Communiqué de Thierry KOVACS : « Ma position suite au 1er tour de la Présidentielle

Communiqué de Thierry KOVACS : « Ma position suite au 1er tour de la Présidentielle

Communiqué de Thierry KOVACS, Maire de Vienne, Président de ViennAgglo, Conseiller Régional et Président de la fédération des Républicains de l’Isère du 25 avril 2017


Dimanche, plus de 36 millions de Français ont exprimé leurs choix à l’occasion du 1er tour de l’élection présidentielle.

Ils ont choisi d’éliminer les deux candidats qu’ils avaient pourtant été invités à désigner quelques mois plus tôt dans le cadre des primaires ; preuve que ce dispositif n’est pas compatible avec l’esprit de la Vème République ; preuve qu’il faut absolument l’abandonner !

Ils ont choisi d’humilier le candidat du parti socialiste au pouvoir en créditant celui-ci de seulement 6,3%.

Ils ont choisi, pour la première fois sous la Vème République, de priver la droite républicaine de candidat et de projet pour le second tour. Le projet pour la France porté par François Fillon, jugé par nombre d’experts comme le plus abouti et le plus à même de redresser la France, n’aura pas fait le poids face au fardeau des affaires révélées, comme par hasard seulement après la primaire.

Le 7 mai, les Français auront à choisir entre 2 candidats :

  • La représentante de l’extrême droite qui prône comme à son habitude le repli sur soi, la haine de l’autre, la sortie de l’euro et de l’Europe, une politique économique et fiscale qui augmenteront encore la dette et le chômage. Une candidate qui multiplie les promesses démagogiques comme la retraite à 60 ans, la baisse des tarifs du gaz et de l’électricité…
  • Et un candidat qui est parvenu à s’affranchir du bilan calamiteux de François Hollande alors qu’il en a été le plus proche conseiller avant de devenir son ministre de l’économie et des finances. Un candidat qui est parvenu à convaincre un quart des Français qu’il pouvait faire s’entendre et travailler ensemble le communiste Robert Hue, le révolutionnaire Daniel Cohn-Bendit, l’ultra libéral Alain Madelin… Un candidat qui refuse la déchéance de nationalité pour ceux qui rejoignent les rangs de l’Etat Islamique, un candidat qui veut exonérer d’impôts les spéculateurs boursiers, un candidat qui veut surtaxer les propriétaires de leurs logements, un candidat qui veut encore imposer 10 milliards d’euros d’économies aux collectivités…

Devant cette offre de second tour, chaque Français choisira en son âme et conscience. Il n’est pas question pour moi de donner la moindre consigne de vote à des électeurs qui sont responsables.

Mais par souci de transparence et afin qu’il n’y ait aucune ambiguïté possible, j’indique qu’à titre personnel, je voterai « blanc » car Marine Le Pen comme Emmanuel Macron constituent, à mes yeux, une impasse pour la France.

Thierry KOVACS


Communiqué PDF

Partager cette publication

(14) Commentaires

  • Drakkar Répondre

    Les républicains – sans majuscule car il ne la méritent pas – sont pathétiques.
    Troupeau de perroquets de Panurge guidés par un aveugle …
    Vous nous avez spoliés durant des années avec vos complices socialistes, écologistes, communistes, francs-maçons, infiltrés dans tous les rouages du pays, vivant bien et engraissant tranquillement au vu et au su de toute une intelligentsia co-optée.
    Maintenant vous allez mourir politiquement, comme le PS.
    Ce qui vous attend, c’est le caniveau où le jet puissant d’une balayeuse municipale va vous jeter à l’égout.
    Nous ne vous pleurerons pas, il fallait penser et réfléchir avant : le peuple, la France … Le Vrai peuple et la vraie France.
    Ca ne vous dit rien ?

    30/04/2017 à 20 h 13 min
    • HOMERE Répondre

      J’espère que vous ne pensez pas ce que vous écrivez car les hommes politiques ne vont pas au caniveau aussi facilement,même en les projetant avec une balayeuse.Ils sont inoxydables,sourds et solides comme des rocs.Vous les verrez bientôt resurgir de leur tanière et…recommencer !
      Quand au « vrai peuple » et à la « vraie France »…ou est elle ?

      01/05/2017 à 18 h 35 min
  • lafronde Répondre

    Lors d’un débat Mélanchon avait qualifié Marine Le Pen d’extremiste de Droite. Elle s’en était offusquée. Mélanchon avait justifié son propos en expliquant que c’était une catégorisation. Je traduis : une catégorie subjective. Elle n’a aucun contenu obligé, c’est comme Gauche ou Droite. Cette catégorisation fut initiée par le Komintern, reprise par le PC nationaux, puis les gauchistes de mai 68. Dans ce jeu du Mistigri de la catégorisation, vous ne devez pas vous retrouver dans la même case qu’Hitler ! Sinon vous êtes inaudible.

    L’axe Gauche-Droite est imposé par le Ministère de l’Intérieur, mais il n’est pas porteur pour le patriotisme, qui sera à chaque crispation, grimé en nationalisme, ce que Macron n’a pas manqué d’accuser. Heureusement il existe d’autre catégorisation : islamiste, islamo-compatible ou mondialiste, européiste, ou encore constructiviste, étatiste, socialiste, progressiste, ou humanitariste.

    Deux périodes méritent d’être explorées parce qu’elle servent d’instrument d’intimidation à la Gauche sectaire française : la Révolution et le Reich de Weimar. L’historien Jean Sévilla n’a pas écrit pour rien « Le Terrorisme intellectuel » et « Historiquement correct ».

    Par exemple à l’accusation de populiste (sous entendu le vote populaire non-canalisé par les élites a porté Hitler au pouvoir), on peut rétorquer que ce sont d’abord les Etats qui ont amené la Crise de 1929-1932 : retrait des capitaux américains d’Allemagne, puis protectionnisme américain. Qu’avant cela les élites de Weimar revanchardes réarmaient déjà en secret avec l’aide des Soviétiques, et ont financé et poussé Hitler « un ouvrier qui parlait bien » pour contrer les communistes. Que l’essor du nazisme s’est fait avec la complicité d’un Reich-partisan : impunité judiciaire pour les nazis.

    Ramené à la situation française d’aujourd’hui, ou s’affronte sur fond de faillite économique et identitaire de la social-démocratie européenne, un FN décrié comme populiste, et un Gouvernement-partisan, chacun verra l’intérêt d’avoir quelques repères historiques pour contrer l’idéologie progressiste au pouvoir. Faire le parallèle entre l’impunité des groupes paramilitaires sous Weimar, et l’impunité des bandes d’insurgés (collectivistes ou communautaires) des délinquants, des criminels sous notre régime social-démocrate.

    Le quinquennat Hollande a révélé un socialisme français liberticide, doublé d’un détournement de l’Etat : Magistrature partisane, comme sous Weimar. Macron se réclame du Progressisme. Les lois liberticides seront inchangées. La future Société ouverte multi-culturelle, multi-civilisationnelle des progressistes sera-t-elle avec ces millions d’islamistes vraiment pacifique en Europe et en France, que le pouvoir veut vous le faire croire ?

    Après tout nous déplorons deux cent cinquante morts et des centaines de blessés graves. Les plaintes des familles de victimes sont bloquées par la Haute Magistrature. Il n’y a pas d’enquête parlementaire sur l’attentat de Nice. Celle instituée pour les attentats de Paris ont mis en cause la Magistrature et le Ministère de l’Intérieur.

    29/04/2017 à 17 h 44 min
  • Hagardunord86 Répondre

    Bonjour à tous, Fillon notre représentant a été flingue par la clique Hollande. Ils ont voulu l’
    éliminer par un flot de mensonges mêlés à quelques vérités. Ils ne voulaient pas Fillon ? ils auront MARINE ! Quant à nos « dirigeants » des Républicains, vaincus de par leurs manque de pugnacité, je leur dénie le droit de m’enjoindre de voter pour Macron, complice de notre échec et copie conforme de son mentor : Hollande. Hollande celui qui en 5 ans a amené la France là où elle est maintenant. En reprendre pour 5 ans de plus pour satisfaire ces politiques qui eux continueront à vivre grassement pendant qu’avec Macron nos frontières largement ouvertes continueront à accueillir une horde de »réfugiés avides d’aides sociales et de remettre dans le droit chemin les « roumis » que nous sommes, « besif » comme dit le coran et quelques attentats auxquelles nous « devons nous habituer ». Macron est peut être une intelligence « exceptionnelle »… Dans ses compétences, mais la Guyane est une île, la Guadeloupe est à l’étranger et cerise sur le gâteau, alors qu’il est à Alger, la colonisation  » est un crime de guerre « , ignorant pourquoi la France à envahi cette contré qui ne s’appelait pas encore l’Algérie. Mettant fin à des siècles d’incursions musulmanes sur nos côtes, pillant, violant et emmenant en esclavage les plus jeunes, piratant les navires jusqu’en Manche. Les femmes pour fournir les harems, les hommes en partie châtrés pour y monter la garde. Le Maghreb sur l’ensemble de son territoire 8 millions d’habitants. En1960, de par la grâce d’un siècle de  » crime contre l’humanité » ils étaient 25 millions rien que pour l’Algérie . D’un dénuement total, ils sont passé à un pays avec routes, voies de chemin de fer. Des ports , des aéroports,. La plaine de la Mitidja asséchée et cultivée . Suffisance alimentaire assurée.. En plus nous avons mis en exploitation les gisements d’hydrocarbures qui représente à l’heure actuel la quasi totalité de leurs exportations. Non Monsieur Macron, la France n’a pas à rougir. Par ces propos vous vous êtes disqualifié. Vous avez trahi la France. Par bêtise ? Inculture… Ou pour alors essayer de moissonner les voix des maghrébins vivant en France ? Ça s’appelle du lèche babouches. Pour cette trahison là non Monsieur Macron vous ne méritez pas les voix des français. Vous n’avez en rien les qualités de l’homme dont la France a besoin .Retournez chez Rothschild a vos affaires juteuses,c’est là votre vocation et laissez tranquille ce pauvre pays qui n’en peut plus. Marine, même si elle n’est parfaite a plus de cou..les que vous et aime la France, donc sans état d’aménagement, votez MARINE.

    27/04/2017 à 17 h 43 min
  • Gizardin Répondre

    Je partage totalement l’option du vote Blanc. Il s’agit d’un acte responsable, citoyen, et actif de résistance. J’ai d’ailleurs lancé une pétition à l’adresse du président du Sénat pour la modification du code électoral dans ce sens :
    https://www.change.org/p/president-du-s%C3%A9nat-prise-en-compte-du-vote-blanc-5e223fb0-dddc-4149-b9d5-8dffae563044?recruiter=42181523&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

    27/04/2017 à 11 h 57 min
  • Jehan Morel Répondre

    Ce type est in menteur!
    Le Front National n’est certainement pas un parti d’extrême droite!
    C’est le SEUL mouvement patriote qui supporte des travailleurs Français!
    En France la gauche ne s’intéresse qu’aux immigrés Arabo-Africains
    par idéologie suicidaire de la haine de soi!
    La soit-disant droite, elle ,en combine avec la gauche souhaite faire venir
    enco plus d’immigrés pour mieux les exploiter, même si pour cela notre
    malheureux people doit en crever … et sa bêtise de voter pour
    l’infâme Macron le fera crever! Les ultra-riches supporters du petit Macron
    pourront toujours se sauver en Amérique , lorsque la masse grandissante
    des immigrés explosera , provoquant un bain de sang pire que celui
    des massacres de l’ex-Yougslavie!

    27/04/2017 à 11 h 27 min
  • jaculia Répondre

    Un LR qui vote blanc c’est quand même moins pire qu’un LR qui trahit son camp et qui invite les autres à voter Macron .
    Ceci dit si le citoyen a besoin qu’on lui tienne la main au dessus de l’urne , tant pis pour ce qui nous arrivera. Elle est jolie la « démocratie  » à la française !

