Chassez l'identité,…

Chassez l'identité,…

Le réveil semble difficile pour ceux qui se sont servi du discourssur la France métissée pour constuire leur identité et leur carrière
:

Mabrouck Rachedi, écrivain d’origine algérienne, auteur du “Petit Malik”, dénonce dans Le Blog de la Nouvelle Racaille
Française
les dernières propositions de Nicolas Sarkozy en matière de déchéance de la nationalité.

” Demandera-t-on aux Français d’origine étrangère de chanter moins fort [la Marseillaise] que les Français proclamés «de souche»
?”


Je viens d’apprendre qu’on m’avait arnaqué toute ma vie. Déjà, à l’école on a voulu me faire gober que mes ancêtres étaient gaulois.
Plus tard, on m’a parlé d’une France des Lumières où, d’après la Déclaration universelle des droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, «les hommes naissent et demeurent libres et égaux en
droits
». On m’a vanté le modèle républicain dispensateur de liberté, d’égalité, de fraternité. On a même prétendu que j’étais un Français comme un autre à partir du moment où j’avais
la nationalité française.
(…)

La boîte de Pandore est ouverte. S’en trouvera-t-il bientôt un plus hargneux pour étendre ce dispositif pour tous les crimes, puis pour
tous les délits, puis pour toutes les infractions, puis sans aucune autre raison que de distinguer les populations ?

Si une telle législation était votée, il y aurait de fait deux catégories de citoyens hexagonaux : les Français en sursis et les «vrais»
Français. Le Français en sursis, d’origine étrangère, auquel la justice accorderait moins de droits et plus de devoirs, ne serait pas soumis à la même règle que le «vrai» Français.

Il serait alors intéressant de savoir à partir de combien de générations un Français serait destituable de sa nationalité.
Faudrait-il être né en France ? De sang français depuis une, deux, cinq, cent générations ? lu ici



On voit tout de suite l’exagération des choyés du système qui craignent pour leurs aura et leurs prébendes. Il est vrai que le mensonge a commencé il ya déjà
longtemps, oubliant l’évidence énoncée par de Gaulle : « Les Français sont un peuple de race européenne, de religion chrétienne et de culture gréco-latine. » Le reste n’est que mirage…

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: