Des raisons d’être pessimiste

Des raisons d’être pessimiste

Des raisons d’être pessimiste
Entretien avec l’ambassadeur Christian Lambert


Vos articles publiés par les « 4 Vérités » et reproduits sur internet vous valent des approbations, mais aussi quelques critiques. Certains lecteurs vous reprochent d’être exagérément pessimiste. Qu’en pensez-vous ?

Je n’en suis pas étonné. Connaître la situation lorsqu’elle est mauvaise n’est jamais agréable. Beaucoup préfèrent vivre au jour le jour avec des œillères en se réfugiant dans la méthode Coué. Mais celui qui informe, soit dans des fonctions officielles, soit dans la publication de constats et d’analyses doit le faire avec la plus grande honnêteté. C’est pour moi la première des exigences. Ainsi est-on à l’abri, sinon de quelques erreurs, du moins du mensonge.
J’ajoute que, si les « 4 Vérités » écrivaient à longueur de colonnes que la France est dirigée par un chef d’État aussi sobre dans ses paroles qu’efficace, que les finances du pays sont saines, que l’identité de la France est préservée d’une immigration parfaitement contrôlée, que la sécurité est assurée, vous n’auriez plus un seul lecteur.
Les lecteurs des « 4 Vérités » n’aiment pas, me semble-t-il, que l’on se moque d’eux. Soyons sérieux. La France est un pays qui va très mal parce que, depuis plus de 30 ans, elle est gouvernée non pas sous le signe de la rigueur et de l’honnêteté, mais sous celui de la démagogie dans le seul but d’accéder au pouvoir et de s’y maintenir. Le souci de l’intérêt national n’est plus qu’un slogan pour discours repris par la presse écrite, parlée et télévisée. Le bilan est là. Je le rappelle brièvement.

Nous sommes l’un des pays du monde qui ont, à la fois, les taux de prélèvements les plus lourds du monde et les taux d’endettement les plus élevés. Il est inutile d’aller plus loin.
De ce fait, la France ne peut pas se relever. Elle ne peut que s’enfoncer dans les désordres de toute nature. Plus grave, notre pays est démoli de l’intérieur par des gouvernements dont, en réalité, la politique s’avère criminelle. La fulgurante progression de l’islam en France n’est pas une vue de l’esprit. Le nombre de musulmans présents sur notre sol est passé de 1.4 million environ en 1970 à plus de 6 millions aujourd’hui.
En 2060, ils pourraient approcher les 25 millions. En trente ans, le nombre des mosquées et lieux de culte musulman est passé d’une centaine à plus de 4 000. L’Arabie saoudite compte-t-elle 4 000 lieux de culte chrétiens ? Je n’ai rien contre l’islam. J’ai vécu pendant des années en pays musulman et je n’ai jamais eu le moindre problème avec les musulmans, sunnites ou chiites, mais la France est un pays d’imprégnation chrétienne, grecque et romaine. L’amalgame actuel nous conduit à coup sûr à des troubles très graves. Les fondements mêmes de la nation sont atteints.
Par exemple, il est inadmissible que les mosquées aient servi de relais pour les manifestations pro-palestiniennes et pro-Hamas, un mouvement terroriste, qui ont eu lieu le 10 janvier un peu partout en France. Le Pouvoir en donnant les autorisations de manifester a encouragé le communautarisme et les heurts entre les communautés.

Savez-vous, dans le même ordre d’idées, que le CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France), créé récemment revendique 3 à 5 millions de Noirs vivant en France en faveur desquels il « exige » la création de 1 000 entreprises par des chefs d’entreprise noirs et l’attribution de 8 % des postes ministériels réservés aux Noirs…

Sait-on que les mariages mixtes ont augmenté de 117 % de 1994 à 2004 et ça continue. « De fait, le mariage avec une Française est devenu, loin devant le regroupement familial autorisé en 1974, la première source d’immigration légale en France », selon un document officiel de la commission des lois de l’Assemblée nationale !

Quant à l’insécurité, il faut une bonne machine à calculer pour additionner le nombre de coups de couteau assénés aux proviseurs, professeurs, conducteurs de train, métro et autobus. Par qui ?

Soit. Mais peut-être y a-t-il une opposition qui serait de nature à redresser cette situation calamiteuse ?

Non. Il n’y a pas d’opposition réelle au pouvoir en place. La France est un pays ancré en gauche, façonné par le marxisme et une mentalité revendicatrice. On a des droits mais pas de devoirs. Le paysage politique français, c’est l’extrême gauche trotskiste et révolutionnaire, la gauche communiste, le PC, avec des nostalgies staliniennes, la gauche marxiste avec le PS, la gauche démagogique avec l’UMP qui attire de plus en plus de militants de gauche qui deviennent ministres avec des cabinets composés de hauts fonctionnaires très marqués à gauche. La droite n’existe plus. Seuls quelques rescapés se font entendre de temps en temps. Ils ont très peu d’influence et aucun pouvoir. Ce qui gouverne en France, c’est la CGT communiste subventionnée par le contribuable qui s’appuie sur le corps enseignant (1 million 250 000 fonctionnaires) et sur les immigrés. À chaque manifestation, la CGT et ses drapeaux rouges sont en tête avec au premier rang ses immigrés

N’oublions pas aussi que la liberté d’expression est en France limitée par des lois qui interdisent, condamnent et refont l’histoire contemporaine, un peu comme en Corée du Nord. L’opposition dites-vous ? À qui ferez-vous croire que les deux égéries du PS ont les qualités pour remettre le train sur les rails. Elles ne pensent qu’à s’entre-tuer politiquement pour être un jour chef de l’État, peut-être grâce aux conseils d’un parlementaire militant de gauche qui s’offre des montres serties de diamants à 30 000 euros, alors que notre pays compte désormais 8 millions de personnes qui survivent au-dessous du seuil de pauvreté et pratiquement 4 millions de chômeurs, dont de nombreux immigrés…

Enfin, un mot de l’évolution des mœurs. Il y a 50 ans, les problèmes de la drogue ne se posaient pas. Aujourd’hui, on détruit les jeunes Français par l’offre permanente de haschich et la cocaïne arrive par tonnes, via l’Afrique noire. Sont-ce là les valeurs de la famille ?

Tout de même, Monsieur l’Ambassadeur, vous ne voyez pas ce qui pourrait justifier une trace d’optimisme ?

Monsieur de Thieulloy, je vais vous faire plaisir. Oui, je vois malgré tout une raison d’être optimiste. La gastronomie française, à la condition d’être très sélectif, reste excellente. Inutile d’aller dans les restaurants à 500 euros le menu (sans la boisson). Il existe de bons petits restaurants, et d’excellents produits. Notre cuisine est une preuve de civilisation, mais il est vrai qu’elle est menacée par les fast-foods de toute nature.
En, tout cas, j’aurai l’audace de vous confier que je préfère un civet de chevreuil au Gevrey-Chambertin plutôt que des sauterelles grillées au charbon de bois de la savane. Ne le répétez pas ! Ce que je viens de dire est tout à fait politiquement incorrect…

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Anonyme Répondre

    Monsieur Lambert est un homme simplement réaliste, observateur et cultivé.  Il est très juste dans ses écrits.

    Simple rappel, la France est chrétienne et de racines Celtes à l’origine.  les racines greco-romaines n’ont pas été ce qu’il y avait de mieux.

    Celà dit, les gens qui pensent que dénoncer ainsi la situation est du pessimisme ne sont que des tafioles de mauvaise foi qui n’osent pas regarder les choses en face.

    A part ça, nous fonçons et accélérons vers le mur.  Quelqu’un, je ne sais plus où, demandait l’épaisseur du mur : je dirais en béton armé haute densité triple épaisseur.  ça va faire très très mal.  Et vu comme vont les choses au niveau international, il va hélas falloir une guerre (au moins civile) pour secouer tout ça et revenir à la normale.

    Quant à Joresse, pour n’avoir que cette petite critique d’ados à opposer à ce que dit Mr Lambert, il faut croire qu’il n’ose plus nier la réalité ; à moins qu’il habite dans un désert où rien ne se passe.

    26/01/2009 à 19 h 00 min
  • Anonyme Répondre

    bravo Mr Lambert pour la lucidité de votre analyse qui contraste avec les débilités des articles écrits par la plupart des journalistes qui n’ont qu’une seule source d’inspiration" le politiquement correct" qui mène à coup sûr le Pays à la ruine.
    La situation extrêmement préoccupante héritée de 30 années de gouvernance aberrante qui n’a cessé de faire reculer la France dans tous les classements internationaux  nous rend particulièrement vulnérable face à la crise internationale et nationale qui risque d’abattre notre économie et générer de trés graves troubles sociaux ,.
    En dépit de cette situation dramatique,au delà de l’écume des mots,on ne perçoit pas le moindre sursaut de la part les politiques de tout bord et des syndicats gauchistes qui constituent le véritable pouvoir éxécuti et qui , jour apés jour,nous amènent au bord du gouffre.

    25/01/2009 à 20 h 07 min
  • Jaures Répondre

    En somme, M Lambert, tout va mal mais cela ne vous coupe pas l’apétit.

    Nous voilà rassurés.

    25/01/2009 à 15 h 39 min
  • LEPIAF Répondre

    Arrêtez de parler de la droite ou de la gauche, dans l’état actuel du pays cela n’a aucun sens ! Le bien commun doit, avant tout,être FRANCAIS et non batardisé avec des  cultures non européennes.

    Je suis pour l’immigration de culture européenne basanée ou pas ! Le racisme de race ne doit pas exister, par contre je suis "raciste" pour notre culture qui est la base identitaire!

    Quant aux vieux cons, j’en fais partie ! Ces vieux cons ont, après la guerre, redressé le pays d’une manière rapide et bénéfique pour le laisser, 25 ans après, dans les mains de jeunes cons en mai 1968 . Quel âge avez-vous AGRIPPA ? Calculez !  Certainement le même âge que nos politiciens actuels! Ce n’est pas une référence que d’ avoir participé à leur mise en place, ce qui n’est pas mon cas!

    Il y a 50 ans, je travaillais 60 heures par semaine, j’avais 15 jours de vacances, je me déplaçais en vélo, le social existait à peine, le logement était une rareté, il n’y avait pas d’assistés chroniques, mais seulement des gens courageux sachant prendre et assumer leurs responsabilités.

    La jeunesse OUI, mais laquelle ???

    24/01/2009 à 11 h 50 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<la majorité des français est à droite >>

    En tout cas les résultats de certaines élections *) montrent qu’ils voteraient plutôt à gauche (tout en étant à droite???). La clientèle à gauche est tellement vaste que plusieurs partis peuvent se la partager. Invraisemble à droite où le nombre de partis est plutôt restreint et la clientèle très versatile. Je pense que les Français votent pour les diverses gauches non par conviction mais par esprit de contradiction. Jeu pervers dont ils sont les premières victimes.

    *)  il faudra voir le score des prochaines élections européennes.

    23/01/2009 à 17 h 49 min
  • Arold Répondre

    Bonjour.

    Les Français ne veulent que la France et le Franc.

    J’en connais quelque uns. Ce sont des gens simples, francs et ils savent se reconnaitre entre eux.

    Arold.

    23/01/2009 à 15 h 31 min
  • VIK.VIKING Répondre

    Bonjour,

    Monsieur Christian LAMBERT,

    Monsieur l’Ambassadeur, permettez-moi de vous féliciter ! J’ai rarement lu " un papier " aussi bien écrit, clairvoyant, sans utilisation de la langue de bois ,qui plus est ! Pour un diplomate, chapeau !…

    Après la deuxième guerre mondiale, et même avant, nous avons eu une immigration essentiellement européenne (espagnole, portugaise, italienne, yougoslave, polonaise, etc…)! Tous ces gens là partagent avec nous nos valeurs judéo-chrétiennes, donc pour eux, et pour les pays d’accueil, aucun problème ! Ces immigrants se sont intégrés, assimilés, et pour ceux venus en France, l’on peut même dire qu’eux et leurs enfants sont " plus français que les français!"  Avec une grosse valeur ajoutée, tant économique que sociale !

    Peut-on dire la même chose de l’immigration arabo-musulmane ! Sur le plan économique, il y a certainement une valeur ajoutée ! L’a t’on quantifiée ! Peu importe, elle existe, et il ne faut pas la nier ! Cette immigration peut elle  s’intégrer ? Sans parler d’assimilation ! Un petit nombre, me semble t’il, OUI ! Le grand nombre, NON ! Parce que celui-ci rejette, dans sa très grande majorité, nos valeurs, qui fondent notre culture, qui n’est pas la leur ! C’est pourquoi la SUISSE, qui a été traitée, et qui est toujours traitée de raciste refuse cette immigration ! A tort ou à raison ?

    A vous de juger !

    VIK

    23/01/2009 à 11 h 20 min
  • Magny Répondre

    à Agrippa : je crains que la piscine n’ait pas de fond . Quand aux jeunes c’est justement leur mentalité qui me fait peur , tout comme le vote des vieux me désole . Comme le disais Brassens dans sa célèbre chanson : << Moi qui balance entre deux âges , je vous adresse à tous un message : Quand on est con , on est con ! >>

    23/01/2009 à 7 h 16 min
  • Agrippa Répondre

     

    Le tableau est sombre, mais à peine exagéré je le crains.

    Mais contrairement à vous, il me semble que la majorité des français est à droite et depuis longtemps, même si ses élus se révèlent structurellement incapables de faire face à leurs responsabilités.

    ll faut tout l’art du mensonge de la turpide classe intellectuelle française pour arriver à nous faire croire que les français sont de gauche et aiment l’immigration (qu’ils subissent avec une mauvaise conscience forgée à la fois par les marxistes et les catholiques, alliance dramatique).

    Consolons-nous : c’est quand on est tout au fond de la piscine qu’on peut donner l’efficace coup de talon qui nous fera remonter.

    L’espoir ne peut venir que de la jeunesse, même si celle d’aujourd’hui a un visage plus basané que celle d’hier, elle ne peut pas faire pire que les vieux cons des cinquante dernières années !

     

     

    22/01/2009 à 17 h 42 min
  • Anonyme Répondre

    Allons … Allons … Monsieur l’ambassadeur, il ne faut point être si pessimiste !

    Bon, pour vous réconforter un petit lien peut-être ?

     

    22/01/2009 à 4 h 16 min
  • Daniel Répondre

    Beaucoup de raisons d’être pessimiste, oui! .  

    La  descente aux enfers pour les gens honnêtes et libres est généralement le prix à payer pour que la bêtise collective le soit un peu moins!.      Et Christian Lambert ne fait pas partie de ceux qui  subissent en plus la destruction physique qui est la réalité pour beaucoup de citoyens qui ne s’en relèveront jamais et ne toucheront jamais de dédommagements pour les violences subies.  Violences organisées par un système qui élimine "légalement".   

    A quand une association pour utiliser le droit opposable à la bêtise? 

    Merci à Christian Lambert de continuer à dénoncer ces divers groupes inconscients qui se réfèrent généralement à l’intérêt commun, public, alors qu’ils ne défendent que l’intérêt privé .. et commun à leur seul groupe.   

    21/01/2009 à 23 h 30 min
  • LEPIAF Répondre

    Oui, ily à de quoi à être pessimiste !

    Prenons la réformes du budget qui de jour en jour est de moins en moins d’actualité ! La dette énorme consacrée uniquement au fonctionnement se voit augmenter par un déficit annuel de plus en plus important !

    Que fait notre ministre du budget, E.Woerth ? Pourtant "leader" de la réforme sous Chirac/Raffarin durant un an à ne rien faire ou si peu ! Créateur et 1er président du club de la Boussole réunissant 38 députés UMP inconditionnels de la chiraquie, clan certainement pour le bon, mais pas pour le pire ! La preuve ……! Peut -être que la boussole a été perdue !

    Enfin sur les réformes : c’est le silence !  Alignement des retraites ?  Nombre des fonctionnaires ? Coût de l’immigration contrôlée et non contrôlée ? Dépenses de nos leaders et institutions politiques ? Déficit des entreprises étatisées ? Subventions des associations bidons et des syndicats moribonds ? Social démagogique ?…etc….etc… Gain réalisé : 0

    Seriez-vous en vacances Mr Woerth ?  Au frais de l’Etat s’ entend ! Ah,ce brave Chirac, pour ne pas avoir d’emmerdements il vous foutait la paix !

    Si pour Mitterand, il fallait donner du temps au temps, sachez que pour vous, le temps n’est pas loin d’être écoulé !

    21/01/2009 à 17 h 15 min
  • chevalier teutonique Répondre

    Voilà pourquoi… Guy Millière devrait être notre prochain président !

    21/01/2009 à 16 h 22 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: