Décadence de nos élites et crise de la démocratie

Posté le avril 27, 2011, 12:00
5 mins

Pour comprendre la crise des démocraties occidentales, démunies face au tsunami de Fukushima, désemparées face à la révolte des peuples arabes écrasés par la loi de la jungle, regardons les pays évolués, la France, l’Europe, et l’Amérique du nord, comme autant de vaisseaux « libres » qui se laissent dériver vers un avenir incertain.

Si nos gouvernants, élites, classe politique et intellectuels, se refusent à ajuster leur morale personnelle et celle du peuple qu’ils feignent d’ignorer, aux lois spirituelles à l’origine de nos civilisations et de nos républiques, nous pouvons dire adieu au bien-être dont bénéficie encore l’Occident.
À force de privilégier l’ego sur l’intérêt commun, le court terme sur le long terme, l’opportunisme personnel sur l’ambition communautaire et, d’une ma­nière générale, l’avoir sur l’être, le savoir-faire occidental devient dérisoire, car il ne sert qu’à s’illusionner.

La majorité des citoyens français, européens, et américains privilégient l’apprentissage sur l’ignorance, le travail sur la distraction, la création sur l’imitation, le savoir-être et vivre ensemble sur l’anarchie et la désolation. Ce sont ces citoyens qui sont l’expression de notre civilisation. C’est cet humanisme, caviardé par la goinfrerie des spéculateurs financiers, et trompé par des idéologies aussi généreuses que totalitaires, qui permet et défend, malgré tout, la liberté démocratique, préparant la guerre pour mieux sauver la paix.

Que ceux qui font du pacifisme un dogme intangible, ceux qui perpétuent des rentes de situation en ruinant le pays, ceux qui dénoncent l’initiative privée qui les fait vivre, ceux qui, par intérêt personnel, nourrissent les sabotages syndicaux, ceux qui encouragent une immigration incompatible avec nos valeurs et nos mœurs, oui, que ces « beaux esprits » cessent donc leur opposition systématique aux réformes !

La France est fatiguée de ces atermoiements relayés par des médias dévoyés qui nourrissent notre quotidien, nous opposant les uns aux autres sans projet d’avenir.

Si le FN, parti que je réprouve, a véhiculé une idéologie fasciste et rétrograde – par la volonté des Mitterrand, Jospin, Chirac
et à l’aide des débordements de son ancien leader –, ce qui paraît aujourd’hui au grand jour, c’est la libération du citoyen lambda qui se tourne vers le visage bleu marine sans craindre d’être montré du doigt par les bien-pensants du front républicain, de la gauche caviar et de la fausse droite au pouvoir, discrédités moralement.

Rien ne serait plus dangereux, pour notre pays, que de « pestiférer » le FN, en le maintenant dans la rue en dehors du pacte républicain et en lui refusant la représentation nationale à la­quelle il a droit, et qui, comptablement, lui a été volée depuis 30 ans par les tenants du pouvoir.
La guerre civile qui se prépare peut-être ne serait plus une guerre idéologique gauche-droite, public-privé, ce serait, ce sera, peuple travailleur contre élites défaillantes.

6 réponses à l'article : Décadence de nos élites et crise de la démocratie

  1. sas

    01/05/2011

    Ce qui est extraordinaire pierre…

    ……..c est que non seulement " ils" magouillent et pienet a tour de bras toutes les élections…(comme le reste de l occident)….vennat même ) la télé expliquer par exemple comment les francs maçon on assuré la réelection de chirac a paris….en fraudant…. ! ! ! !

    …..mais ce qui est pire et me siedère…C EST L ARMEE DE CONS  D OPPOSITIONS ET DE PARTIS  DIFFERENTS qui font semblant de ne pas voir ou savoir et participe de cette gaudriole  ! ! ! !

     

    LA CA ME LAISSE SUR LE CUL…

     

    SAS

    Répondre
  2. Pierre

    28/04/2011

    Ce qui est scandaleux, c’est que 25% de nos compatriotes ne sont pas representes du fait des magouilles electorales de l’UMPS (UMP et PS), qui traffiquent les modes de scrutin annee apres annee pour faire en sorte que les electeurs du Front national ne soient pas representes. Ou est la democratie? assurement, pas en France…

    Répondre
  3. RaLeBolHenri

    28/04/2011

    Enfin quelqu’un qui ose dire des véritées…..MERCI Mrs Zeltner Philippe . Elites,,,,OÛ,,,,et quand ??? il me semble qu’ont le saurait,,,,CRISE de la démocratie ??? ,,,,, MAIS ,plus personne ne va voter ,et pour quoi faire  !!!! …..depuis des lustres ils font ce qu’ils veulent,et nous endorment avec de belles paroles et leurs langues de bois . IL NOUS RESTE PLUS QUE LA RUE ET LE ‘ FN ‘  ( qui nous écoute LUI ) . NOS politiques gauches et droites tous tordus à virrer,,,,du sang neuf,et rénover cette France qui depuis 50 ans est sous l’emprise d’une idéologie communiste stalinienne ; une étatisation diabolique,qui à travers de milliers d’associations ‘ GAUCHOS ‘ , UN NOMBRE exorbitant de fontionnaires profiteurs et priviligiers  ‘ GAUCHOS ‘ , pour la plus par ; des syndicats prédateurs,,,ils défendent qui ???? à par les copains de leurs partis,,,,,COMBIEN D’ENTREPRISE ET DE PORTS SUBISSENT LEURS DICTATURES…… UNE IMMIGRATION qui nous impose sa culture et sa religion avec le soutient d’un ETAT COMPLETEMENT MOU ,  à la botte du fric , de la mondialisation , et d’une couche de Français réveurs,feignants,profiteurs et déconnectés des réalitées ,,,,ce sont eux qu’il faut mettre au travail , ils n’ont jamais rien fait de toute leurs vies,ce sont des assistés,ils comptent sur le social,,,,les patrons , les entreprises , les travailleurs ( ils ont de la chance, ils ont un boulot ) on les massacre de charges . IL FAUT BIEN LES NOURRIR, les pauvres . VOILA le mal Français,avec l’idéologie GAUCHISTE que le corp enseignant a inculqués à notre jeunesse depuis 30 ans et plus ,,,c’est le résultat , les EX pays COCOS,ont les problèmes identiques aux notres,mais eux n’ont pas d’immigration,,,la France a des avantages,,,,,,,CHERCHER L’ERREUR . 2012 ,,,,IL VA Y AVOIR DES PLEURS ET SUREMENT DES SURPRISES . MA DEVISE ‘ IL VAUT MIEU PETE EN COMPAGNIE QUE CREVER SEUL ‘ C’est choquand pour les bobos,,,, et bien , c’est un proverbe FRANCAIS et mème bien FRANCAIS , qu’on se le dise .

    Répondre
  4. D Lefevre

    28/04/2011

     »Si le FN, (…), a véhiculé une idéologie fasciste et rétrograde (…)  »  : pouvez-vous argumenter ce que vous avancez ?

     »’Rien ne serait plus dangereux, pour notre pays, que de « pestiférer » le FN, en le maintenant dans la rue en dehors du pacte républicain  »   :  pouvez- définir les termes  »républicain »  et  »pacte républicain »  ?   Quelles sont les conditions pour faire partie du  »pacte républicain  »  ?

    merci d’avance

     

    Répondre
  5. Daniel

    27/04/2011

    "Si le FN, parti que je réprouve, a véhiculé une idéologie fasciste et rétrograde"…

    A moins que ce parti n’ait été trop en avance pour que tous les tenants du court terme n’aient pas eu les moyens d’en analyser le fond . 
    Que peuvent bien avoir comme crédibilité intellectuelle des citoyens qui se cachent derrière leurs privilèges criminels (mais légalisés)  pour éviter de penser aux conséquences destructives de leurs peurs récompensées par des droits acquis?
    Peut-on analyser l’avenir quand on fait un seul choix, celui de l’irresponsabilité?
    Quelle crédibilité a un cerveau qui refuse d’affronter les risques du lendemain pour un seul estomac sur pieds mais qui émet des opinions sur un plan collectif concernant 60 millions de personnes?

    Qui est donc fasciste et rétrograde? …

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)