De 5 à 10 ans pour réduire le déficit

De 5 à 10 ans pour réduire le déficit

Réduire le déficit, cela prendra du temps, selon Christian Noyer, directeur de la Banque de France. «Je crois qu’il
faudra pas mal d’années, peut-être entre cinq ans et dix ans probablement», selon le banquier central, interrogé sur Europe 1 ce mardi. «Sinon, si on veut le faire très vite, là

on peut avoir un effet négatif sur la croissance. Il faut le faire progressivement, ça prendra au moins cinq ou six ans.»

 

Le point de vue de Christian Noyer est partagé par le consensus des économistes. Lors d’une conférence mardi matin,
Philippe Waechter, directeur de la recherche économique chez Natixis AM, a estimé qu’«il faudrait revenir à des niveaux de déficit public acceptables sur 5-6 ans et non pas sur 3-4 ans». Le
gouvernement s’est engagé
à réduire son déficit à 3% en 2013,
contre 7,5% en 2009. Cet effort se chiffre à près de 100 milliards d’euros sur trois ans.

 

A trop se presser, on risque de «casser la croissance». «Aujourd’hui, le principal risque pour la croissance, c’est que
les ménages, vous, moi, nous ayons peur que pour rétablir l’équilibre, il faille augmenter massivement les impôts», redoute Christian Noyer. Les Français décideraient alors d’épargner davantage
en prévisions de lendemains difficiles.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: