Copé met le PS face à ses contradictions

Posté le février 02, 2010, 12:00
13 secs


Nous avons déjà évoqué ici l »hypocrisie du PS par rapport aux déclarations de Georges Frêche et les raisons
bassement électorales qui mèneront très certainement à une réconciliation avant le deuxième tour.
Jean-François Copé s’est permis de poser très directement la question au parti socialiste lors de la séance à l’Assemblée : 
 » Il reste « deux ambiguïtés à lever » de la part du Parti socialiste, a-t-il estimé, se demandant si le parti comptait « désavouer » les responsables socialistes locaux fidèles à Georges
Frêche
et ce que fera le PS « au lendemain du premier tour » des élections régionale. » (selon Le Figaro).

Ces deux questions sont effectivement essentielles, mais nul doute que le PS ne se coupera pas de ses élus et fera tout pour conserver cette région, oubliant une fois de plus ses grands
principes !