Delanoë devant la justice (II), l'ami Lagardère

Delanoë devant la justice (II), l'ami Lagardère

Nous avons évoqué hier la convocation devant la justice de
Bertrand Delanoë, pour favoritisme dans le dossier du stade Jean Bouin.
Nous avions rappelé la polémique sur la destruction-reconstruction du stade au détriment des scolaires et au profit du club de rugby du Stade Français, propriété de son ami, Max
Guazzini
.

L’affaire portée devant la justice concerne un éventuel délit de favoritisme. La Mairie de Paris n’a pas passé d’appel d’offre pour la concession du stade, mais un simple accord de gré à gré,
avec l’association sportive CASG Jean Bouin.

Ce traitement « allégé » du dossier est d’autant plus suspect aux yeux de la justice que le partenaire de cette association est Arnaud Lagardère. L’homme d’affaires a des visées
fortes sur les équipements sportifs de l’ouest parisien.

C’est aussi Arnaud Lagardère qui avait ramené dans son jet privé Bertrand Delanoë du piteux comité olympiques où la candidature de Londres l’avait emporté sur
celle de Paris… laissant le reste de la délégation française à l’aéroport attendre son embarquement dans un avion de ligne.

vous avez dit favoritisme ?

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: