Des maires de banlieues préfèrent les trafics à la police !

Posté le juin 25, 2010, 12:00
2 mins

Si les policiers font des descentes, je risque de ne pas être réélu. »

Dans un billet publié hier sur son blogue, Malika Sorel, membre du Haut Conseil à l’intégration, porte de très
graves accusations contre des maires de banlieues sensibles, sans toutefois citer les noms de ces élus. Extrait des propos rapportés :

[…] « Je ne veux pas de descentes de policiers contre les trafics dans ma commune. Après, ça déclenche des
représailles et c’est le bazar. Tant que vous les laissez faire leurs trafics, tout va bien et c’est calme. »

« S’ils font des descentes, je risque de ne pas être réélu. »

Dans l’esprit de certains élus, c’est la police qui en vient à constituer un
problème !!!

« Comme il y avait des problèmes de communication entre les parents et les enfants, alors j’ai fait dispenser
des cours d’arabe aux parents et aux enfants. »
Oui, vous avez bien lu.

« J’ai un grave problème : dans ma circonscription, j’ai un quartier où une grande proportion des familles
sont polygames. Le gouvernement ne fait pas assez. Il faudrait qu’il intervienne davantage. »
Je pose la question suivante à l’élu : « Vous voulez dire que la polygamie
est interdite par la loi et qu’il faudrait faire en sorte que la loi soit respectée ? »
Réponse de l’élu : « Non, ce dont j’ai besoin c’est que le gouvernement
débloque davantage d’argent pour construire des logements sociaux. Il nous faut décloisonner les familles et permettre aux différentes épouses d’avoir un logement. »
J’ai failli tomber
de ma chaise !

Malika Sorel vu ici