Dépenses publiques : les bonnes idées des militants UMP

Dépenses publiques : les bonnes idées des militants UMP


En pleine glissade déficitaire, l’astucieux Jean-François Copé a demandé aux Députés UMP de plancher sur les dépenses publiques et leur nécessaire réduction pour permettre le
retour, un jour que l’on n’ose qualifier de prochain, du budget des administrations publiques à l’équilibre. L’opération avait pour modeste appellation : Les états généraux de la dépense
publique
. Nicolas Sarkozy, qui en son temps dénonçait le roi fainéant, n’a vraiment pas intérêt à s’assoupir sur son trône !


L’UMP ayant adopté la démocratie participative chère à la malheureuse Ségolène Royal, plus d’une centaine de Députés sur 300 ont consulté leurs adhérents UMP et éventuellement la
population. Voici un extrait du florilège des propositions de bon sens de nos concitoyens :

« Retraite des fonctionnaires : l’inégalité insupportable entre le privé et le public, ne parlons pas des régimes
spéciaux pas vraiment réformés, ni des pensions de réversion. Supprimer cette injustice flagrante en harmonisant tous les régimes ».


« Suppression de la moitié des communes par une gestion regroupée au niveau de la communauté de communes par exemple. Supprimer le conseil général et basculer sur la région »


Arrêt maladie : « généraliser les contrôles pour tout arrêt supérieur à une semaine, soit un contrôle à domicile soit à la CPAM. » De trop nombreuses propositions ont été
faites pour toutes les reprendre, leur nombre et leur pertinence ne faisant que confirmer, hélas ! le piteux état administratif et budgétaire du pays. Nos députés et notre gouvernement
risquent de rapidement les oublier, pas nous qui vous les communiquerons régulièrement pour finir par imposer le bon sens des citoyens contre la gabegie
administrative.

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: