Desserer l'étau, ouvrir des routes, saisir les occasions…

Posté le janvier 09, 2011, 6:44
57 secs

Le roi de France était l’adversaire de l’empereur, pas de l’Empire. François Ier fut candidat à la couronne du Saint empire romain germanique -chaque mot compte ; et seul l’argent des Fugger, qui acheta nombre de roitelets allemands, donna les clefs de l’élection à Charles-Quint. Face aux prétentions du pape, le roi se voulait « empereur en son royaume ». Là-aussi, chaque mot compte. On a vu que les juristes méditerranéens, héritiers de l’impérium romain, jusqu’à leur modèle abouti de Jean Bodin, ne s’embarrassèrent guère des libertés grecques ou de Sénat à la romaine. La souveraineté avant les libertés. Le choix français parut longtemps ridicule et présomptueux. Le pape imposait sa sacralité de chef des coryants ; l’empreur allemand, l’immensité de ses territoires continentaux ; et le soudard anglais modrait à pleine dents dans les terres grasses du Nord et de l’Aquitaine. (…) Franciser d’abord les terres que l’on annexerait plus tard. Annexer des terres qu’on franciserait plus tard. Eric Zemmou, Mélancolie française.

La France s’est donc conçue comme garante d’une concorde européenne placée sous sa tutelle. Desserer l’étau sur le royaume, s’ouvrir des routes dans chaque direction et profiter de toutes les opportunités sont les trois mouvements qui expliquent nos guerres, notre diplomatie, nos mariages. Si la France était encore fidèle à sa vocation, elle agirait pour intégrer la wallonie…

 

Une réponse à l'article : Desserer l'étau, ouvrir des routes, saisir les occasions…

  1. doe jane

    09/01/2011

    j’aime beaucoup Mr Zemmour mais là je ne le suis pas ; il fut un temps déjà lointain ou la Wallonie était industrieuse et riche et les Wallons n’avaient que mépris pour les Flamands;le vent a tourné les Flamands tiennent maintenant le haut du pavé et n’entendent pas continuer à entretenir les Wallons dont l’économie est en déshérence ; d’autre part la Belgique a un très grave problème avec la population immigrée qui,comme ici,refuse de se plier aux lois du pays d’accueil

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)