Daniel Vaillant au secours de l'UMP

Posté le octobre 10, 2009, 12:00
2 mins

Au moment où l’UMP doit faire face au vague à l’âme de ses électeurs après la piètre prestation télévisée de Frédéric Mitterrand, l’ancien ministre de l’intérieur Daniel Vaillant vient opportunément au secours de la majorité présidentielle.

En effet, celui-ci s’est dit favorable au fait « d’essayer la vente libre de cannabis ». Les élus UMP ont aussitôt
réagi, ayant beau jeu de dénoncer la naïveté du PS sur cette question.

 

Difficile de dire s’il s’agit de la naïveté, mais l’attitude d’une partie de la gauche vis-à-vis de la drogue est sans doute
de la même nature que celle des nouveaux amis de Frédéric Mitterrand. Attitude que nos politiques voudraient peut-être inspirer aux citoyens français
vis-à-vis de leurs errances multiples et variées…

 

Pour mémoire, en plus d’être discutable sur le plan moral et sanitaire, la consommation de cannabis est responsable
d’accidents, notamment de la circulation. Des mesures ont d’ailleurs été prises sous l’impulsion du député UMP du Val de Marne, Richard Dell’Agnola
avec la loi, du 3 février 2003, pour contrôler les chauffeurs sous l’emprise de drogues et les sanctionner.

 

Pour mémoire toujours, Daniel Vaillant est non seulement ancien ministre PS de
l’intérieur, mais aussi l’élu qui avait soutenu à un habitant qu’il n’y avait pas eu de hausse de la délinquance dans le XVIIIe arrondissement de Paris, l’échange avait donné lieu à ces répliques
mémorables :

 

Le quidam : – on voit que vous n’habitez pas ici…

Daniel Vaillant : – mais si, j’habite le quartier !

Le
quidam : – alors, si en plus vous êtes con…