Comment punir les terroristes ?

Posté le 06 novembre , 2017, 5:05
4 mins

La peine de mort exigée par le président Donald Trump à l’encontre du terroriste qui a tué huit personnes à Manhattan et le verdict rendu par la cour d’assises concernant Abdelkader Merah sont deux illustrations d’un même dilemme : comment punir comme ils le méritent les coupables d’actes terroristes, ainsi que leurs complices ?

Les commanditaires de ces crimes n’ont aucune règle et aucun autre objectif que de semer la terreur parmi ceux qu’ils considèrent comme des obstacles à la propagation de leur religion et à la mise en application de la charia.

Ils veulent détruire notre civilisation, alors que c’est justement au nom de cette civilisation et de ses valeurs qu’ils sont protégés devant nos juges. Je dirais qu’ils veulent imposer leur civilisation, si ce mot méritait d’être employé les concernant.

La cour d’assises qui jugeait Merah en rappelant que, même dans les affaires de terrorisme les plus graves, la preuve et la règle de droit n’étaient pas reléguées au rang d’accessoires, a parfaitement défini le labyrinthe dans lequel nous sommes égarés.

Tant que nous n’en trouverons pas la sortie, nous aurons de nouveaux procès Merah et les appels obtenus par le parquet ne changeront rien à l’affaire !

Tant que l’État de New-York n’autorisera pas la peine de mort, Donald Trump continuera de tweeter dans le désert !

Pourtant, soyons francs : la peine de mort n’aurait pour les terroristes aucun effet dissuasif. Ils ont commis leur crime en sachant qu’ils risquaient d’y perdre la vie, voire en souhaitant la perdre.

Aucune dissuasion non plus pour ceux qui préparent dans l’ombre, en ce moment même, les prochains attentats ; ne nous berçons pas d’illusions.

Il ne s’agit donc pas, comme ­Trump, de souhaiter le rétablissement de la peine de mort.

Il s’agit de reconnaître que la nature terroriste de ces crimes sort du cadre habituel de notre Code pénal.

Il s’agit de mettre leurs auteurs et leurs complices hors d’état de nuire pour le restant de leur existence. Un objectif difficile avec les moyens de communication actuels. Mais essentiel.

Il s’agit d’appliquer des conditions d’incarcération des plus sévères, afin qu’ils ne soient pas en mesure de propager leur idéologie à l’intérieur même de la prison.

Il s’agit aussi d’atténuer, autant que faire se peut, la douleur des proches des victimes. Pour eux, nos règles de droit sont impossibles à comprendre et la Justice, avec une majuscule, ne sera pas passée tant que la peine maximum ne sera pas appliquée.

La nouvelle loi antiterroriste qui va remplacer l’état d’urgence va certes permettre aux forces de l’ordre de faire un meilleur travail de prévention. Mais elle n’aggravera pas les peines encourues, ni pour les terroristes lorsque l’attentat a été évité, ni pour leurs complices.

Nous tournons toujours en rond dans le dédale dont nous sommes prisonniers.

Pierre Rochelais – La Rochelle (17)

ARTICLE SUIVANT

ISF

26 Commentaires sur : Comment punir les terroristes ?

  1. quinctius cincinnatus

    14 novembre 2017

    comment punir les Français qui votent ” bien ” ?

    Emmanuel Macron demande une solidarité nationale pour les ” quartiers ”

    les cocus de droite seront enchantés en apprenant cette nouvelle

    remarquons que les Musulmans pro-Français sont hostiles à cette mesure socialo-chiraquo-démagogique

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    14 novembre 2017

    à Raqqa 4000 jihaddistes ont pu quitter le ville en camions sécurisés avec leur famille à la suite d’ un accord passé avec les Forces Syriennes Démocratiques soutenues par la France, la Grande Bretagne et les Etats Unis !

    Répondre
  3. Gérard Pierre

    13 novembre 2017

    Notre pays ne manque pas de vieux forts désaffectés ! …… Et notoirement « inconfortables » !

    Il est donc inutile de construire des prisons dans lesquelles ces criminels entreprendront de ‘’véroler‘’ d’autres esprits faibles !

    Enchaînés dans des culs de basse fosse, sans courrier, sans visite, sans lecture ni télévision, jusqu’à la fin de leur existence ! …… que nous ne ferons rien pour abréger ! …… et je propose même qu’on commence par Salah Abdeslam le muet !

