Déficits : le banco de Sarkozy

Déficits : le banco de Sarkozy

 

Nicolas Sarkozy vient de s’engager sur les déficits. Le gouvernement cherche à mettre la
France dans la roue de l’Allemagne. Notre pays, déshabitué de toute discipline budgétaire depuis 35 ans et drogué à la dépense sociale sera-t-il capable de retrouver le chemin de la
vertu
?

On peut en douter. Mais en choisissant cette route et ces annonces au moment où il est au creux de la vague,
Nicolas Sarkozy tente le banco : soit il réussit et il passera en 2012 pour celui qui a remis la France sur le chemin de la compétitivité et de la croissance,
soit il échoue et n’obtient que des résultats en demi-teinte, comme souvent avec les gouvernements français…

 

Mais cette fois, un résultat en demi-teinte, fruit d’une potion amère conduira forcément à un vote
sanction. Le Président est prévenu…

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: