Cours, camarade, le nouveau monde est derrière toi !

Posté le juin 09, 2020, 12:02
5 mins

Voici deux ans, au Danemark, Emmanuel Ma­cron, dans l’une de ces insultes aux Français dont il a le secret, avait fustigé « les Gaulois réfractaires au changement ».

Quelques mois plus tard, commençait le mouvement des Gilets jaunes. Puis une longue grève contre la réforme des retraites. Et, enfin, la récente mise délibérée de l’économie française à l’arrêt.

Notre jeune président est, hélas, une incarnation du « Nouveau Monde » où tout ce qui importe est de bouger – peu importe vers où. Il est d’ailleurs significatif que la réforme des retraites ait disparu des radars – tandis que celle de la « PMA sans père » serait, elle, à mettre en œuvre d’urgence, malgré le chaos économique et social.

Pour ma part, j’en reste plutôt à Benjamin Disraëli, le grand ministre conservateur britannique : « Réformer ce qu’il faut et conserver ce qui vaut. »

Un homme politique, et a fortiori un homme d’État (mais depuis quand la France n’a-t-elle pas connu d’homme d’État ?), ne devrait pas avoir la « réformite », mais proposer un cap aux Français et réformer ce qui doit l’être selon ce cap – pour mieux pouvoir conserver et promouvoir no­tre identité profonde.

Il est d’ailleurs également significatif que les présidents qui se succèdent depuis des années semblent mépriser et même ignorer l’identité française.

Toujours est-il que la crise du covid-19 pourrait bien mettre un coup d’arrêt à ce « bougisme » erratique.

Ce qui saute aux yeux, en effet, c’est que cette crise sanitaire est aussi une crise du « sans-frontiérisme », de cette idéologie délirante qui nous faisait considérer comme normal de produire des piles en Chine, de la viande en Argentine, d’importer des millions d’immigrés analphabètes et de chasser des centaines de milliers d’entrepreneurs – et de ne voir aucun rapport avec le suicide de nos paysans, l’explosion de la dette publique ou l’émergence d’une guerre civile larvée.

Philippe de Villiers, qui mena pendant des années une remarquable politique locale en Vendée (faite à la fois d’enracinement culturel et de développement économique), était sans nul doute l’un des mieux placés pour porter la réplique à ce « Nouveau Monde ».

Ce que je retiens principalement de ce petit livre, ce sont deux éléments déjà évoqués dans les « 4 Vérités », mais que le fondateur du Puy-du-Fou illustre magnifiquement.

Tout d’abord, l’idée que ce « Nouveau Monde » est parfaitement ringard. Emmanuel Macron promeut une idéologie datant des années 1990, au moment même où les plus grands dirigeants de la planète lui tournent le dos.

Certes, ce n’est pas parce qu’une idée est ancienne qu’elle est fausse, mais il est tout de même assez paradoxal que l’on nous « vende » comme une idée neuve une théorie périmée depuis une vingtaine d’années.

Ensuite, l’idée que nous vivons un « mai 68 à l’envers ». L’idée avait déjà été énoncée lors des grandes manifestations d’opposition à la loi Taubira en 2013.

Les Gilets jaunes ou cette crise sanitaire en sont de nouvelles illustrations : l’heure est à la frontière, à la nation, à la famille, au localisme – bref à tout ce que détestent les oligarques.

Mais tout dans ce petit essai devrait être médité pour restaurer une société vivable en France !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

9 réponses à l'article : Cours, camarade, le nouveau monde est derrière toi !

  1. HansImSchnoggeLoch

    11/06/2020

    Un discours de Macron pour le dimanche qui vient?
    Va-t’il annoncer sa démission?
    Please Lord nake our dreams come true!

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      11/06/2020

      Correction:
      Please Lord (M)ake our dreams come true!

      Répondre
  2. omer douille

    11/06/2020

    Et oui, le nouveau monde, ce n’est pas demain, mais aujourd’hui, pour peu que l’on se donne la peine de regarder un peu en arriere. et de comparer
    A ce sujet, je vous invite à visionner un clip sur YOUTUBE qui présente, sous divers aspect la ville de Saint Denis (93) dans les années 1960/1970. référence 703K41mBS-Y
    Voyez d’autres vues plus récentes de ces dernières années,c’est édifiant pour tous, y compris pour ceux qui sont dans le déni volontaire.
    C’est votre avenir mes amis anciens qui lacheront bientot la rampe, mais aussi et surtout celui de vos enfants que l’on convainc sans cesse de se flageller en donnant la parole aux pires voyous (plus grâve, mais micron n’en a rien à foutre).
    Pour ma part je ne cesse de pousser mes petits enfants à dégager de ce qu’on ne peut plus appeler la France, mais presqu’un zoo, dans lequel ils pourront éventuellement venir passer 2 semaines en touristes, comme on va actuellement au jardin des plantes pour rire un peu.

    Répondre
  3. Pnfo

    10/06/2020

    Bonjour. La specialisation des pays est faite pour rendre les pays dépendants des uns des autres et ainsi générer la paix. On ne peut pas faire la guerre à un voisin si notre économie dépend de lui. C’est pour cela qu’ils ont attribués à la France la fonction du tourisme et des loisirs en cassant notre industrie et notre agriculture. Or la crise des gilets jaunes et la crise du covid-19 ont montré la fragilité de cette fonction.
    Peut on reindustrialiser la France quand on a arrêté le nucleaire en France et augmenté la consommation par le tout électrique et le développement des voitures électriques ? On a pu tenir cette égalité production=consommation parce que justement on avait retiré les grandes entreprises énergivores en France. Bien à vous.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/06/2020

      avec le  » tertiaire  » on n’ avait pas les mains dans le cambouis ou dans le fumier !

      nous sommes devenus très délicats !

      c.q.f.d.

      Répondre
    • OMER DOUILLE

      13/06/2020

      La « spécialisation » de la France , c’est devenu l’importation à haute dose de bandes de traine-savates du tiers monde, qui, dans leurs pays d’origine auraient droit à l’ appellation de KAKABAS et seraient considérés et traités comme tels, mais qui s’autorisent à nous harceler et exiger n’importe quoi dès qu’ils ont pu se repaitre à nos frais CHEZ NOUS.
      Ces auto-invités , y compris les « mineurs isolés » dont la plupart ne sont ni mineurs ni isolés, ont la prétention de nous faire réécrire notre histoire, eux qui ne connaissent même pas la leur et de nous soumettre à leur dingueries. Dans leurs patelins d’origine, un français qui s’en permettrait le dixième chez eux se verrait, au minimum, foutu à l’avion sans autre procès. Et en plus, cette conne de France va faire cadeau (un de plus) en Cote d’Ivoire d’une ligne de métro , alors que notre réseau francilien tombe en quenouille et que les notres subissent la m…e.
      Si jupiter veut se faire applaudir dans ces pays, qu’il demande le changement de nationalité et se marrie une fois de plus à une locale (c’est permis et même recomandé avec la religion d’amour).

      Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    09/06/2020

    Voilà donc le jeune chérubin marié à sa maitresse d’école qui pourrait être sa mère posant tout sourire avec Angela pour une photo de famille.

    Ce jeune homme de bonne famille a dans un passé récent été ministre de l’économie et de l’industrie sous le Petit Gros.
    À ce titre il sait que 1+1=3 et non 2 comme le commun des mortels pourrait le penser.
    Pour preuve, la France aura 39 milliards d’aide européenne après en avoir versé ~100 milliards dans la caisse commune.

    Mme son épouse aurait du lui inculquer quelques notions d’arithmétique de base.
    Par contre elle lui a très bien enseigné le théatre et les lettres, on peut le constater tous les jours quand il essaie d’enfumer le monde.

    Avec des enclumes pareilles comment voulez-vous gagner la guerre?

    Répondre
    • Gérard Pierre

      10/06/2020

      Conduire, avec « en même temps » les yeux vrillés sur le rétroviseur, …… en Macronie, on appelle ça une pensée complexe !

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        10/06/2020

        Cogitations sur la « Pensée complexe ».

        En maths les nombres complexes contiennent une partie réelle et une partie imaginaire. Avec un peu de doigté on arrive encore à s’en sortir.
        En physique quantique macronienne c’est un peu plus compliqué nous avons affaire au « macrubit » qui par définition peut avoir deux états superposés (voir chat de Schrödinger).
        De plus nous pouvons également avoir l’état intriqué où deux particles par exemple Macron et son premier ministre peuvent réagir à distance l’un sur l’autre.
        Par exemple si l’un est dans l’état bas l’autre sera automatiquement dans l’état haut et vice versa.

        Bref un monde étrange qui n’est pas le nôtre, Dieu en soit loué.

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)