Des statues pour les criminels

Posté le septembre 04, 2010, 12:00
2 mins

La mégalomanie de Frêche devient sans limite, il veut maintenant ériger une statue de Staline. Etonnant que dans le pays de la liberté et de l’insolence, personne
n’ait encore eu le courage d’aller déboulonner les hommages de Frêche à la terreur et au crime !

 

« Après Lénine, de Gaulle, Churchill, Roosevelt, Jaurès, Mao Zedong, Golda Meir, Mandela, Nasser et Gandhi, