Chevènement : le début des attaques

Posté le novembre 09, 2011, 6:11
56 secs

Alors qu’il vient d’annoncer sa candidature à la présidentielle de 2012, Jean-Pierre Chevènement doit faire face aux premières attaques personnelles avec des révélations sur son logement social.

En effet, malgré les demandes répétées de la Ville de Paris, Jean-Pierre Chevènement refuse de quitter le logement social qu’il occupe depuis 1983, rue Descartes, dans le Ve arrondissement de la capitale, à deux pas du Panthéon. Quelque 120m2 de surface pour un loyer de 1519 euros, soit moins de la moitié du prix du marché.

Décidément la campagne présidentielle sera rude et tous les coups seront portés, à défaut d’être permis, comme aux Etats-Unis.