Délires racialistes et repentance

Posté le juin 23, 2020, 11:24
4 mins

L’actualité politique est stupéfiante, délirante, donnant lieu à des actions irrationnelles, dangereuses pour la paix civile.

1) Délire racial :
Le racisme prospère sur fond de règlements de comptes anti établissement du modèle dominant, en l’occurrence celui des sociétés occidentales.

Il est évident que le racisme qui se développe n’est pas l’apanage d’une couleur de peau mais est partagé par des hommes noirs imprégnés de frustrations et de ressentiments idéologiques, en désir de vengeance.

2) Délire esclavagiste :
Les sociétés occidentales seraient des sociétés esclavagistes devant mettre un genou à terre pour demander pardon aux descendants des esclaves.

L’esclavage a existé, c’est une évidence et, surtout, il existe encore dans les milieux du Moyen-Orient – il est politiquement incorrect d’en parler, mais c’est bien réel !

Il conviendrait de réparer l’esclavagisme et surtout de mettre un genou à terre, en frappant sa coulpe face à des minorités fanatiques qui prétendent être les descendants des esclaves.

Mais mes ancêtres celtes ont-ils alors le droit de demander réparation aux Italiens d’aujourd’hui, descendants des Romains ?

Jules César a vendu à l’encan les habitants d’Avaricum (Bourges) et de bien d’autres cités gauloises en esclavage.

Cette volonté haineuse de se faire justice à travers les siècles pour se venger, est une totale ineptie, un brûlot dangereux, déstabilisateur qui engendrera des conflits incessants : c’est la négation de la paix civile !

Cette instrumentalisation de l’Histoire à l’aune des combats politiques et idéologiques d’aujourd’hui est une source de conflits répétitifs : une sorte de vendetta portée de génération en génération !

3) C’est dans ce contexte que se développe un délire anti-flic : les « flics », au regard des minorités raciales, sont, par construction idéologique, le bras séculier de l’État blanc raciste !

La réalité est bien celle décrite : une suite de déferlements délirants, irrationnels, idéologiques, qui s’auto-alimentent et conduisent aux affrontements raciaux, la négation même de la conception française de l’égalité citoyenne.

Face à ces dérives, le gouvernement (et notamment le ministre de l’Intérieur) trahit sa mission et fait le jeu des délires raciaux des minorités violentes qui sont déterminées à valoriser leur fonds de commerce de haine anti-blanche !

Les propos de Castaner, qui osa affirmer que, sur des « soupçons » avérés de racisme, les policiers devaient être suspendus, laissent pantois !

Cela rappelle singulièrement l’ère des soupçons de la période la plus noire de la Révolution.

Plus grave encore, des idiots utiles, gauchistes patentés, entonnent l’antienne victimaire des minorités violentes qui insultent, tirent au mortier sur la police et les pompiers, tout en recevant la bénédiction des bien-pensants.

La France est saisie de confusion mentale et de renversement de ses valeurs et de ses principes, c’est sidérant !

« Lorsque l’on s’interroge sur le retour de l’ordre, nous dit Louis de Bonald, on ne peut se tromper que sur une chose, la date ! »

Mais, d’ici là, il y aura de la casse !

9 réponses à l'article : Délires racialistes et repentance

  1. Gérard Pierre

    28/06/2020

    Je suis né blanc ! …… c’est comme ça !

    Ce n’est pas un choix délibéré de ma part ! …… Il se trouve simplement que ma mère, (une ingénue blanche), m’a conçu avec un homme (mon père), blanc lui aussi ! …… Comme ils manquaient sans doute tous deux d’imagination, … et de recul, … ils ne se sont pas posés de questions. Ils ont choisi la facilité : … « le p’tit s’ra blanc ! … comme nous ! … point final ! »

    Cela étant, il ne faudrait pas penser que cela me contrarie au point que j’en conçusse de la culpabilité !

    NON !

    Un petit retour en arrière sur ma vie passée me confirme que :

    – je n’ai jamais colonisé personne ! … Comment l’aurais-je pu d’ailleurs, n’ayant jamais mis un seul pied hors d’Europe en trois quarts de siècle d’existence ?

    – Je n’ai jamais eu d’esclaves à mon service !

