Communiqué LR 38 : Demande du dévoilement des candidats « En Marche » aux législatives

Posté le avril 26, 2017, 10:39
3 mins

Communiqué du 25 avril 2017 de Thierry KOVACS, Maire de Vienne, Conseiller Régional et Président de la fédération des Républicains de l’Isère, Jean-Pierre BARBIER, Député et Président du Conseil Départemental de l’Isère, Alain MOYNEBRESSAND, Député-Maire de Crémieu, Bernard SAUGEY, Sénateur et Michel SAVIN, Sénateur-Maire de Domène, et Alexandre ROUX, Secrétaire départemental de la fédération des Républicains de l’Isère.


Emmanuel MACRON s’était engagé à annoncer par vagues successives à partir de mars 2017 et jusqu’au 15 mai les noms des 577 candidats du mouvement « En Marche » aux législatives.

A 12 jours du 2nd tour de l’élection présidentielle et à moins de 50 jours du 1er tour des élections législatives, Emmanuel MACRON n’a dévoilé que 14 noms sur les 577 circonscriptions et aucun nom en Isère. Il a par ailleurs fait savoir qu’il ne révélera désormais les noms de ses candidats aux législatives qu’après le 2nd tour de l’élection présidentielle. Dès lors, nous sommes en droit de nous interroger sur les raisons de cette dissimulation.

Notre interrogation est d’autant plus légitime que l’on sent poindre en Isère une opération de recyclage des anciens et actuels Parlementaires socialistes, ainsi que des candidats investis par le parti socialiste.

Les Isérois sont en droit de savoir si le nouveau mouvement « En Marche » va recycler l’ancien Député socialiste Olivier VERAN sur la 1ère circonscription ; les actuels Députés socialistes Michel DESTOT sur la 3 circonscription, Erwann BINET sur la 8ème circonscription, Marie-Noëlle BATTISTEL sur la 4ème circonscription et Joëlle HUILLIER sur la 10 circonscription, l’actuelle Sénatrice socialiste Eliane GIRAUD sur la 5ème circonscription ; les candidats investis par le parti socialiste Alexandre BOLLEAU sur la 6ème circonscription et Monique LIMON CHARPENAY sur la 7ème circonscription ; ainsi que l’ancienne collaboratrice de cabinet d’André VALLINI, Aline KOZMA, sur la 2ème circonscription.

Un tel recyclage qui irait à l’encontre de la promesse de renouvellement du candidat Emmanuel MACRON constituerait incontestablement un nouveau mensonge devant les Français et une filiation évidente avec la politique de François HOLLANDE.


Communiqué PDF

4 réponses à l'article : Communiqué LR 38 : Demande du dévoilement des candidats « En Marche » aux législatives

  1. BRENUS

    26/04/2017

    « Un tel recyclage irait à l’encontre des promesses…. » Please, stop, je vais m’étouffer de rire. Quel est le blaireau qui voudrait nous faire accroire qu’il a pu accorder foi aux « promesses » de ce mauvais acteur qu’est macron mis en place et manoeuvré par une camarilla de profiteurs très pressés d’attendre leur retour sur investissement. Un type qui a bradé le fleuron d’Alsthom – contre l’avis du belllatre-, l’aéroport de Toulouse, SFR. il a même essuyé de niquer Bouygues avec sa téléphonie (heureusement les Auvergnats sont plus durs à plumer que les Kron) J’en passe et des meilleurs. Qui a pipeauté sur son parcours universitaire.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      26/04/2017

       » je vais m’ étouffer de rire  » : en effet ces bonnes gens de  » LaDroite  » sont  » impayables  » … plus cons qu’ eux je n’ en vois qu’ au … P.S. !

      Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    26/04/2017

    hé alors Messieurs les maires, députés, sénateurs et conseillers pourquoi VOUS inquiéter ? VOS  » chapeaux à plumes  » nous  » disent de voter pour Macron à ce second tour de la présidentielle … commencez donc déjà par … sacrifier vos  » chapeaux à plumes  » et je suis sûr que vous et nous y verront plus clair !

    Répondre
  3. lucienTricot

    26/04/2017

    Mais ce n’est là que le début des mensonges, n’y êtes vous pas habitué? c’est une tradition des élus français.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)