Déficits record de la sécurité sociale : se poser les bonnes questions

Posté le juin 09, 2010, 12:00
36 secs

Malgré toutes les annonces d’une meilleur contrôle, malgré les déremboursements de médicaments, la France se
montre incapable de contrôler ses dépenses sociales :

 

Le déficit du régime général de la Sécurité sociale atteindra 26,8 milliards d’euros en 2010,
après avoir franchi la barre des 20 milliards d’euros en 2009, selon un rapport que la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) doit remettre au gouvernement ce
mercredi, a indiqué une source proche du dossier à l’AFP. Un chiffre à rapporter à un niveau de dépenses de plus de 317 milliards d’euros, toutes branches confondues du régime
général (assurance maladie, retraites, familles, accidents du travail).

 

La seule piste qui n’est pas étudiée est de mettre fin aux largesses dont bénéficient les populations
immigrées illégales.
La France est devenue un pays d’immigration sociale, c’est d’autant plus vrai que les immigrés n’y trouve plus de travail. Cette immigration
pèse sur les finances publiques et particulièrement sur les dépenses sociales. Aucun rétablissement des comptes n’est possible tant que cette immigration sociale ne sera pas
arrêtée…