Ceux qui jubilent et ceux qui ont perdu la tête

Posté le juin 04, 2012, 12:00
57 secs

Bateaux de tous les genres, du kayak au navire de guerre, concert de cornes de brume, auquel répondaient les vivats et les acclamations poussés par la foule massée le long des berges et agitant des nuées de drapeaux britanniques : la reine Elizabeth II descendait la Tamise, pour le 60ème jubilé de son règne, saluée par toute la nation anglaise – à l’exception d’une poignée de républicains grognons, quelque 200 personnes selon la presse française, qui remâchaient leur mauvaise humeur, invisibles au milieu de tout un peuple en fête.

Deux semaines plus tôt, c’était essentiellement des touristes sympathiques et curieux qui applaudissaient poliment au passage de François Hollande, le jour de son intronisation. Il est vrai que le candidat de la gauche devenu président de la République n’est que de passage : un quinquennat, deux au mieux – cinq ou dix ans, s’il tient – et pfuittt… Marianne changera de tête.

Comment voulez-vous que ce type-là incarne la nation ? Ernest Renan disait que la France avait commis un suicide en coupant la tête de son roi. Depuis, hélas, elle perd la tête.

Une réponse à l'article : Ceux qui jubilent et ceux qui ont perdu la tête

  1. quinctius cincinnatus

    04/06/2012

    la Queen est un symbole pour les Anglais qui est là pour leur rappeler leur gloire passée …

    Nous , les Français , nous sommes dans le présent , le moderne , le contemporain où tout a une durée de vie courte , déterminée et même prédéterminée , nous sommes dans le " jetable " , dans le monde d’Ikéa , de Mac Do , de l’Iphone … et donc dans le monde du présidentiel  : Président que l’on débarque s’il ne satisfait pas l’électeur par nature … versatile …  et nous n’avons même plus la NOSTALGIE de notre grandeur passée … l’avenir appartient donc aux … Anglais !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)