"Dégage sale arabe" : la plainte classée sans suite

Posté le octobre 12, 2010, 2:39
53 secs

Le procureur d’Aix-en-Provence confirme : “L’enquête est faite. L’ensemble des témoins ont été entendus. Et, en l’absence d’infraction, nous avons décidé de classer cette plainte sans suite.”

Entre-temps, l’ophtalmologiste a, lui aussi, porté plainte, pour dénonciation calomnieuse cette fois.

“Suite à la plainte de ce médecin, nous enquêtons à présent sur sa plainte pour dénonciation calomnieuse et/ou dénonciation de faits imaginaires” nous dit aussi le procureur d’Aix.

Que risque Mohammed M. en cas de dénonciation calomnieuse ? “5 ans de prison et 45.000 euros d’amende” nous répond encore le procureur. Le Post

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)