Curieuse amnésie des crimes communistes

Posté le juillet 13, 2020, 9:33
3 mins

Le hasard fait parfois bien les choses. La semaine dernière, je m’inquiétais de l’absence à peu près complète d’anti-communisme dans le discours public des élus de droite, que ce soit au RN ou chez les LR. Et cette même semaine, je recevais un livre (que j’ai dévoré comme un roman) sur le pacte germano-soviétique.

Ce pacte devrait être l’une des clés de l’anti-communisme – à de nombreux titres.

Tout d’abord, il fut la cause prochaine de la Deuxième Guerre mondiale et de ses millions de morts – dont Staline est donc l’un des tout premiers responsables, aux côtés d’Hitler.

Ensuite, il montre que la légende du « parti des 70 000 fusillés » est de la pure propagande.

Il ne s’agit pas de nier le rôle de l’URSS dans la victoire.

Il ne s’agit pas non plus de nier le courage des militants communistes français.

Mais ils n’ont pas « résisté » au sens de la résistance française. Ils ont défendu leur véritable patrie, l’Union soviétique. Quand cette dernière était alliée d’Hitler (pendant le tiers de la guerre, excusez du peu !), ils ont déserté, ils ont saboté les armes françaises, ils ont été des traîtres à la nation française. Nous n’avons aucune leçon de patriotisme ou de morale à recevoir d’eux !

Enfin – et peut-être surtout –, la connaissance du pacte germano-soviétique devrait rendre définitivement absurde l’affirmation selon laquelle le national-socialisme était une idéologie « d’extrême droite ».

Nazisme et communisme ne se sont pas entendus malgré des idéologies contraires, mais grâce à un commun modernisme révolutionnire, une même haine des libertés et un même mépris pour l’être humain, ravalé au rang de simple cellule du corps social, sinon au rang de matériau d’expérimentation.

Je croyais bien connaître cette page honteuse de notre histoire – si soigneusement occultée par la propagande. Mais l’ouvrage de Roger Moorhouse m’a appris nom­bre d’anecdotes effarantes. Com­me celle de ce Juif polonais qui revint en zone allemande tant la vie était insupportable pour lui en zone soviétique.

National-socialisme et international-socialisme ont bel et bien été des monstres jumeaux qui ont ensanglanté le XXe siècle. Et, si le premier fait désormais l’objet d’une juste réprobation, il est choquant que certains puissent encore se réclamer du second.

J’aimerais croire que la diffusion de cet ouvrage rendra la chose désormais impossible !

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

5 réponses à l'article : Curieuse amnésie des crimes communistes

  1. quinctius cincinnatus

    15/07/2020

    la victoire des  » conservateurs  » en Pologne

    rappelons, pour mémoire, que c’ est déjà un roi polonais qui sauva Vienne des Ottomans

    on remarquera aussi que les plus hostiles des européens à la submersion moyenne orientale sont les pays qui justement ont été occupés dans le passé par l’ Empire ottoman

    Répondre
  2. OMER DOUILLE

    14/07/2020

    @ GERARD
    Gardez votre foi et oubliez l’église (avec un a miniscule comme celui des déchets)
    Le Christrianisme est à 10 longueurs d’avance sur ces déchets.
    Dommage qu’il ne laisse entrevoir que l’aspect de l’éternelle culpabilisation, alors qu’il a apporté au monde tout autre chose que cette fumisterie islamique et meurtrière.

    Répondre
  3. Monique Bouissou

    13/07/2020

    Le communisme a fait des millions de morts mais une religion d’amour et de paix ne sera pas en reste. Cette religion particulière pourrait bien non seulement prendre le relais mais aussi pulvériser ce triste record. Qui ose encore prétendre le contraire ?

    Répondre
    • Gérard Pierre

      13/07/2020

      Monique Bouissou, vous avez TOTALEMENT RAISON !

      Communisme, nazisme et islamisme sont de MÊME STRUCTURE, …… la STRUCTURE TOTALITAIRE.

      Qu’est-ce que le TOTALITARISME ?

      C’est un système politique exclusif qui prône l’émergence d’un PRINCIPE UNIQUE, et l’éradication, y compris physique, de tout ce qui est peu ou prou susceptible d’entraver l’émergence dudit principe.

      * Principe unique du communisme : UNE SEULE CLASSE SOCIALE, … le prolétariat,

      * Principe unique du nazisme : UNE SEULE RACE, dite supérieure, … la race aryenne,

      * Principe unique de l’islamisme : UNE SEULE RELIGION, … l’islam.

      Dans les trois cas, un livre a précisé clairement les intentions et les projets des tenants de ces totalitarismes : Lénine a écrit « La maladie infantile du communisme », Hitler a écrit « Mein Kampf » et les musulmans ne connaissent que deux livres , le « coran » et « la sunna » !

      Dans les trois cas, peu d’hommes politiques les ont lus, … et dans les trois cas, le peu qui les ont lus n’y ont pas crus !

      Résultats : 100 millions de morts au bas mots avec le communisme, 60 millions de morts avec le nazisme, … et des centaines de millions avec l’islam !

      Pourtant « On » ne focalise QUE sur le nazisme ! ! ! … Pourquoi ?

      Tout simplement parce que ceux du nazisme ont essentiellement eu lieu sur une période allant de 1940 à 1945, soit une « moyenne » de 24 millions par an, tandis que ceux du communisme s’étalent en gros de 1917 à la chute du mur de Berlin, soit une moyenne apparemment plus diluée, malgré des pointes significatives que l’on retient rarement !

      Quant à l’islam, les centaines de millions de victimes qui continuent à augmenter depuis quatorze siècles paraîtraient presque statistiquement homéopathiques ! ……

      Pourtant, chaque année, durant le seul mois du ramadan, les musulmans (hors conflits armés type Iran, Irak, Yémen, Syrie, etc …) assassinent, pendent, défenestrent, égorgent et pulvérisent plus de coreligionnaires qui « pratiquent mal » leur islam que l’Inquisition catholique (bien sûr condamnable) n’a fait de morts en plus de trois siècles !

      …… Et pourtant, c’est l’Église que nos idéologues laïcards vont préférentiellement charger de tous les maux de la terre ! …… mais n’y voyons surtout pas là quelques restes rampants de marxisme putride ! … Non ! … puisque la doxa ne l’évoque pas !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        14/07/2020

        pourquoi demandez vous avec un naïveté exemplaire ?

        mais parce que chacun DOIT savoir qu’ il n’ y a eu qu’ UN SEUL génocide digne de ce nom :

        la Shoah

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)