Comment, par amour et complaisance, détruire les nations

Comment, par amour et complaisance, détruire les nations

Pour détruire les nations, il suffit de :

1) Promouvoir le biculturalisme.

L’Histoire montre qu’aucune nation ne peut survivre quand deux langues, deux cultures ou plus, s’opposent en son sein (Exemples : Yougoslavie, Tchécoslovaquie, Irlande, Liban… La liste est longue).

2) Valoriser le multiculturalisme. Encourager les immigrants à conserver leurs cultures.

Les sociétés multiraciales et multiculturelles doivent consacrer toute leur énergie à maintenir la paix entre les divers groupes qui les composent.

3) Faire l’éloge de la diversité plutôt que de l’unité.

Les divers groupes culturels mettent en avant et revendiquent leurs spécificités plutôt que leurs points communs. Ne demeure alors comme facteur de cohésion que la « tolérance » et le pluralisme.

4) Maintenir le groupe dont la démographie est la plus forte dans l’illettrisme.

Une sous-classe en expansion, non-assimilée, sous-éduquée, hostile à la majorité, et dont le fort taux d’échec scolaire (ou la condition sociale) sera prétendument le produit des discriminations et des préjugés de la majorité.

5) Amener le monde des affaires à soutenir financièrement lemulticulturalisme.

Miser et investir dans l’identité ethnique. Mettre en place un culte de la victimisation et le business de la rancœur, au travers d’une industrie de la revendication qui rejettera systématiquement sur la majorité la responsabilité de l’échec des minorités.

6) Rendre tabou tout propos allant à l’encontre du culte de la diversité.

Trouver un mot comparable à l’ « hérétique » du 16° siècle. « Raciste » par exemple. Ce mot doit interdire toute discussion, tout débat, et paralyser la pensée.

7) Rendre impossible l’application des lois sur l’immigration

Imposer un ensemble de mythes selon lesquels, par exemple, l’immigration  massive est un phénomène normal, qui ne peut être arrêté, et qui en outre est un bienfait pour la société.

Ce petit mode d’emploi en 7 points clé permet l’avènement d’une société « diverse », paisible et stable. A la restriction près que cette société est une utopie allant à l’encontre de tous les précédents historiques.

La vision multiculturelle d’une société harmonieuse et tolérante basée sur la diversité est une fiction dangereuse.

Le multiculturalisme est-il seulement destiné à reconnaître les apports des autres cultures et des minorités ethniques ? Ou dénonce-t-il systématiquement l’Occident « oppresseur », « colonisateur », « destructeur », tout en idéalisant les non-Occidentaux, à la fois plus « humains » et moins matérialistes?

A qui profite le multiculturalisme ?

Les adeptes d’une gouvernance mondiale se servent du multiculturalisme comme d’un levier pour fragmenter les nations jusqu’alors culturellement homogènes. Ces ensembles homogènes représentent en effet un obstacle à un gouvernement centralisé. En revanche, une société éclatée en clans antagonistes sera bien trop divisée pour pouvoir s’y opposer.

La vision multiculturelle d’une société harmonieuse et tolérante basée sur la diversité ethnico-culturelle est une fiction collective et dangereuse.

P. Legrand

Partager cette publication

(10) Commentaires

  • LE KET Répondre

     Que "le peuple français soit encore plus con que les hommes pôlitiques qu’il a élu" est un constat qui se confirme également pour d’autres nations européennes.

    Il y a certes des spécificités propres à l’Hexagone, mais dans son ensemble, l’EUROPE  souffre des mêmes maux :  drogues, chômage, pression fiscale délirante, insécurité généralisée ou immigration-invasion !

    Tant que ces anomalies ne touchent que ses voisins, le citoyen ne réagira pas, car peu concerné… Par contre, quand ses enfants sont victimes de sévices à l’école,  tâtent de la schnouff dans les boîtes, quand son épouse se fait agresser pour 20 euros et qu’en prime elle se fait violer ou lorsque sa bagnole brûle pour la 3ème fois, il commence à râler !!!

    Peut-être qu’il réagira effectivement quand son assiette commencera à se vider  et qu’il devra renoncer à ses petites vacances…

    Wait and see ?

     

    18/10/2010 à 11 h 56 min
  • Anonyme Répondre

    Yves :  " Dire que le peuple français est encore plus con que les hommes politiques qu’ils ont élus, c’est être réaliste : nous avons ce que nous méritons !"

    –      Thanks, Yves, au moins vous, vous ne faites pas parti de ceux la et de plus, vous vous sentez responsable. Bravo. Toute ma sympathie.

    Mancney

    15/10/2010 à 23 h 22 min
  • Anonyme Répondre

    Sterne : " Une bonne partie de nos compatriotes  continue à penser qu’il faut aider l’Afrique à venir s’installer chez nous et je n’en voudrais pas aux Africains de vouloir le faire, ils trouvent en France tous les avantages matériels qu’ils n’ont pas chez eux."

