Climat et gauchisme

Posté le 09 octobre , 2018, 4:29
3 mins

Le fameux GIEC vient de rendre son rapport annuel, plus alarmant que jamais, annonçant un réchauffement de 1,5 °C d’ici la fin du siècle.

Pourtant, paradoxalement, ce rapport déclare aussi que nous avons plus de temps que prévu pour prendre les décisions nécessaires pour freiner ce réchauffement.

La réalité, c’est que nous sommes très largement dans le flou sur la température de la planète et son évolution dans les années à venir.

Les journalistes en mal de copie qui relaient ce type de rapports en 30 secondes occultent le fait que la terre est un écosystème complexe et que, par conséquent, si le taux de CO2 augmente dans l’atmosphère au cours des années à venir, cela pourra favoriser la croissance d’espèces végétales absorbant davantage de CO2, freinant le réchauffement. Ou bien, au contraire, celui-ci pourrait être accéléré par d’autres facteurs.

Il a déjà été expliqué que le réchauffement climatique risquait fort de se traduire par un fort refroidissement de l’Europe : la fonte de la banquise entraînerait en effet une baisse de la salinité de l’océan atlantique et donc une diminution du Gulf stream, courant marin qui réchauffe notre continent.

Bref, nous ne savons pas grand-chose de l’évolution de ce système complexe.

D’autant que les mesures elles-mêmes sont sujettes à caution.

Ainsi la NASA a-t-elle récemment constaté un refroidissement aux confins de l’atmosphère, lié à une diminution de l’activité solaire.

Non seulement nous ne savons pas comment la Terre réagirait à un réchauffement climatique, mais nous ne sommes même pas sûrs que nous soyons en période de réchauffement durable.

Quant à savoir la part que l’homme occupe dans l’hypothétique réchauffement climatique, c’est encore plus flou.

Ce qui me fascine avec les écologistes de comptoir, c’est d’abord leur prétention à tout maîtriser – un peu comme leurs maîtres communistes prétendaient maîtriser l’économie, avec le succès que l’on a vu.

Mais le plus fascinant, c’est cette incroyable capacité à nous inviter à agir sur des variables que nous ne maîtrisons pas (qui d’entre nous va pouvoir diminuer le rayonnement solaire ?), et à « oublier » ce que nous maîtrisons très bien.

Plutôt que de se préoccuper du réchauffement climatique qui nous échappe, ne serait-il pas plus raisonnable de lutter contre la pollution qui, elle, est entièrement de notre fait ?

Seulement voilà, les prétendus « écolos » sont de bons « progressistes » ; ils ne voudraient surtout pas abandonner la société de consommation.

Alors, leurs leçons de morale, ils peuvent les garder pour eux !

38 Commentaires sur : Climat et gauchisme

  1. HANSIMSCHNOGGELOCH

    16 octobre 2018

    Dans son rapport le GIEC lui-même reconnaît que l’expansion du nucléaire fait partie des solutions pour l’avenir de l’humanité.
    En France on va en sortir, cela est-il cohérent?

    Répondre
  2. HANSIMSCHNOGGELOCH

    16 octobre 2018

    L’administration Trump vient de relever les taxes d’importation sur les alcools et spiritueux.
    Le “Beaujolais nouveau” pourrait être parmi les premiers affectés par cette mesure.

    Lu dans le Washington Examiner.
    La guerre des vins est-elle déclarée?

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    15 octobre 2018

    ” la bière va coûter de plus en plus cher à caUse du réchauffement climatique ”

    ( la presse )

    ” finalement Donald Trump reconnaît l’ existence du réchauffement climatique ” ***

    ( la presse toujours )

    y a t il une relation de cause à effet dans l’ esprit de Trump ?

    *** qu’ il attribuait déjà en … 2013 à la … Chine ( sa bête … jaune )

    Répondre
    • HANSIMSCHNOGGELOCH

      16 octobre 2018

      // finalement Donald Trump reconnaît l’ existence du réchauffement climatique / /

      Ci-dessus ce qu’il a dit en réalité.

      Climate change?
      It comes and goes.
      Trump says.

      Traduction:
      Changement climatique?
      Cela vient et va.
      Trump dit.

      Répondre
  4. HANSIMSCHNOGGELOCH

    15 octobre 2018

    Pour sauver la planète, faites moins d’enfants !
    Il faudrait le dire aux Africains qui en font une bonne dizaine par mâle.

    Réflexion annexe: pourquoi pas une bonne guerre qui décimerait 99.999% de l’humanité, tant qu’on y est?

    QC, aucune crainte vous serez parmi les 0.001% qui survivront, je serai parmi les autres, bon débarras!
    Je vous cède volontiers mon lopin où vous pourrez cultiver des échalottes bio-radioactives.
    Bon appétit dans ce nouveau monde aseptisé.

    Répondre
    • HANSIMSCHNOGGELOCH

      15 octobre 2018

      Correction: échalotes avec un seul “T” pour les distinguer de celles produites chez Monsanto avec “TT” le deuxième “T” signifiant “Toxique”.

      PS: jusqu’à présent je cuitivais les échalotes avec du compost, des vers de terre et de l’eau. Mais peut-être est-ce une hérésie?

      Répondre
    • IOSA

      16 octobre 2018

      En tenant compte de la polygamie, il me semble que vous faites erreur, ce n’est pas dix enfants par mâle, mais dix par femme.

      Répondre
      • HANSIMSCHNOGGELOCH

        16 octobre 2018

        C’est une possibilité mais cela ne change rien à la démocratie galopante de l’Afrique.

        Répondre
        • HANSIMSCHNOGGELOCH

          17 octobre 2018

          Pardon, … démographie galopante…

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            17 octobre 2018

            dites donc ça s’ emballe, ça rue, plutôt dans vos neurones … contrôlez, contrôlez ! ne twittez pas !

          • HANSIMSCHNOGGELOCH

            17 octobre 2018

            Au galop?
            Je suis encore loin derrière vous mais j’aperçois enfin le nuage de poussière soulevé par vos sabots “dondaine” dans votre course effrénée vers le futur progressiste.
            On peut être à plusieurs pour jouer ce jeu ou non?

  5. quinctius cincinnatus

    15 octobre 2018

    Bavière, Luxembourg etc …

    la couleur de l’ automne ?

    verdissez vous !

    Répondre
    • HANSIMSCHNOGGELOCH

      15 octobre 2018

      Le rouge est un vert qui a viré à 180°.
      Retournez un pastèque le l’intérieur vers l’extérieur et vous verrez.
      Les deux couleurs quoiqu’opposées coloristiquement sont parties intégrantes du même pastèque.
      L’écologie et le socialisme dans le même emballage, qui dit mieux?

      Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    14 octobre 2018

    dans les systèmes complexes et dans le seul objectif de prévision ( pas de risque(s) ) c’ est toujours la solution la plus simple, celle qui demande le moins de facteurs à analyser et pondérer , qui est la plus sûre : ici revenez si vous le pouvez à un bilan d’ exploitation des ressources naturelles qui soit neutre et équilibré ( comme par exemple de ne pas aller passer vos vacances en Thaïlande , d’ isoler votre logement, de ne pas consommer des échalotes du … Chili etc … etc … ) pour le reste vous ne pourrez pas agir sur les éruptions … solaires et même volcaniques qui peuvent vous apporter une période de … refroidissement

    Répondre
    • HANSIMSCHNOGGELOCH

      15 octobre 2018

      Un bilan neutre serait déjà un budget en équilibre.
      Par exemple passer ses vacances sans piscine serait un bon exemple d’économie pour les zélites.

      Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    13 octobre 2018

    Quelques milliers de Français (sur 66.000.000) ont donc défilé contre le changement ou dérèglement climatique.
    « Agissons pour le climat » proclamaient leurs affiches.
    La belle affaire, espérons que le dérèglement a retenu la leçon et se mette illico presto en règle.
    Quelqu’un va peut-être envoyer un texto au soleil, pour lui dire d’arrêter de déconner, qui sait?

    Passons maintenant aux choses sérieuses
    Demandons donc à ces farfelus de renoncer au confort moderne, de se priver de leur portable, de ne plus prendre l’avion pour passer des vacances au soleil.
    Y-a-t’il des volontaires?
    Ne parlez pas tous en même temps.
    Bizarre, silence radio sur toute la ligne.