    27/04/2017 à 10 h 44 min
  • P.A. d'Hammal-Gamme Répondre

    Bien que beaucoup d’entre nous ne l’aient pas encore bien compris, le combat est maintenant entre les élites mondialisées, et le peuple Français, trahi et méprisé par ses élites. Nous en avons ici un exemple. Le programme du Front National est loin d’être parfait, c’est vrai. Mais il est cocasse de constater que ce sont ceux qui, par leurs programmes calamiteux, on mis la France dans la situation catastrophique où elle se trouve, qui se permettent de le faire remarquer.
    Pour ma part, je voterai évidemment Marine. c’est la seule qui se préoccupe de la France et des Français. De plus, je renvoie ma carte des « Républicains », car je ne veux plus avoir rien à faire avec ces lâches, ces menteurs et ces traîtres.
    P.-A d’Hammal-Gamme

    27/04/2017 à 9 h 25 min
  • Bistouille Poirot Répondre

    De consigne de vote, nous n’en avons pas besoin THIERRY. On te demande simplement de brosser un tableau de la situation telle que tu la perçois et exigerai que tu continues à exercer ce droit avec la liberté qui l’accompagne.
    Pour le reste, je m’en charge et ne prendrai pour témoin que le rideau de l’isoloir qui m’attend et à l’abri duquel je voterai pour MARINE sans te donner la consigne d’en faire autant. TU ES GRAND MAINTENANT….

    26/04/2017 à 23 h 24 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      il faut comprendre Thierry et à la limite être même indulgent : le député-maire a des états d’ âme et il n’ est pas le seul chez les Républicains … après tout c’ est ce qui arrive toujours quand le troupeau est guidé par des aveugles , car le problème des partis politiques c’ est que les seconds couteaux pensent toujours que les  » capi  » sont des aigles

      27/04/2017 à 14 h 29 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    entendu cet après-midi la rédactrice en chef (fe ) de Challenge’ s, du groupe de presse Perdriel … le Nouvel Ob’s , Ghislaine Ottenheimer , dire qu’ il y avait eu des leader politiques d’ extrême droite qui avaient voulu et fait le  » bien  » du peuple et de citer … Mussolini … elle a promptement été interrompue par la modératrice et Weil … ah ! non mais !

    26/04/2017 à 19 h 46 min
  • Tite Répondre

    J’EN AI MARRE !!!!! Marre d’entendre qualifiés le FN et ses sympathisants « d’extrême droite » et de fascistes ! En France, il n’y a pas de « droite » en dehors d’eux. Il n’y a pas de patriotes dans la plupart des partis et peu dans la population… Il n’y a plus que des « chiens de Pavlov » qui se jettent sur le chiffon rouge qu’on agite devant leur nez en leur faisant croire que c’est un morceau de viande… Et le facisme, est un mouvement de gauche socialiste ! Comment en est-on arrivé là ? Les Français se suicident et entraînent avec eux ceux qui sont restés fidèles à leur patrie, aux sacrifices de leurs ancêtres, et à leurs valeurs. MLP n’est pas la panacée, mais elle est notre seul recours pour le moment. Pour que survive la France en attendant mieux, elle doit gagner cette élection. Et mieux, ce n’est pas cette république meurtrière, fromagère et bananière. C’est le royaume de France. C’est le roi. Sujet, c’est un bien meilleur statut que « citoyen »…

    26/04/2017 à 19 h 21 min
    • Pierre Répondre

      exactement ce que je pense…
      si seulement une majorité de Français pouvait faire de même…

      27/04/2017 à 12 h 05 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    l’ avis d’ un  » IR-responsable  » Républicain ne m’ inspire , c’ est curieux, aucun questionnement , mais une certitude : s’ ils sont dans la … mouise c’ est de leur entière … responsabilité … en conséquence de quoi je voterai M. Le P.

    quand on se choisit un bateleur d’ estrade *** comme  » dramaturge  » et metteur en scène il ne faut pas s’ étonner à ce que la pièce vire à la … farce

    *** Nicolas Sarkozy

    26/04/2017 à 12 h 55 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: