Crise grecque : un avertissement pour la France

Posté le avril 27, 2010, 12:00
2 mins

 

La crise des finances publiques grecques constitue un triple avertissement pour la
France.

 

Tout d’abord sur l’effet « boule de neige » de la dette publique : on l’étudie dans les cours
d’économie, il est démontré avec la Grèce : à partir d’un certain niveau, la dette s’auto entretient et devient incontrôlable. Surtout quand les Etats n’ont pas profité des
périodes de croissance pour réduire la dette et les déficits. Sur la pente actuelle, la dette française sera incontrôlable au moment de la prochaine élection
présidentielle…

 

Ensuite sur la sanction des marchés : euro ou pas, un Etat qui ne maîtrise plus sa dette est
sanctionné par les marchés, il lui devient difficile d’emprunter, les taux deviennent usuraires et l’Etat doit alors prendre des mesures douloureuses pour s’en
sortir.

 

Enfin sur la solidarité européenne. La prudence affichée par l’Allemagne dès
le début de la crise grecque montre les limites de la solidarité européenne et surtout la doctrine consensuelle du monde politique et économique allemand, largement soutenu par la
population.
Il n’est pas question que la première économie d’Europe, vertueuse à force de travail, d’épargne et de sacrifices, se laisse entraîner sur la mauvaise pente par ses
partenaires.

 

Les Français sont donc prévenus : continuer comme avant, comme pendant les 35 dernières annnées est une
impasse dont le mur du fond se rapproche à grande vitesse…