    Répondre
  8. Gérard Pierre

    13 octobre 2018

    Monsieur Jean Rouxel fait preuve de sagesse en écrivant : « Bref, nous ne savons pas grand-chose de l’évolution de ce système complexe. »

    Il dit bien, à juste titre, … ‘’complexe‘’, … et non pas compliqué !

    Quelle est la différence ?

    ¤ Un Airbus A 320, c’est simplement compliqué ! … Vous pouvez le démonter en autant de pièces constitutives de son existence et, le cas échéant, agir sur l’une ou l’autre de ces pièces avant de le reconstruire quasiment À L’IDENTIQUE !

    Nous sommes là dans la méthodologie !

    ¤ Un plat de spaghetti, …… C’EST COMPLEXE !
    Démontez le en répertoriant chaque pâte et sa position dans le plat, …… vous ne parviendrez JAMAIS à le reconstituer en tenant compte de l’enchevêtrement initial de chaque pâte, …… et pourtant la reconstitution de sa masse globale vous donnera à penser que le plat est identique au plat d’origine !

    Nous sommes là dans l’approche systémique !

    Le GIEC préconise des réponses méthodologiques à un problème systémique ! …… La complexité du problème ne lui échappe pourtant pas ! …… En vérité, ce sont les avantages financiers qu’il peut tirer de la crédulité de la masse des ‘’mal initiés‘’ qui dictent sa « communication », …… jusqu’à expiration du principe SCPTM ! …… [Si Ça Passe Tant Mieux]

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 octobre 2018

      ” le GIEC préconise des réponses ” méthodologiques ” à un problème ” systémique ” … ” exact encore que méthodologique ne soit pas l’ adjectif le mieux adapté ; mais, mais …

      les anti-GIEC ne proposent, rien, aucune solution à ce problème systémique, sauf à affirmer que tout cela n’ est qu’une ” arnaque écologique “de plus et qui plus est la plus ” anti-économique ” dans l’ économie immédiate

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        13 octobre 2018

        Le GIEC nous a déjà vendu le réchauffement global, sans succès.
        Entretemps il a rétropédalé et tente maintenant de nous vendre le changement climatique.
        Ce qui est plus prudent car le changement climatique peut aller dans les deux sens.
        Avec cette casuistique peu importe ce qui arrivera le GIEC aura toujours raison.

        Au lieu de commenter les réponses des autres avancez et étayez vos propres idées juste pour voir…
        Bien sûr uniquement si vous en avez!
        D’avance merci.

        Répondre
  9. HANSIMSCHNOGGELOCH

    12 octobre 2018

    Malgré la situation désespérée de la planète, Macron a sauté dans son jet “Sarko1” pour rejoindre la conférence de la francophonie *) à Erevan (Arménie).
    On en déduit que les recommandations du GIEC sont surtout destinées au vulgaire peuple, la racaille des “zélites” en étant épargnée.

    Comme toujours quand il est à l’étranger Macron en a profité pour raconter ses conneries, en Maconnerie c’est la règle, tapant ce coup ci sur la langue parlée en France.

    Pour aider à assainir les dettes françaises et pour sauver la planète Brigitte devrait confisquer la clé de contact de “Sarko1”.

    *) J’avais toujours pensé qu’en Arménie on parle l’arménien mais on peut se tromper…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      13 octobre 2018

      on parle aussi le … russe chez les … seniors

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        13 octobre 2018

        Du temps héroïque des soviets radio Erivan était célèbre pour sa station de radio qui répondait à des lettres venues du monde entier.
        Par exemple à la question critique; “Y-a-t’il une liberté d’opinion en URSS?”, radio Erivan répondait laconiquement:
        “En principe oui, mais…”
        Cette boutade devint rapidement le surnom de cette station.

        Répondre
  10. Philippe RAI

    11 octobre 2018

    Il s’agit clairement d’une ecroquerie :
    Le CO2 n’est pas à l’origine du réchauffement puisque ses variations suivent celles de la température, pas l’inverse. Exemples :
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0921818112001658
    https://tinyurl.com/ybag9sr2
    http://www.climate4you.com/Text/Climate4you_June_2018.pdf
    page 41
    D’autre part le CO2 représente 0,04% de
    la composition de l’air.
    Le CO2 d’origine humaine ne représente que 6 % de ces 0,04 % soit 0,0024%
    Qui peut vraiment croire que ces bricoles peuvent avoir une influence
    sur le climat ?
    Enfin, la théorie de l’effet de serre, fer de lance du réchauffement, décrit au 19°siècle par Fourier, Tyndall et Arrhenius est totalement fausse
    Exemple ici :
    https://www.climato-realistes.fr/effet-de-serre-fourier-tyndall-arrhenius/

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      11 octobre 2018

      Votre argumentation tient l’eau, on ne peut que vous donner raison.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        12 octobre 2018

        ” qui peut vraiment croire que des … BRICOLES etc … etc … ”

        ” le renard connait BEAUCOUP de choses , le hérisson connait une [ seule ] grande chose ”

        ( Archilochus soldat et poète grec )

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          12 octobre 2018

          // qui peut vraiment croire que des … BRICOLES //

          Je pense que vous êtes tout à fait qualifié pour cette sentence.
          Espérons que le renard vienne vous aider, le hérisson m’a dit qu’il préfère rester chez lui.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            14 octobre 2018

            vous êtes bien méprisant avec un vieillard plein de sagesse , d’ autant que vous n’ apportez sur le blog aucune réflexion

          • HansImSchnoggeLoch

            14 octobre 2018

            Vous n’avez ni le monopole de l’âge ni celui de la sagesse.
            C’est d’ailleurs la première fois de ma vie que j’entends quelqu’un s’autoqualifier de “plein de sagesse”.
            Un peu de modestie vous rendrait plus sympathique.

            Contrairement à vous je n’ai jamais eu la prétention de susciter ni la réflexion ni d’ajouter quoi que ce soit à ce forum. Je me contente de poser un regard critique et si possible comique sur des points d’actualité..
            Vous devriez vous limiter à ce rôle et cesser de donner des leçons à tout le monde.

            À l’avenir épargnez moi votre pathos, je croyais vous l’avoir déjà dit
            D’avance merci de votre compréhension.

          • quinctius cincinnatus

            16 octobre 2018

            H@ns vous êtes un conformiste mais … ” moderne “

          • HANSIMSCHNOGGELOCH

            17 octobre 2018

            Peu m’importe le tiroir dans lequel vous essayez de me ranger.

  11. HansImSchnoggeLoch

    10 octobre 2018

    CLIMAT ET GAUCHISME
    Analyse d’un scientifique français.
    Voir l’article suivant sur le site: “valeursactuelles.com”.
    “Réchauffement climatique : “Malgré des projections non validées, le GIEC persiste dans l’alarmisme”

    Deux extraits
    a)
    // Le physicien François Gervais, professeur émérite à la Faculté des Sciences et Techniques de l’Université de Tours, expert reviewer du 5e rapport sur les changements climatiques du GIEC, dénonce un emballement médiatique sans lien avec la réalité de la situation de la planète.//
    b)
    // Si une religion est une culture de foi, la Science est une culture de doute. //

    Faut-il systématiquement préférer la foi au doute?
    En ce qui me concerne une brillante démonstration serait plus convaincante.
    On attend que le GIEC nous la présente.

    Répondre
  12. BRENUS

    10 octobre 2018

    Avec une très grande modestie (contrairement à certain qui se découvre soudain une spécialité supplémentaire dès que l’on aborde un sujet nouveau) je me bornerais à ‘éméttre une opinion sur le sujet du réchauffement, n’ayant ni les compétences que je ne veux pas m’inventer ni la connaissance de tous les éléments parfois contradictoires que l’on nous balance. Cependant, je peux attester par constat personnel que dans certaine partie de la Provence (sud-est) où je vais régulièrement, une modification profonde du climat, de la faune, et de la flore s’est produite depuis environ 20 ans. Cette région autrefois si riche en insectes divers (même les moins agréables tels les taons aux yeux rouge et vert) les ex-nombreux polinisateurs que l’on ne trouvaient pas ailleurs, ainsi que les lézards verts ont quasiment disparu. Cette année est par exemple la première où un noyer permet de gouter ses noix qui disparaissaient avant , pris par des écureuils faméliques. Exit les écureuils, la plupart des oiseaux, etc… Et je précise que l’on ne peut accuser ici les pesticides et autres saloperies car les bouseux du coin ont renoncé depuis des décades à la culture, vivant plus facilement de la vente de parcelles de terre nulles au plan agricole mais d’excellent rapport dès qu’une combine municipale permet de les classer en terrain constructible et de les vendre au prix d’or. Même des ruches prospères en Ille de France que j’ai données localement périssent par manque de nourriture, la sècheresse excessive ne permet plus la production de nectar. Idem pour les variétés d’abeilles sauvage et de bourdons. Alors, CIEG (probablement gauchiste) ou pas, il y a un “blème”, comme disent les djeuns – que je ne vois pas capables de se frotter à une colonie d’abeilles irritées- Par contre, dans la région, à coté de Draguignan, un petit bled de 400 habitants – Chateaudouble ou je suis allé bouffer une fois ou deux- s’est vu imposer un package de 75 migrants. Des connards locaux trouvent ça bien , mais pas tous, car cela fera “marcher le commerce”, naturellement avec le fric de subventions prises sur les impots. Ite missa est.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10 octobre 2018

      C ‘est bien Brenus, vous êtes moins con que bien des journalistes des ” 4 Vérités ” : vous ne niez pas ce que vous constatez

      Répondre
      • BRENUS

        10 octobre 2018

        QQ. Ca va? Tu te sens mieux après avoir écrit que j’étais “moins con que…” pour marquer bien fort – à la germanique – ton affirmation. Très fin. Bon maintenant, tu peux reprendre ta branlette quotidienne, mais attention : à ton âge c’est mauvais pour ce qui te reste de cerveau. Ceci dit, si tu as quelque chose a dire sur le climat qui est l’objet du commentaire, ne te gênes surtout pas. Ca changerait si, par hasard, tu pouvais aligner autre chose que les produits de ta bile ravagée. Tu veux la guerre : pas de problème , je ne suis pas du genre qui lâche le morceau. En plus, avec une tête ramollie comme la tienne, ce n’est pas difficile.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          11 octobre 2018

          Brenus , merci une fois de plus pour ce morceau de choix et de bravoure

          Répondre
  13. HansImSchnoggeLoch

    9 octobre 2018

    Changement climatique
    // Bref, nous ne savons pas grand-chose de l’évolution de ce système complexe. //

    C’est vrai pour nous les béotiens mais le GIEC sait tout sinon où irions nous?
    On ne les avait plus entendus depuis un moment et on se demandait même s’ils n’avaient pas été remisés dans la banque des graines sur l’île de Svalbard.
    Malheureusement ils reviennent plus hargneux que jamais.

    Un autre article est disponible sur “contrepoints.org”, article qui chante la même mélodie que celui des 4V.
    Titre de l’article: “”Pas de priorité climatique selon les leaders mondiaux”
    Un extrait:

    // Alors que nos médias anxiogènes répercutent une fois de plus les conclusions alarmistes du dernier rapport du Groupe intergouvernemental d’experts sur le climat, une nouvelle étude démontre que l’action climatique n’est absolument pas une priorité de développement pour les responsables locaux de tous les continents, confrontés à d’autres enjeux, bien plus réels et tangibles.//

    Sur 16 priorités analysées par ces responsables le changement climatique ne vient qu’en 14ème position.
    Oh les vilains garnements, taxons les pour les ramener à la raison.

    PS: la voix solitaire de Macron n’a visiblement pas suffit à influencer le classement, sniff…

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 octobre 2018

      vous avez fait de bonnes récoltes cet été sur votre lopin ?

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        12 octobre 2018

        Je vois que mon commentaire vous a réellement bien inspiré.

        Je ne déclare pas ma récolte en public par mesure de précaution.
        Vous avez peut-être des relations douteuses à Bercy, qui sait?

        Répondre

Répondre

  • (pas publié)