    –      C’est incroyable ce que vous écrivez… mais vous avez probablement raison, et, a coté d’une prétendue générosité qui n’existe pas, il doit meme y avoir aussi des causes sexuello-exotique pour accompagner tout ca… Des histoires de fesses pour des would-be Livingstone. Pauvres clowns pathétiques.
    On va payer tres cher notre inintelligence.

    Best,

    Mancney

    15/10/2010 à 19 h 33 min
  • Yves Répondre

     

         Dire que le peuple français est encore plus con que les hommes politiques qu’ils ont élus, c’est être réaliste : nous avons ce que nous méritons !

    15/10/2010 à 17 h 31 min
  • Sterne Répondre

    Les Français? Ils sont 2 millions paraît-il à défiler pour garder la retraite à 60 ans quand toute l’Europe est à 65 ou plus. Combien pour protester contre l’immigration incontrôlée ou très mal contrôlée qui est en train de détruire l’âme du pays?
    Leurs syndicats les intoxiquent suffisamment pour qu’ils pensent que le grand problème du pays n’est aucunement l’invasion dite multiculturelle, le plus souvent illégale, due à une immigration cherchant à imposer ses normes, ses coutumes et surtout désormais sa religion, l’islam. Une bonne partie de nos compatriotes  continue à penser qu’il faut aider l’Afrique à venir s’installer chez nous et je n’en voudrais pas aux Africains de vouloir le faire, ils trouvent en France tous les avantages matériels qu’ils n’ont pas chez eux. Tant que la France sera le paradis des envahisseurs, ils poursuivront leur invasion.
    Le peuple de France n’est pas encore réveillé. 
    Dire tout cela, c’est se faire accuser de racisme, comme au Moyen-âge on se faisait accuser de possession diabolique. Cela permettait de mettre les gêneurs et les gêneuses au bûcher. Aujourd’hui, on se contente de vous coller l’étiquette infâmante de raciste. Et cela permet, entre autres plaisanteries "démocratiques" de ne pas avoir un seul député du FN au parlement français alors que ce parti représente au moins 15%  de la population. Jolie démocratie en effet. Combien de députés pour le PC qui ne représente pratiquement plus rien?
    Pourquoi nos hommes politiques agissent-ils ainsi? Parce que leur idéal est de se faire élire et ré-élire, par un peuple qui n’a pas encore compris la gravité des enjeux. Le réveil finira peut-être par se faire mais c’est bien mal parti.

    14/10/2010 à 8 h 02 min
  • Anonyme Répondre

    MarieColline : " POUQUOI les hommes politiques laissent-ils encore faire et se soumettent ?"
    –      Par ce que le Peuple ne leur demande pas de "ne plus laisser faire".  On accuse souvent les politiques, c’est facile et c’est pratique, mais en ce moment dans les rues, le Peuple gueule  "Non a la xénophobie". C’est certainement le slogan qui convient alors que nous sommes envahis.
    En deux mots, et with all due respect, le Peuple de France est encore plus con que ses politiques.

    Best,

    Mancney

    13/10/2010 à 11 h 35 min
  • Portier Répondre

    La Suisse semble mettre en écher le point 1 avec ses 3 langues sinon 4. Quand l’arabe ou les dialectes africains y seront parlés alors sans doute la confédération perdra de son harmonie. D’où leur courage de se "déminaretiser" au plus tôt.

    12/10/2010 à 18 h 31 min
  • mariecolline Répondre

    Il n’y a aucun commentaire.
    Je suis d’accord avec tout ce qui est écrit.

    POUQUOI les hommes politiques laissent-ils encore faire et se soumettent ?

    Ne serait ce point pour voir pointer l’aube d’une société muselée, sécuritaire ??

    12/10/2010 à 13 h 37 min
  • LE CORNEC Répondre

    C’est une excellente analyse à laquelle il n’y a rien à rajouter ni retirer. Le nouvel ordre mondial est tranquillement en train de se mettre en place "au nez et à la barbe" de ceux qui ne veulent y voir que du "positif". Quand beaucoup se réveilleront de leur apathie il sera malheureusement trop tard. Un grand merci à P. Legrand que je considère comme un visionnaire et que je salue.

    12/10/2010 à 12 h 47 min
  • Claude Répondre

    En des mots simples et compréhensifs pour tous, Monsieur Legrand explique parfaitement le problème majeur de la France et de l’Europe toute entière. Mais aussi l’avenir de cette même communauté. . Et celui-ci apparait bien sombre, c’est le moins que l’on puisse dire. A croire que les responsables politiques opportunistes ou désinvoltes ont tous été atteint de cécité depuis 30 ans. Il ne reste guère de salut pour la jeunesse sauf à s’expatrier. Livre idéaliste  » les corps indécents  » brûlant d’actualité.

    12/10/2010 à 0 h 07 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: