Crimes et délits en France: une progression effrayante

Posté le octobre 22, 2020, 11:40
9 mins

Par cette chronique, je poursuis la lecture du livre de Laurent Obertone publié en 2010: «La France orange mécanique». Laurent Obertone analyse dans ce livre ce qu’était alors en France la progression des crimes et délits. Chiffres à l’appui, il la jugeait alarmante. Depuis, ces dix dernières années, elle s’est encore aggravée à un rythme stupéfiant.

Pourquoi, aujourd’hui, cette évolution s’arrêterait-elle puisque les causes de ce désordre national sont toujours là et s’amplifient chaque jour? En voici quelques échantillons.

Les demoiselles ne sont pas absentes de ce triste palmarès.

À Grenoble, un handicapé est séquestré et torturé par trois jeunes filles de 14, 15 et 17 ans. Une adolescente est persuadée que le vieux monsieur a touché un héritage. Elle se rend chez lui, l’entraîne dans une chambre, se déshabille et se fait prendre en photo à ses côtés. Elle le menace ensuite de diffuser les clichés s’il ne lui remet pas 2000 euros. «Ça ne suffit pas à l’adolescente qui, avec ses deux complices, voulait ma carte bleue. J’ai refusé. Elles ont alors tout cassé. Elles m’ont déshabillé de force, m’ont mis un manche à balai dans le derrière, m’ont donné des coups de marteau, des coups de fourchette, m’ont brûlé avec des cigarettes. Toute la nuit, elles m’ont torturé.»

Mais il y a pire encore. À Roubaix, un Rom est appréhendé par la police. Il prend alors un bébé qui se trouvait là par une jambe et cherche à frapper le policier avec l’enfant transformé en matraque. Le malheureux petit ne s’en relèvera pas, bien sûr!

Pour mémoire, je cite aussi le général Schmitt dont la fille Anne-Lorraine a été assassinée en 2007 dans le RER D par un «Subsaharien».

Voilà donc quelques «faits divers» d’une particulière barbarie qui se sont déroulés en France, «tendre pays de notre enfance»!

Cette cruauté quotidienne, cet «ensauvagement» permanent donnent lieu à des statistiques très sérieusement établies.

En 2010, plus de 10000 plaintes ont été enregistrées par la police et la gendarmerie. Depuis, celles-ci n’ont cessé d’augmenter. Les viols se sont multipliés par 5 en l’espace de 20 ans. 278000 personnes sont chaque année victimes de violences sexuelles.

De façon générale, le ministère de l’Intérieur recense environ 4millions de crimes et délits par an, chiffre officiel très en deçà de la réalité écrit Obertone.

L’INSEE lui-même révèle que la criminalité est trois fois supérieure aux chiffres officiels constatés par la police et la gendarmerie (état 4 001). Et plus d’un vol sur deux n’est pas déclaré …

Je lis encore dans l’ouvrage de Laurent Obertone qu’en janvier 2012, une fillette de 12 ans, scolarisée près de Lens, ne supportait plus d’être continûment harcelée par une bande de gamins – lesquels ? Humiliée, insultée, chahutée, battue, personne n’ayant voulu entendre ses plaintes, à 12 ans, la petite fille s’est tiré un coup de fusil de chasse dans la tête.

On ne s’étonnera donc pas que de nombreux gendarmes et surtout policiers, débordés par la mobilisation qu’on leur impose jour et nuit, se suicident eux aussi. En 2019, on comptait 59 suicides chez les policiers et les gendarmes.

Il faut le redire et le souligner: la criminalité réelle est bien supérieure aux chiffres officiels donnés par les services de police et de gendarmerie. Selon une étude déjà ancienne de l’INSEE, plus de 9 millions d’atteintes aux biens avaient été commises en France en 12 mois. Dans le même temps, 4 millions de personnes avaient déclaré avoir été victimes d’au moins une agression (p.29). Dussé-je me répéter, je dois ajouter ceci: nous sommes condamnés à l’impuissance devant cette barbarie. Du moins, soyons informés de la réaliré!

Les délinquants et criminels issus de l’immigration représentent les deux tiers des crimes et délits commis en France. Obertone l’assure et il ne peut pas être plus clair.

Les agressions de médecins battent tous les records, celles de pompiers s’envolent.

On cite le cas de nombreux touristes japonais qui «bénéficient», après leur séjour en France, des soins d’une cellule de soutien psychologique, bouleversés par la différence entre la France d’avant et celle qu’ils viennent de découvrir.

Mesure-t-on ainsi à quel point l’atmosphère en France, à force de concessions, d’ignorance, de soumission, tend vers l’irréparable et l’incontrôlable? écrit encore Laurent Obertone.

En ce domaine, le général De Gaulle avait vu juste: «Nous sommes quand même, avant tout, un peuple européen, de race blanche, de culture grecque et latine, et de religion chrétienne. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber 10 millions de musulmans qui, demain, seront peut-être 20 millions et, après-demain, 40, a -t-il déclaré le plus clairement du monde, le 5 mars 1959, à Alain Peyreffitte.»

Le pire, c’est que nombre de ces crimes et délits sont commis par des Français, des «Français de fraîche date». Nul n’ignore que la nationalité française, avec tout ce qui l’accompagne, est distribuée à longueur d’année. En 2008, on recensait déjà plus de 3 millions de binationaux, surtout Maghrébins, avec Gabonais ou Ivoiriens. En 2020, on peut parler de 4 millions de binationaux qui naviguent entre l’Afrique et la France et qui «votent bien», c’est-à-dire à gauche. C’est l’essentiel !

À cela s’ajoutent les profiteurs de toute nature comme ce polygame malien avec 46 enfants et 7000 euros d’allocations mensuelles.

Un mot aussi des retraités éternels qui percevront leur retraite jusqu’à la fin des temps. Au total, la France verse chaque année 7 milliards d’euros de retraite à l’étranger, principalement au Maghreb, selon la Cour des comptes dans un rapport de 2017.

Si le général De Gaulle revenait parmi nous, il appellerait sans doute une nouvelle fois à résister à l’invasion, celle-ci plus insidieuse, plus grave encore que la précédente. La France est assassinée de l’intérieur par des criminels, pratiquement protégés et attirés par des politiciens au pouvoir, les uns de gauche et quelques autres de droite – et ces derniers n’étaient pas les moins connus!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Article précédent

Foire aux idées

3 réponses à l'article : Crimes et délits en France: une progression effrayante

  1. ELEVENTH

    22/10/2020

    Pour ce qui est de « gendarmes et policiers qui se suicident » de désespoir à cause des raclures importées protégées par nos gouvernants et autres merdiapart, je me demande si, avant de s ôter la vie, ils ne pourraient pas flinguer quelques « chances criminelles », voir leurs supporters, histoire de nettoyer la maison.
    Ensuite, qui va faire un procès à un cadavre de « représentant de l’ordre » suicidé.
    Quitte à mourir, autant entrainer les saloperies dans sa tombe.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      24/10/2020

      c’ est ça que ces  » minables  » qui se suicident fassent avant le sale boulot à votre place !

      on reconnait bien là la connerie populiste !

      Répondre
      • ELEVENTH

        25/10/2020

        Q.Q. LA PRALINE : Décidément votre bêtise n’a pas de limites.
        Par votre commentaire: « fassent le sale boulot A VOTRE PLACE » .
        Déjà, pourquoi pas A LA VOTRE Q.Q., avec vos propositions constantes de tabassage, vous qui n’avez jamais porté les armes et êtes surement trop lâche pour le faire si l’on vous en donnait l’occasion, pour peu que vous risquiez d’y laisser votre peau.
        De plus, essayez un peu de réfléchir avant d’écrire des conneries grosses comme vous : si les citoyens doivent aller flinguer les ordures à la place des « forces de l’ordre », a quoi servent ces dernières : dissolvons l’armée et la police et nous ferons des économies.
        A moins que l’on envisage un « far west » à la française, avec un changement radical des lois qui, comme aux US, vous permettent de tirer sur un agresseur qui entre chez vous, au titre de la légitime défense ou viole votre fille. Pour le coup nous verrions pas mal de vos cousins « sarrazins » agresseurs et autres crapules au tapis.
        Au fait comment va votre égérie déboulonnée, la tragique Ellary (à s’en décrocher la machoire qui ne tenait déjà plus beaucoup). Vous n’allez pas tarder à vous retrouver dans le même ephad – si elle consent à payer pour vous –

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)