Communautarisme et islamisme

Posté le 05 décembre , 2017, 3:22
5 mins

Les manifestations communautaristes, ça suffit ! Au soir du 11 novembre, nous y avons eu droit dans beaucoup de villes de France, particulièrement à Paris.

De ma fenêtre, dans la ville moyenne où j’habite, j’ai pu assister à une « manifestation de joie » de Marocains.

Drapeaux marocains et belles cylindrées ont allègrement occupé l’espace, au mépris de tout droit et de toute sécurité, pour fêter une victoire au foot d’un pays étranger qui venait de s’achever à l’étranger.

Ces « Marocains », désignés ainsi par les très rares médias qui ont signalé les faits de réjouissance pour l’occasion, étaient pourtant des « Français comme vous et moi », selon ces mêmes médias.

Heureusement qu’il y a internet et des gens qui postent des vidéos pour appréhender ce qui se passe vraiment.

Ainsi a-t-on pu voir des Franco-marocains, plus marocains que français, drapeau marocain au poing, faire les guignols sous l’Arc de Triomphe, piétinant, en ce jour si particulier de recueillement, notre histoire et nos symboles. « Souiller » la tombe du soldat inconnu en cette date du 11 novembre relève du sacrilège. Mais pas d’amalgame ! Notre histoire n’est pas leur histoire !

Il y a eu déjà des précédents regrettables au foot, incriminant certains « Français comme vous et moi » :

– 6 octobre 2001, France-Algérie : sifflets lors de la Marseillaise, au lendemain des attentats du 11 septembre.

– 17 novembre 2007, France-Maroc : à l’annonce par le speaker de l’hymne français, de nombreux sifflets ont retenti.

– 14 octobre 2008, France-Tunisie : sifflets habituels lors de la Marseillaise.

Face à ce phénomène récurrent visant nos symboles nationaux, un amendement déposé en 2003 créait un délit d’outrage public avec amende.

Pour certains politiques, cela représentait une violation du principe de la liberté d’expression. Loi fut d’ailleurs bien vite oubliée, à cause du risque de « stigmatisation » que pourrait ressentir la communauté musulmane, qui jouit d’un soutien quasi inconditionnel de la part de la gauche (et au-delà).

La communiste Marie-Georges Buffet était venue à la rescousse, en déclarant : « C’est parce qu’ils ne se sentent pas bien chez nous. »

C’est pour ne pas se voir reprocher une quelconque stigmatisation, et surtout par peur de l’étincelle, que nos politiques successivement au pouvoir ont été si permissifs !

Ce 11 novembre, malgré la présence de quelques camions de CRS, les supporters marocains ont envahi la place de l’Étoile.

« On est chez nous », criaient certains. Point d’orgue incongru d’une manifestation qui célébrait une victoire dans le domaine sportif.

Les médias qui en ont parlé n’ont retenu qu’une attitude de « joie », de « liesse », tout à fait normale.

On peut se demander, en écoutant ce slogan surprenant, si les manifestants n’avaient pas agi aussi avec, en arrière-pensée, la manifestation récente de personnalités de droite contre les prières de rue à Clichy-La-Garenne. Action légitime, dont on peut regretter qu’elle arrive si tardivement.

Déjà, pourtant, en 2010, Marine Le Pen dénonçait cette pratique. Elle avait même été poursuivie pour incitation à la haine car elle qualifiait les prières de rue « d’occupation du territoire ».

En avril dernier, elle redisait que, si elle était élue à la tête de l’État, elle s’attaquerait « aux intolérables prières de rue ». Elle disait avec juste raison que cette pratique était « le résultat de deux quinquennats de laxisme et de communautarisme ».

Jeudi 16 novembre enfin, une mesure était annoncée, qui pouvait nous permettre de reprendre espoir : le préfet des Hauts-de-Seine s’engageait enfin à mettre un terme à ces prières de rue.

Effectivement, ce vendredi 17 novembre, il n’y a pas eu de prière de rue à Clichy.

Mais, déjà, on apprend que « les musulmans maintiennent la pression ».

Ils ne veulent pas des lieux qu’on leur a pourtant accordés : pas assez bien ! Ce n’est jamais assez bien. Ce ne sera jamais assez bien. Le maire précédent leur avait promis une mosquée (sic) !

C’est à désespérer !

6 Commentaires sur : Communautarisme et islamisme

  1. auviroamma

    12 décembre 2017

    le reveil sera trés dur mais nos traitres le jour ou l’explosion se produira ils prendront la poudre d’escampette comme toujours

    Répondre
  2. Roban

    5 décembre 2017

    Il ne reste plus qu’une solution : c’est de sortir la 12/7 !

    Répondre
    • BRENUS

      9 décembre 2017

      En France, il y a quelque chose de bien plus efficace que la 12/7 : coupez leur les vivres : imparable ! Une grande partie de ces zozos ne vivent qu’en parasites. Et que font les parasites quand il n’y a plus rien à bouffer ? Ils dégagent ailleurs ou ils crêvent. C’est simple, non?

      Répondre
    • 11 décembre 2017

      Vous êtes bien timide!
      Moi , j’utiliserais le lance- flamme , pour en faire des grillades pour mes chiens!

      Répondre
      • claudelouis

        11 décembre 2017

        Dommage c’était ma première intention… Donc j’opte vers le lisier de PORC …
        Concernant les Chiens il faut s’abstenir afin de ne pas les rendre malades…mais les PORCS mangent tout et n’importe quoi …

        Répondre
    • claudelouis

      11 décembre 2017

      CERTES, voir même des lances à lisier de PORCS mélangé à de l’eau afin de les PURIFIER …Mais malheureusement les politicards sont du genre “affairistes électoralistes” et tant qu’ils n’auront pas la tête sur le billot “ILS” s’imaginent les GERER … Et là il se mettent le doigt dans l’oeil jusqu’au coude !!!…

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)