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    11 novembre 2017

    pourquoi ne pas les éliminer … discrètement s’ entend , certains pays savent bien le faire et même Flanby – Fraise des bois avait autorisé des ” éliminations ciblées ” sur le territoire irakien … nous avons bien encore les hommes spécialisés pour ça !

    Répondre
  5. R. Ed.

    11 novembre 2017

    80/90 euro, çà c’est ce que nous coûte Moktar le voleur de mobylette , après 15 récidives , quand il prend un mois.
    Salade machin bensalad, lui, c’est au minimun un zéro en plus, p’t êt même deux, oui, certains jours, sûrement.
    Paris/Brusselles en hélico, juste pour qu’on voie sa tronche derrière une vitre blindée. Quel gaspi, je parle de la vitre blindée !

    Répondre
  6. HELA PERNOLLET

    10 novembre 2017

    C’est là où je regrette la peine de mort, si l’on avait été plus sévère , plus strict dans l’application des peines etc On en serait pas là actuellement. Car c’est l’innocent citoyen français qui trinque

    Répondre
    • Jaures

      11 novembre 2017

      La peine de mort pour les terroristes ? Mais ce serait un service à leur rendre ! La quasi totalité ne rêve que de mourir en martyr (d’ailleurs c’est le cas 9 fois sur 10). En fait, la principale préoccupation des geôliers des survivants est de les empêcher de se suicider.

      Répondre
  7. appeals

    10 novembre 2017

    ça coûte rien puisque c’est l’Etat qui paye!!!!

    C’est bien Flamby qui l’a dit, non ?

    Répondre
  8. Johnny Wendigo

    10 novembre 2017

    Les Musulmans…

    Préférablement, coupez leur le cou, que leur coeur et leur leur tripes sont arrachés et donnés aux bêtes des champs et oiseaux des proies des airs à les manger; que leur corps coupés en quatre et brûlés jusqu’au en cendres…lesquelles éparpillés aux quatres vents du ciel.

    Toutes leurs propriétés seront brûlées, leurs animaux abattus…toutes les générations de leur familles seront tous exécutés, spécialement leur femmes et leurs enfants; exécutés toutes ces vermines avant qu’ils ne se reproduisent exceptés ceux qui sont opposés à cette soi-disant “religion” dit la “UMMA” ; Ceux qui ne sont pas contre cette vermine est en fait partie avec eux

    L’éradication de cette entière ligne est obligatoire
    Le poison de cette parenté de peut pas être passé aux enfants si les enfants sont purgés.

    Si on oeil pour un oeil et une dent pour une dent ne met pas le monde entier aveugle si il ne s’applique seulement qu’à cette catégorie mentionnée de vermine musulmane même si sont dites innocent…

    Et même offrir un verre d’eau à ces vermines mentionnées vont vous donné comme faire un péché de collaboration

    Répondre
    • Jaures

      10 novembre 2017

      “Préférablement, coupez leur le cou, que leur coeur et leur leur tripes sont arrachés et donnés aux bêtes des champs et oiseaux des proies des airs à les manger; que leur corps coupés en quatre et brûlés jusqu’au en cendres…lesquelles éparpillés aux quatres vents du ciel.”
      Vous avez lu cela dans le Coran ?

      Répondre
      • Magne

        11 novembre 2017

        L’slam ne dit pas cela , l’Islam ne veut qu’une chose , la disparition du christianisme et du judaïsme , ces deux religions qui prétendent être antérieures à l’Islam . Pour l’Islam les chrétiens et les juifs ont falsifié les écritures en oubliant de mentionner sa venue à Lui Ahmed le Messie ( Muhammad(oun ) . Mais laissons cela de côté .

        L’Islam se définit par la sommation à triple alternative édictée par Mahomet : ” allez dire aux chrétiens de devenir musulmans , ou d’accepter le Pacte de la Dhimmah , ou alors de mourir ” . Shurah avant l’attaque de Mut’à , le terme de Shurah apparaît deux fois dans le Coran , c’est-à-dire Assemblée générale . C’est pour cette raison que l’on trouve ce terme de Katilu(ou)(hum) ,tuez eux , tuez – les à plusieurs reprises . Ils s’adressent à ceux qui associent un fils à Dieu … Eradication totale du christianisme voilà l’Islam , ou l’asservissement des chrétiens ( Pacte de la dhimmah , des religions inférieures ).

        Outre leur répugnance à l’égard de la laïcité , de la liberté de conscience , ils sont implacables en ce qui concerne la raison . Pour eux , raisonner c’est déraisonner . ( je ne parle pas bien entendu des musulmans de pacotille ) .

        Les esprits libéraux en France ne les connaissent pas . L’Islam c’est l’union du privé et du public . La philosophie voilà leur obsession . A l’époque des Bani – Omeyya ( Omeyyades ) surpris par leur progression ils ne vont pas pouvoir y mettre un terme ( à la philosophie ) , mais dès qu’ils seront organisés , ils y mettront un terme . Le libéralisme musulman existe quand l’Islam est faible , mais dès qu’il devient fort il devient violent . Les théologiens chrétiens aussi ont essayé de mettre un terme aux sciences , à la philosophie etc..mais ils n’y sont jamais arrivé , le culte chrétien n’a pas réussi à écraser l’esprit moderne , sa théologie ne s’y prête pas vraiment ( à part en Espagne bien entendu ). L’Islam des Lumières ( Fils d’Abbas , Abbassides , Haroun el Rachid esprit curieux de tout ,descendant des Perses Sassanides ) s’est développé contre l’Islam , en partie grâce la présence d’une nombreuse colonie de chrétiens nestoriens ( sorte de protestants ) chargée de la médecine , des ponts et des mines , des constructions etc… mais l’Islam de la Sirat al Mustaqim , l’Islam de la Voie Droite , trépignait d’impatience en attendant son heure .

        L’Islam c’est la négation de l’esprit rationnel , la négation des sciences , de la philosophie … demander à un enfant musulman qui fait pousser les fleurs , ou à un enfant chrétien , l’un vous dira que c’est Dieu , l’autre que c’est le soleil et l’eau , là est la différence . Bien qu’au point de vue religieux , on ne peut pas nier que ce soit une religion ( l’Islam ) à part entière en ce qui concerne le sort ultime de l’homme , mais son aspect de violence permanente et son désir d’éradiquer les Gens du Livre Ahl al Kitab ( Bible )doivent alerter , surtout pour moi catholique et Français d’origine , depuis la nuit des temps .

        Répondre
    • Henri de Montfort

      13 novembre 2017

      Comme vous avez raison!
      Cette vermine est à exterminer à la Kalash , ou mieux au lance-flamme!
      C’est notre peau ou la leur!
      Tous les muzzs ne sont pas des terros, mais tous les terros sont des muzzs…
      et ceux qui ne sont des terros sont de mauvais muzzs qui ne suivent pas le
      Coran!
      H.de M.

      Répondre
      • Jaures

        13 novembre 2017

        “Tous les muzzs ne sont pas des terros, mais tous les terros sont des muzzs…”
        Quelle conclusion tirez-vous de ce théorème ?
        Durant près de 30 ans, au Royaume-Uni, les britanniques auraient pu écrire “tous les Irlandais ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes sont Irlandais” (3000 morts entre 1972 et 1998).

        Répondre
  9. denis

    9 novembre 2017

    Comment les punir? mais en leur coupant les glaouis ou en leur cassant toutes les dents à coup de marteau .Pour les politicards escrocs qui les encouragent ,idem

    Répondre
  10. Magne

    9 novembre 2017

    “Comment punir les terroristes ” ( c’est une boutade, un paradoxe ) , lesquels , ceux qui veulent tuer ou ceux qui ont tué . Eradication totale . Quand il y aura plusieurs milliers de morts , l’opinion la réclamera à cors et à cris .Les familles hors d’Europe , La Mecque est -là pour les accueillir , c’est son rôle , le Prophète l’a dit ( cf Droit musulman ) . Il faut le dire en quoi ce qu’ils répètent en boucle : ” Wa Qatilou (hum ) tuez – eux , tuez les , Hatta La Takuna Finatum ( de mémoire ) , ceux qui associent un fils à Dieu … Même les athées , les agnostiques , les bouddhistes etc… seront considérés comme les autres , ceux qui associent …
    En France c’est pire que dans les pays musulmans où ce genre de versets est interdit en public, alors qu’en France ont les entend , même lors des prières de rues .

    Répondre
  11. quinctius cincinnatus

    9 novembre 2017

    ” comment punir les djihadistes ? ”

    en faisant comme le propose Emmanuel Macron : en discutant au cas par cas le statut qu’ auront leurs familles lorsqu’ elles rentreront de Syrie et d’ Irak pour ” échapper ” à la justice … expéditive de ces pays fachos !

    Répondre
  12. R. Ed.

    7 novembre 2017

    Moi, avec une chambre d’hôtel à 80 euro, je dors dans ma voiture.

    Répondre
  13. AMA

    7 novembre 2017

    Ne seraient-ils pas les bienvenus en Syrie ou en Irak? Des comités d’accueil “bienveillants” leur ouvriraient peut-être très largement les bras…Le chagrin de leurs complices européens de tout niveau les voyant partir vers quelques tracas serait émouvant. Nous pourrions nous en accommoder.

    Répondre
  14. Jaures

    7 novembre 2017

    Vous touchez là au plus juste. Les terroristes veulent anéantir notre civilisation, comment donc leur répondre ? Surement pas en faisant un pas dans leur sens, c’est à dire en appliquant l’arbitraire, la loi des suspects ou l’exécution sommaire. Lesquels n’auraient d’ailleurs pas le moindre effet préventif. Bien au contraire, il faut, même aux pires criminels, appliquer notre droit, respecter la défense, exiger la preuve.
    Ce serait toute autre attitude qui serait une faiblesse.

    Répondre
  15. JEAN PN

    7 novembre 2017

    Comment punir les terroristes ? … En temps de guerre c’est peloton d’exécution !!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10 novembre 2017

      attention ! attention ! ces ” terroristes ” pourraient bien être d’ authentiques … ” résistants ” ! par exemple pour Mélenchon et quelques autres ! On a déjà vu, dans un passé récent, pareils miracles intellectuels ! résistant à quoi , me direz vous ? hé bien de cela on a le devoir moral d’ en discuter démocratiquement ! d’ ailleurs cela a déjà commencé sur les ondes !

      Répondre
  16. Hilarion

    6 novembre 2017

    Je crains fort que ce ne soit pas seulement parce qu’ils veulent nous imposer leur “civilisation”. Lorsque l’on tire dans la cour d’une école une balle dans la tête d’une petite fille de 8 ans, lorsque l’on égorge devant une gare deux ravissantes jeunes filles qui ne demandaient rien à personne, lorsque l’on écrase sans pitié, avec un camion des dizaines de personnes, quand on mitraille avec la plus totale lâcheté des spectateurs sans défense, il n’ y a pas derrière une idée de domination ou de possession, car la valeur militaire de tels actes est strictement nulle. Il y a une haine féroce. Il faut sortir ces assassins de l’espèce humaine car ils se sont mis à son ban, et ne plus les considérer que comme une masse biologique contaminée qu’il faut traiter. Il s’agit de prophylaxie.
    Si aucune disposition particulière n’est prise à l’égard de ces véritable métastases d’un cancer qui saisit une fois de plus l’humanité, il faut cesser de nous bassiner avec les crimes nazis puisque l’on s’apprête à pire encore.
    Et le temps presse, il vient d’y avoir à Lyon une manifestation des pompiers las d’être caillassés en interventions, et maintenant attirés dans des guets apens avec coktails molotov. Comment expliquer autrement que par une haine féroce conjuguée à une stupidité abyssale de tels actes qui sont révélateurs qu’une partie de la population qui vit en France ne lui est pas seulement étrangère, mais ennemie.

    Répondre
  17. G De Sorne

    6 novembre 2017

    Le president americain n’a pas EXIGE la peine capitale pour le terroriste , il l’a suggeree . Mais en fait , il n’a en la matiere aucun pouvoir.
    Les americains marquent vivement les responsabilites des trois pouvoirs: Le legislatif, le judiciare et l’executif… Chacun a sa place sans ‘inteference…
    Gd

    Répondre
  18. TRICOT

    6 novembre 2017

    Combien coûte un terroriste 30 ans en prison. Il faut parler économie à ce sujet, ce que je ne fais pas pour nos droits communs.

    Répondre
    • Hilarion

      6 novembre 2017

      Une journée de prison a un coût de 80 à 110€ en prenant 90 € comme prix moyen, on arrive sur 30 ans à 985 500 €. A quoi ajouter des frais éventuels pour maladie
      A cela il faut ajouter le risque d’une évasion, le risque de prise d’otage pour faire sortir un terroriste de marque.

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)