Crise : ne pas oublier les vraies raisons

Posté le janvier 27, 2009, 12:00
40 secs


Un rapport de l’Assemblée nationale (voirici) vient opportunément rappeler les origines de la crise financière
mondiale.

En effet, au moment où les agences de notation tancent les Etats dont les
finances se dégradent, il est temps de rappeler les responsabilités de chacun. Les raisons profondes de la crise financière sont chercher du cote d’une finance internationale que plus aucun Etat
ne contrôle, d’un système de rémunération encourageant la spéculation, d’une dilution des responsabilité, d’une dissimulation des risques et des créances douteuses. Les organes de contrôle ont
prouve leurs insuffisances et les agences de notation leurs limites. Il n’est pas inutile de rappeler que les agences de notation sont rémunérées par les entreprises qu’elles sont censées
évaluer !

Aussi, avant de critiquer les Etats, il serait plus juste et surtout plus
profitable pour l’avenir, de reformer profondément la finance internationale et d’éviter une autre crise. Car cette fois, les Etats n’auront pas les moyens de renflouer les banques qui
étaient sur le point de s’effondrer et d’engloutir le patrimoine des épargnants..