’a plus rien à craindre. Valls, c’est un Catalan. Hidalgo, c’est une Andalouse de Cadix. On a d’ailleurs, l’autre soir, dansé ensemble le flamenco. Avec eux, ça va barder. Bien sûr, Valls à la sécurité, comme ministre de l’Intérieur, a complètement échoué : vols, braquages, délinquance de toute nature se multiplient. La France est au pillage. C’est vrai, mais il n’est pas nécessaire de réussir pour persévérer. Valls est aussi le ministre des régularisations automatiques des clandestins qui doivent être au nombre de 500 000 en France, terre d’asile. Bravo, chef !

« En face de nous, qu’est-ce qu’on trouve ? Marine Le Pen ? Qu’est-ce que c’est qu’la Marine ? Une Führerin SS, mais on va la caresser quand même, car, en 2017, il faut qu’elle arrive en 2e position derrière François ou Manuel et là, tout l’UMP votera pour nous et ce sera un nouveau mandat socialo-communiste et, c’coup-là, on f’ra du vrai socialisme : impôt sur le revenu à 80 %. ISF, premier taux 20 %. Les riches, fini ! Tous les chômeurs seront titularisés fonctionnaires. Les immigrés auront la place qu’ils méritent : ils seront logés, nourris, blanchis (si je puis dire…) et soignés. Et ils voteront pour nous. 95 % des musulmans ont voté pour le PS en 2012 : Allah ouakbar !… »

Voilà donc comment pourrait se réjouir un ministre socialiste. Il faudrait ajouter que, dans l’opposition, on trouve aussi l’UMP, c’est-à-dire Sarkozy et 6 autres prétendants au trône de France. Force est de constater que c’est une formation extrêmement divisée qui, pendant les longues années où elle a été au pouvoir, a, elle aussi, augmenté les impôts, la dette, le chômage, le nombre des immigrés et la délinquance. Elle n’est pas crédible.

Sarkozy est très impopulaire dans une bonne partie de la population fidèle aux valeurs traditionnelles qui ne se reconnaît pas dans son profil et ses problèmes.

Juppé, lui, a laissé le souvenir d’un homme politique qui, nommé Premier ministre, a aussitôt augmenté les impôts. Arrogant et droit dans ses bottes, est-il vraiment le « meilleur d’entre nous » ?

Copé, fort habile, il est vrai, a la chance de détenir la caisse du parti…

Fillon paraît exemplaire, mais il a été le Premier ministre de Sarkozy pendant 5 ans !

Quant au FN, qu’il fasse attention à la tentation démagogique et à l’illusion des promesses que l’on ne peut pas tenir. Qu’il évite de tenir le même langage que Jean-Luc Mélenchon !

Soyons simples et sérieux. En France, la classe politique est complètement discréditée. Il n’y a rien à en attendre. Si vous trouvez un homme d’État, indépendant des partis, en mesure de réduire la dette rapidement, ainsi que le chômage, l’immigration déferlante et la fiscalité, faites-le connaître immédiatement. N’oublions pas que nous sommes, aujourd’hui en France, dans un pays qui ne peut plus respecter ses engagements, avec 1 000 faillites par semaine et 425 000 chômeurs de plus depuis que la gauche est au pouvoir. C’est cela qui compte et non les fumisteries des politiciens.

Lambert Christian

Partager cette publication

(5) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    la raison Monsieur Lambert, c’est que personne ne croit plus en la Nation … c’est pour ainsi dire une croyance obsolète pour ne pas dire obscène ( c’est du moins l’avis de @ Jaurès sur le blog des  » 4V²  » ) … comment voulez vous redresser ( démocratiquement s’entend ) un pays qui ne le veut plus ? ce n’est donc pas seulement une question d’Homme, mais bien plutôt une question d’hommeS !
    bien à vous

    13/04/2014 à 18 h 09 min
  • DESOYER Répondre

    Monsieur l’ambassadeur,
    Est-il possible de vous rencontrer par l’intermédiaire des 4V?
    Meilleures salutations,
    PG

    11/04/2014 à 20 h 24 min
    • Jacques S. BOEDELS Répondre

      Monsieur,
      L’Ambassadeur LAMBERT m’a demandé de vous répondre et de vous donner ses disponibilités.
      Vous pouvez me contacter à l’adresse suivante:
      Jacques S. BOEDELS
      Avocat
      91, avenue Kleber – 75116 PARIS
      Je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

      24/04/2014 à 17 h 35 min
  • HOMERE Répondre

    Valls et Hidalgo…no passaran !! ls autres ils sont passés….à coté pour les élections mais ils s’en foutent…..
    Un homme indépendant des partis ? Oui moi !!mais je suis pas un homme d’Etat….
    Les interventions de Lambert sont toujours un grand plaisir pleines d’humour mais de justesse et de prestance…..
    France terre d’asile d’aliénés et de fous furieux surgis du fin fond de la barbarie ……a qui l’on donne une carte du PS en même temps que le visa !! lorsque 95% de muslims voteront lorsqu’ils seront 55% de la population…alors nous porterons élégamment la djellaba ,babouches et autres turbans en récitant les versets sataniques de Monsieur Coran…..
    Incidemment j’ai vérifié mon fusil de chasse avant d’aller aux fraises….je vous confirme…il fonctionne !!

    09/04/2014 à 18 h 52 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Eh oui, avec la gôôche on cuisine aussi avec de l’eau.
    Eux qui voulaient réenchanter le rêve de tout le monde, c’est réussi les lendemains qui chantent sont là et la gueule de bois de même.

    09/04/2014 à 9 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: