Une crise majeure se prépare en France

Posté le 01 août , 2017, 9:32
6 mins

Emmanuel Macron a commencé à chuter dans les sondages.

Ce n’est, je pense, qu’un début.

Comme je l’ai écrit depuis que sa candidature a émergé, Emmanuel Macron est essentiellement un produit préfabriqué, vendu par les grands médias.

C’est un Président vide et inconsistant, dont le vide et l’inconsistance sont dissimulés derrière une arrogance autoritaire et quelques coups d’éclat dont l’effet retombe rapidement.

C’est un homme qui a été élu par défaut, parce que le candidat de la droite modérée s’est démoli lui-même et a été démoli, et parce que la droite modérée était devenue inconsistante, ce qui explique sa décomposition actuelle.

C’est un homme qui s’est fait élire par la diabolisation de Marine Le Pen.

C’est un homme dont les discours étaient emplis de phrases creuses et contenaient de rares promesses, déjà trahies pour la plupart.

C’est un homme qui, lorsqu’il se laisse aller et livre le fond de sa faible pensée, peut dire des phrases monstrueuses – que des phrases plus nobles, écrites par quelqu’un d’autre pour qu’il les lise, ne parviennent pas a effacer.

C’est un homme qui ne dit strictement rien sur les problèmes les plus graves que connaît le pays.

C’est un homme qui, dès lors, se trouve à la merci de grèves, d’émeutes, d’attentats.

C’est un homme qui s’est acquis la défiance et le mépris de l’armée, et en qui la police n’a aucune confiance.

C’est un homme qui a fait entrer dans son gouvernement des idéologues, tels que Nicolas Hulot, et qui a placé à l’Assemblée des gens sans la moindre consistance, afin qu’ils votent ce qu’on leur demande de voter, sans avoir compris quoi que ce soit au texte discuté.
Si grèves, émeutes ou attentats se produisent, les conséquences pourraient être très lourdes.

Or, dans un pays où sont présents chômage, pauvreté, zones de non-droit, migrants incontrôlés, islamistes revenus de l’État Islamique désormais détruit, grèves, émeutes et attentats sont de l’ordre du probable.

Si des conséquences très lour­des se profilent et s’il devient visible que le chef de l’exécutif a dépassé de beaucoup son seuil de compétence, des élections anticipées peuvent avoir lieu et une alternance se produire.

La France est dans une situation où aucune alternance n’est véritablement envisageable, vu l’état de la droite et celui du Front National.
Quand aucune alternance n’est possible et qu’il faudrait une alternance quand même, il reste le chaos et la déliquescence.
Je crains que chaos et déliquescence se profilent.

Je dois dire que cette crainte m’habite depuis plusieurs années.

J’ai expliqué dans un petit livre intitulé « Voici revenu le temps des imposteurs » qu’un travail de sape de longue haleine avait été mené par la gauche, qui avait pris le contrôle des médias, de l’éducation, de la culture, de l’édition, et par un effet d’entraînement de tous les appareils politiques.

J’ai expliqué que le but recherché était celui qui avait été défini par un communiste italien des années 1930, Antonio Gramsci, et que ce but avait été nommé par Antonio Gramsci « hégémonie »: l’hégémonie, disait-il, implique la prise de contrôle susdite, avec pour but que tous les débats, toutes les idées énoncées se situent sur le terrain tenu par la gauche et que toute idée différente soit éliminée.
En tant que communiste, Antonio Gramsci voulait la destruction des sociétés capitalistes démocratiques occidentales, de façon à ce que, dans les décombres, puisse advenir la société radicalement différente rêvée par les communistes.

Je disais dans « Voici revenu le temps des imposteurs » que la France était pratiquement dans une situation d’hégémonie culturelle de la gauche. Je le pense plus que jamais.

J’ajoutais que la destruction était en cours, car – et j’insistais alors sur ce point – l’hégémonie aboutit à l’anéantissement des repères qui permettent à une société de fonctionner.

Cet anéantissement des repères conduit à l’anomie.

Je pensais que l’anomie en France était proche. Je le pense plus que jamais, et je l’écris sans joie.

Je pense plus que jamais qu’Emmanuel Macron a été élu parce que la France s’approche de l’anomie.

Il sera le Président de l’anomie et je crois qu’une crise majeure se prépare en France. Elle a même sans doute déjà commencé.

Acheter le dernier livre de Guy Millière ici :

33 Commentaires sur : Une crise majeure se prépare en France

  1. quinctius cincinnatus

    16 août 2017

    Emmanuel Macron estime que :

    – le modèle social et …

    – le modèle d’ enseignement

    de la France sont inadaptés

    il n’ a pas tort : commençons déjà par supprimer Sciences ( ? ) Po et l’ E.N.A.

    Répondre
  2. Hilarion

    15 août 2017

    Du pain et des jeux. C’est dans ce cadre que s’écroula la Rome Antique. Le plus triste n’est pas que Macron ait pu accéder au pouvoir. Le plus triste est qu’autant de naïfs aient pu lui permettre d’y accéder cornaqués qu’ils l’on été par les médias. La France n’est pas une démocratie, mais une psittocratie, manifestation pathétique du syndrome du perroquet.

    Répondre
  3. vozuti

    14 août 2017

    Les gauchistes sont aller provoquer des affrontements à charlottesville lors d’une manifestation organisée par des groupuscules de droite,pour que les médias mainstream puissent à nouveau crier au scandale et baver sur trump,accusé d’avoir fermement condamné les groupes de droite et de gauche impliqués dans les violences…alors qu’il aurait dû spécifier(selon les médias) que les groupes gauchistes qui ont déclenché les affrontements sont des gentils.
    Les mêmes médias sont également scandalisés depuis quelques semaines parce que trump n’est pas gentil avec la corée du nord qui menace d’envoyer des missile nucléaires sur les villes américaines,dès quelle le pourra(c.à dire dans quelques mois).
    En ce qui concerne l’énorme scandale médiatique qui dure depuis un an sur l’implication supposée de la russie dans le piratage des emails de clinton ( pour favoriser trump),les experts informatiques viennent de conclure que cette hypothèse est hautement improbable et que la fuite des fameux emails vient très probablement d’ un membre de l’équipe clinton: c’est ce que disait wikileak il y a un an,lorsque l’auteur probable des fuites a été assassiné en pleine rue.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 août 2017

      Heureusement Nous donnons un Sauveur à ce Monde au bord de l’ Apocalypse et sans surprise ce Sauveur c’ est Jack Lang

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 août 2017

      il y a ” racisme ” et ” racisme ” ; démonstration :

      en France ni la Justice , ni le Gouvernement, ni le Conseil Constitutionnel n’ ont interdit l’ installation d’ un camp de vacances dont l’ intitulé est ” Camp décolonial ” : ce camp est interdit aux … ” Blancs “

      Répondre
    • BRENUS

      17 août 2017

      Aux US, les gauchistes, les blacks et tout ce qui déteste les “blancs” veulent déboulonner les statues de Robert Lee, lequel durant la guerre de secession se battait, non pas pour conserver l’esclavage, mais pour garder son autonomie au Sud, face aux rapaces nordistes. Il respectait ses ennemis et avait la considération de Grant, l’ivrogne. Je trouverais amusant qu’en réponse, les gens du sud étalent de la merde sur les plaques commémoratives et représentations du yankee Sherman, l’incendiaire et tueur patenté des “rednecks”. Lequel, adoré de ses crapules, n’hésitait pas à dire durant ses ravages “qu’ils s’estiment heureux que nous ne les tuions pas tous”. Un bel exemple d’humanisme des sacs a merde. Il est à craindre que l’Amérique n’ait bientot plus d’autre choix qu’une nouvelle partition dans laquelle ,les ” mâles blancs et hétérosexsuels” pourraient continuer à vivre.

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    14 août 2017

    Jack Lang, ancien chargé de mission de Nicolas Sarkozy à Pyon Yang, veut ” sécuriser ” la Corée du Nord !

    Sarkozy, B.H.L. , Lang, Kouchner et consorts ; que des gens qui ” nous ” veulent du bien

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    8 août 2017

    Mais nous avons nos ” sans-culottes ” , ceux de la France Insoumise pro-chaviste qui nous préparent, pour l’ automne un ” remake ” du 5 septembre 1793 ( qui pour ceux qui ne le savent pas déclencha la … Terreur )

    … la seule différence pour le moment avec J.-R. Hébert c’ est que ” le Père Duchêne ” n’ est pas encore diffusé aux armées par le Ministère des Armées , mais Jean-Luc Maduro y Chavez s’ emploie vigoureusement, comme il sait le faire, lui, à mettre en ondes sa propre chaîne d’ infos

    Répondre
  6. SEGURA

    7 août 2017

    Quand une population est capable d’élire un Hollande, elle est capable d’élire n’importe qui ….!!!!

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12 août 2017

      et comme disait Mitterrand après l’ élection de Chirac :

      ” nous savons maintenant que N’ IMPORTE QUI peut devenir Président de la République ”

      ainsi nous avons eu Chirac bis, Sarkozy puis Hollande rien que du beau monde aussi bien socialement qu’ intellectuellement ou politiquement … pour Macron j’ attend : certainement un peu plus ” classe ” que les ” autres ” mais rappelant bien trop Giscard : suffisant et dédaigneux

      Répondre
  7. fredeau

    7 août 2017

    vous oubliez le fils de dieu, son fils qui deviendra roi de france.

    Répondre
  8. Bistouille Poirot

    6 août 2017

    @Gérard Pierre
    C’est la réaction de la rue qui inquiète mais qu’il ne faut plus craindre. Trop c’est trop. Tout dépend cependant de ceux qui l’occuperont car elle devient inévitable.
    1/ Nous sommes nombreux à avoir boudé le second tour de la Présidentielle
    La grosse planète, le loup, le roi ne sont que des tigres de carton
    2/ Le taux d’abstention a dépassé la moitié du corps électoral
    3/ Le droit de manifester appartient à tout le monde mais les partis politiques dits d’opposition ne peuvent prétendre à la tête des cortèges en raison de leur représentativité afin que nous puissions nous, nous occuper de la DERNIERE MANIFESTATION des ANTI FA sous l’oeil d’un maintien de l’ordre au repos et qui au tour suivant fréquenteront celle réservée aux handicapés LOURDS aidés cette fois par les associations idoines.
    Pour terminer je dirais que Mr Millière qui vit désormais aux USA n’est pas seulement victime d’un décalage horaire mais d’une affection chronique? celle qui touche les ENFONCEURS DE PORTES OUVERTES au même titre que son collègue MYARD qui pour cette fois a préféré profiter de l’ouverture de celle de l’Assemblée Nationale pour ne conserver que son écharpe de maire.
    GUY est en sus une cartomancienne qui vit de l’avenir de ce qui est déjà arrivé dans le passé. Comme il nous l’écrit dans sa conclusion; “IL CROIT” en effet qu’une crise majeure se prépare et qu’elle est “SANS DOUTE COMMENCEE”!
    Je vous dois combien Madame, pour la révélation de votre boule de cristal ?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15 août 2017

      Madame Irma Millere est une … ” chance “, une bonne carte, pour … l’ Amérique de Trump

      ce n’ est pas que ce qu’ il dit n’ est pas souvent vrai , mais ce sont les solutions , quand il en propose, qui sont impossibles à mettre en oeuvre sauf à être … Israël où il aurait du en toute logique émigrer

      Répondre
  9. HOMERE

    3 août 2017

    Gérard Pierre
    l’auteur que vous citez (et qui est brillantissime) disait également ” qui ne tourne pas le dos au monde actuel….se déshonore”
    L’opposition n’a pas disparue d’un jour à l’autre après le “sacre” d’Emmanuel il magnifico”…elle est toujours là…il lui faut revenir dans ses structures et combattre cette tyrannie psychopatique qui va exploser sous ses coups….
    Les français ne veulent pas le changement sauf en mieux…..”n’ayez pas peur dirigeants,le peuple est plus conservateur que vous…”
    sauf que Madame Macron mère pousse un peu dans un jeunisme un peu trop ancien,ce qui hérisse,à juste titre,le poil du mufle du populo….
    L’opinion ? çà n’existe pas…c’est virtuel….fantomatique….préfabriqué

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      4 août 2017

      merci de citer Louis-Napoléon Bonaparte et moi-même par ricochet , quant à l’ opinion c’est une pâte molle à laquelle on peut donner toutes les formes … à condition de savoir la contenir … voyez ce pauvre Sarkozy qui ne laisse plus aujourd’ hui que l’ image d’ un agité

      Répondre
    • Gérard Pierre

      5 août 2017

      Bonjour Homere.

      « L’opinion ? ça n’existe pas…c’est virtuel …. fantomatique …. préfabriqué », …… ce qui, dit autrement par notre cher Nicolás Gómez Dávila, donne :

      « L’opinion publique n’est pas aujourd’hui une somme d’opinions personnelles. Les opinions personnelles sont au contraire l’écho de l’opinion publique. »

      Nous sommes bien d’accord !

      Répondre
  10. Wagner Marie Paule

    3 août 2017

    Depuis les années Mitterand l’Education Nationale s’est attelée à fabriquer des électeurs qui ne savent pas réfléchir, qui ne comprennent même pas tout ce qu’on leur dit et qui ne savent pas lire en toute intelligence. S’il en avait été différemment, EM n’aurait pas pu être élu puisqu’il n’avait pas de programme, hurlait dès qu’on osait le contredire, adoptait de temps à autre le ton d’un prédicateur dans une cathédrale, et surtout ne faisait preuve d’aucune personnalité. Un psychanalyste l’a qualifié de psychopathe, ce qui dans la bouche d’un professionnel a d’autant plus d’importance. Je partage entièrement l’analyse qui est faite et, bien qu’EM ait tenté de tuer toute opposition digne de ce nom, il ne pourra pas maîtriser la foule en colère (mob en anglais, terme plus explicite) et c’est cette masse qui sera ingérable et dangereuse, mais cela il est encore très loin de l’avoir compris. Son épouse joue le rôle d’éminence grise et se pavane honteusement devant des gens qui cherchent à s’en sortir, en essayant de faire croire qu’elle est discrète, etc. Elle aussi va contribuer à exacerber la haine dans la foule en colère avec ses faux airs de sainte nitouche, habillée comme une jeune femme alors qu’elle en a 64 ! Si le ridicule tuait, ces deux auraient déjà cédé l’espace public…

    Répondre
    • Legout

      4 août 2017

      Il faut savoir que tous ceux auparavant qui avaient un programme ne l’on jamais tenu le peuple de France est plus futé que vous ne le pensez il a tant espérer et tant était déçu que maintenant seul les actes forts de gauche ou de droite sont considérés c’est ne vous en déplaise la nouvelle démocratie en marche et vos clivages idéologiques n’ont plus cour il faut une adaptation permanente a l’accélération brutal des communication et par ricochet celle du temps . Quand à constater la puérilité des débats à l’assemblée il semble bien que les vieux briscards de la politique engraisses depuis des décennies fassent tout pour empêcher les réformes c’est leur dernière chances pourtant la prochaine fois s’ils échouent je craint fort que se soient les armes qui les contraignent hélas à sauver la France

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 août 2017

        la dichotomie ” droite vs gauche ” s’ installe petit à petit chez L.R.E.M. … vous aurez amplement le temps de constater cela lors du débat sur le budget … et à dire vrai ” on ” s’ en fout , tout juste cela nous fait il rigoler comme sait nous le faire faire les auteurs de la ” Fin de l’ Histoire “

        Répondre
    • Antoine Fabre

      5 août 2017

      Ok sur votre analyse de Maqueron. Je pense aussi , avec effroi, qu’il est un psychopathe. Pas d’accord sur la raison de son élection, qui serait due à l’éducation nationale , a cause de son incapacité à instruire les électeurs. D’une, c’est l’abstention qui est majoritaire. De deux, c’est le bombardement permanent de discours politiques et de commentaires qui ne sont que de la com’. Ce sont ceux qui diffusent de la merde qui sont à blâmer

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 août 2017

        cliniquement Macron n’ est pas un ” psychopathe ” un … ” orgueilleux ” certainement !

        Répondre
      • Le Ket

        7 août 2017

        “Le mensonge et la crédulité s’accouplent pour former l’opinion.” E.Chamfort.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          8 août 2017

          jamais autrement l’ Eglise n” aurait eu pareille influence !

          Répondre
    • Gérard Pierre

      5 août 2017

      Bonjour madame.

      Votre propos fait écho, quelque part, au livre de Jean-Paul Brighelli ‘’La Fabrique des Crétins‘’.

      Les ‘’Crétins ‘’ sont devenus ces électrices et ces électeurs qui ont voté, avec pour seuls arguments : « J’ai voté Macron parce qu’il est trop ! »

      Trop quoi ? … nous n’en saurons pas plus, … et eux-mêmes sans doute non plus !

      Cette apparence de gouvernement, conduit par le joueur de flute qui entraîna les ‘’Crétins ‘’ dans son sillage, s’écroulera, tôt ou tard, par implosion !

      Ce gouvernement n’est composé que de personnages politiquement insignifiants, pour le moment aux ordres de Jupiterounet ! …… composé d’exécutants obéissants et silencieux ! …… Regardez simplement le ministre de l’intérieur ! ! ! …… une véritable momie à la voix d’outre-tombe ! ! ! …… Il ne risque pas d’effrayer les islamistes !

      La majorité parlementaire n’est constituée que par des traîtres, issus de toutes parts, qui ont renié leurs partis d’origine par opportunisme. Et le propre des traîtres est de préparer déjà la trahison suivante car il leur faut bien survivre dans le marigot qu’ils ont égocentriquement entretenu et qu’ils contribuent à pérenniser !

      Cette majorité est complétée par de jeunes inconnus inexpérimentés qui n’auraient jamais dépassé quelques pour cent de voix aux élections législatives sans que la photographie de l’éphèbe immature et théâtreux ne figure à côté de la leur sur un trac de campagne ! …… Qui sait de quoi ils seront capables après avoir pris goût à ce qu’on leur aura illusoirement présenté comme étant ‘’l’exercice du pouvoir‘’ ?

      Lorsque l’illusion se dissipera, lorsque la réalité (la Vraie, pas la réalité virtuelle) devenant progressivement aveuglante, le château de cartes macronien s’écroulera, la rue voudra imposer sa loi ! ……. À partir de là, tout deviendra envisageable, tout comme le contraire de tout ! …… Cela dépendra de la solidité résiduelle des institutions que nos chers gouvernants se sont ingéniés à saper sournoisement tout au long des dernières décennies : Police, armée, gendarmerie, services de renseignement, mais aussi …… Églises, …… associations patriotiques, …… mouvements de jeunesse non conventionnels, …… etc !

      Ce quinquennat risque fort d’être le plus court de l’histoire de la Vième république ! ……

      Ce qu’il en ressortira ? …… Nul n’est prophète en sa demeure !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        6 août 2017

        Ne rêvez pas, comme les précédents ce quinquennat ira à son terme … les institutions sont faites pour ça et un putsch, parce que c’ est de ça que vous rêvez, ne peut plus être envisagé dans l’ Union européenne … commencez dès maintenant à choisir ceux qui vous représenteront INTELLIGEMMENT demain … je sais c’ est dur pour l’ électeur de changer son comportement politique et de distinguer qui peut faire l’ affaire

        Répondre
        • Gérard Pierre

          6 août 2017

          Un putsch ne me fait pas rêver ! …… et ce n’est d’ailleurs pas dans la culture de nos militaires ! …… Ils ont depuis longtemps tiré les leçons de 1958 et de 1961 !

          Ce sont des légalistes ! … et personne ne peut le leur reprocher !

          Non ! …… Je vois plutôt la fragile construction macronienne, …… sans fondations, …… sans véritables étais, …… érigée à la hâte avec une bonne dose de ‘’ciment exotique‘’, …… s’effondrer sur elle-même !

          C’est la réaction de la rue qui m’inquiète plutôt que l’attitude des militaires ! … la réaction d’une extrême gauche qui se sentira pousser des ailes, … la réaction des syndicats frustrés et des ‘’demandeurs d’emploi ‘’ qui n’ont plus rien à perdre, … la réaction des nouveaux pauvres qui croiront pouvoir prendre leur revanche, … la réaction de toute une cohorte indéfinissable d’indignés, de gens prétendus debout, de droitsdelhommistes, d’anarchistes, de lycéens boutonneux, d’étudiants ‘’professionnels‘’ de filières bouchées, …… et ajoutez à cela la réaction d’une certaine communauté qui croira l’heure venue de jouer à « pousse toi de là que je m’y mette ! »

          …… Croyez bien qu’une telle perspective ne me réjouit pas ! … mais alors pas du tout ! …… mais c’est pourtant dans cette direction, et nulle part ailleurs, que nous emmène le joueur de flute !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            7 août 2017

            ne faites pas comme Millière qui est déjà à … Londres , préparez vous !

            c’ est bien pour cela que j’ ai été le premier à demander la création d’ une Garde Nationale !

    • quinctius cincinnatus

      7 août 2017

      la majorité des électeurs n’ ont JAMAIS réfléchi et cela quelle qu’ ait été … ” l’ époque ! ” c’ est un des charmes aléatoires de la démocratie donnée à tous !

      Répondre
  11. Gérard Pierre

    1 août 2017

    « Quand aucune alternance n’est possible et qu’il faudrait une alternance quand même, il reste le chaos et la déliquescence. Je crains que chaos et déliquescence se profilent. »

    Ce à quoi Nicolás Gómez Dávila répond :

    « L’anarchie menaçant une société qui s’avilit n’est pas un châtiment, mais un remède. »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      1 août 2017

      parce que vous estimez que ce que nous vivons depuis l’ ère Mitterrand ce n’ est pas très exactement … l’ anarchie ?

      Répondre
      • Gérard Pierre

        2 août 2017

        L’anarchie, ça se prépare longtemps avant le constat de son irréversibilité, …… comme en Espagne avant 1936.

        Nous sommes encore dans la phase de mise en place !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          2 août 2017

          exact nous en SOMMES au stade premier , MAIS NOUS Y SOMMES DEJA ! et …

          comme disent les journaleux qui tiennent le thermomètre de l’ opinion : ” ni sens, ni cap ” ce qui est la définition même de l’ anarchie première

          Répondre
        • souvenirs

          5 août 2017

          Exactement, comme en 1936 en Espagne.
          Ayant vecu et souffert de la guerre d’Espagne, depuis
          quelques annees je vois l’histoire se repeter, Oui, nous
          recommencons les memes erreurs et subirons les
          memes souffrances, memes consequences.

          Répondre

Répondre

  • (pas publié)