    – Ma famille mosellane a, en revanche, subi une colonisation : … celle de la Germanie, de 1871 à 1918, … puis celle, plus éphémère du même envahisseur, mais plus brutale que la première, de 1940 à 1944 ! … au cours de laquelle nous avons du fournir au Reich hitlérien cent trente quatre mille « tirailleurs » Malgré Eux, dont quarante mille ne revinrent jamais, et ceux qui en revinrent durent d’abord faire un long séjour de transit dans le tristement célèbre camp soviétique de Tambov !

    Pour autant, il ne viendrait à l’idée d’aucun Alsacien-Mosellan d’exiger d’un Prussien, d’un Bavarois ou d’une Rhénan qu’il misse genou à terre devant nous en nous demandant pardon !

    Mieux ! … Nous avons su intelligemment conserver ce que ces épisodes non souhaités nous ont fourni de positif, … à l’exemple du Concordat et de son contenu allant bien au-delà de la simple question religieuse !

    Pourquoi alors devrais-je suivre l’exemple de ces imbéciles qui s’engouent subitement pour des règlements de compte d’un autre âge dans lesquels eux-mêmes n’ont jamais été physiquement concernés ?

    Les idéologies, disait Nicolás Gómez Dávila, ont été inventées pour que les gens qui ne pensent pas puissent émettre des opinions ! …… Mais là, c’est encore pire ! … Nous ne sommes même plus dans l’expression d’opinions, mais dans l’émission d’humeurs haineuses, inconsistantes, hystérisées, fielleuses, sur fond de jalousie morbide et d’envies vachardes !

    Alors, très courtoisement, je dis à tous ces décérébrés qui se spécialisent dans le coup de pied de l’âne et le jet de pierres sur les forces de l’ordre, à tous ces « révolutionnaires » protégés qui taquinent leur taux d’adrénaline, à tous ces cracheurs de slogan au cerveau reptilien, à tous ces revanchards qui cassent confortablement chez nous parce que, chez eux, ce sont eux qui risquent d’être « cassés », …… « Si vous n’avez plus que cela à faire valoir à vos propres yeux pour masquer votre incurable médiocrité et votre paresse crasse, …… votre avenir est contenu dans ce que vous êtes vous-mêmes : … UN VIDE IMMENSE ! …… Alors, vos états d’ânes (*), vous pouvez les loger soigneusement à l’endroit de vos personnes où le bas du dos perd en principe son nom !

    Un conseil tout de même à leur endroit : « Méfiez-vous de l’eau qui dort, elle pourrait vous engloutir un jour ! »

    (*) ce n’est pas une faute d’orthographe !

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/06/2020

      Tambov, un mot que j’ai souvent entendu dans ma jeunesse.
      C’était l’endroit où furent internés les prisonniers de guerre survivants de la bataille de Stalingrad.

      J’ai eu la chance de recueillir les témoignages de deux survivants de ce camp soviétique.
      Il était très difficile de s’imaginer ce qu’ils ont du endurer.
      Ils avaient souvent les larmes aux yeux quand ils évoquaient leurs copains qui n’ont pas eu la chance de revenir.

      Tous les décérébrés qui empoisonnent la vie des autres en ce moment devraient passer par la case Stalingrad et s’ils en sortent vivants finir à Tambov.

      Répondre
    • OMER DOUILLE

      29/06/2020

      Je vous invite a revoir les parole de la chanson du grand Jacques Brel « PARDON » , disponibles par ailleurs sur wikipédia (c’est aussi pour vous QC lecteur assidu de ce site et objet de notre admiration sans borne) .
      L ‘E.N. et les nouveaux hussards noirs ( pardon incolores) devraient faire ressasser le thème à tous nos marmots chaque matin – quand il n’y a pas grève ou retrait pour cause de covid éternel- afin de bien achever l’idée qu’ils ne sont les descendants que de grosses m….es , à l’encontre des merveilleuses chances régénératrices que nous envoi le continent (pas de nom : forbidden )

      Répondre
  2. OMER DOUILLE

    28/06/2020

    Avis a tous les « hauts savoyards » : vous êtes désormais sommés de changer le nom de la plus haute montagne d’Europe occidentale.
    Ne l’appelez plus jamais le  » mont blanc » , à l’instard de la pub soumise et foireuse de l’Oréal . Je suggère le mont noir ?
    Dans la foulée , ne consommez jamais plus de vin blanc, ni de crème à bronzer ( vous pourriez être poursuivis pour black-face et aux conneries dont la « diversité » est une productrice permanente.
    Et votez tous pour la liste Traoré.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/06/2020

      Je passe des « nuits blanches » à fantasmer sur le fait que « blanchir les légumes » va bientôt être sur la liste des mots honnis.
      Mais j’espère que « battre le blanc d’oeuf » va rester et me permettra de continuer à garnir les meringues.

      Que ce passera-t’il en janvier prochain, aurons-nous encore droit à une « semaine du blanc »?

      Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    26/06/2020

    Quelques points sur les « i ».

    La population africaine est sans doute celle qui augmente le plus vite au monde, mais ce n’était pas toujours le cas.
    On sait très peu sur ce continent avant l’arrivée des européens. Il n’existe en effet pas ou peu de traces écrites.
    Ce qu’on sait par contre c’est que l’arrivée des européens coincide avec cette augmentation.

    Est-ce un pur hasard?
    L’amélioration des conditions hygiéniques et l’introduction de médicaments par des médecins européens 1) ont sans doute été déterminants.
    Rentrons un peu dans les détails juste pour voir.
    En consultant internet on peut se rendre compte que la contribution africaine à la santé mondiale a été très faible.
    Pour s’en assurer comptez le nombre d’africains dans les lauréats des prix Nobel de médecine et de physiologie.
    Si vous excluez les africains de descendance européenne vivants en Afrique du Sud ou ailleurs sur ce continent il en reste très peu.

    PS:
    Cracher sur les gens de couleur pâle est très facile, c’est même à la mode en ce moment. On appelle cela de l’ingratitude caractérisée.
    En général cela finit toujours mal pour les cracheurs.

    1) les statues du Dr.Albert Schweitzer originaire de Kaysersberg vont sans doute être les prochaines à être déboulonnées..
    « S’esch Mitternacht Dr.Schweitzer, Zyt zum geh!

    Répondre
  4. OMER DOUILLE

    25/06/2020

    Les récriminations des imbéciles « racisés », haineux et de leurs thuriféraires blancos-idiots, alliés au super abrutis antifas n’ont aucune limite.
    Même Netfix, qui s’y entend à fond pour prolonger ses séries ad-nauseam, ne leur arrive pas à la cheville.
    Tenez vous bien : maintenant, aux US qui ne vont pas tarder à devenir un pays de tarlouzes généralisées si ses citoyens continuent comme cela, les pleureuses – mâles et femelles – blancs ne savent plus quoi faire pour se détester encore d’avantage.
    Exemple : plusieurs journaux, organismes représentatifs ( sans parler des nids à m…e que sont devenues leurs universités) se plaignent qu’il NI A PAS ASSEZ DE BLACKS DANS LES ORCHESTRES DE MUSIQUE CLASSIQUE, mais trop de blancs et d’asiatiques.
    Comme si les méchants « racistes » voulaient empêcher de futurs génies noirs de maitriser cette musique, par ailleurs honnie.
    Encore mieux : les symphonies de Beethoven seraient racistes : get out !
    En général, lorsque l’on observe une telle animosité de la part d’un groupe humain à l’encontre d’un autre, il n’y a pas trop de question à se poser : il s’agit tout bonnement d’envie….inassouvie.
    Les rigueurs de la bien pensance m’interdisent de narrer une blague qui circulait jadis à ce sujet avec une famille qui voulait absolument devenir blanche et s’était fait conseiller par un escroc pour l’achat d’une baignoire remplie d’un produit miracle. La conclusion de cette rigolade est savoureuse. Mais je ne laisserai pas les fouilles merde s’en emparer.
    Pourtant black is beautiful. No ?

    Répondre
  5. OMER DOUILLE

    24/06/2020

    A toutes ces demandes de culpabilisation que veulent nous imposer les « racialistes » , répondons, an alsacien :
    LECK MI AM ARSCH !
    S’ils ne comprennent pas , qu’ils prennent des cours .

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      24/06/2020

      C’est une très bonne idée et je suis sûr que Victor Schölcher 1) approuverait s’il était encore de ce monde.
      Pour éviter des copies illicites puis-je vous suggérer de transformer la citation en hashtag, par exemple: #LMAA, ce serait le pendant de #BLM.
      Et si avia devenait trop mordante on pourrait toujours prétendre que cela signifie:
      Life Matters Also Anywhere 2).

      1) Schölcher dont la famille était originaire de Fessenheim (RIP centrale nucléaire) avait contribué à l’abolition de l’esclavage dans les Antilles. Deux statues le représentant ont été traitées dernièrement d’une façon assez originale.
      2) Y compris les animaux et les extra-terrestres, merci pour eux.

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)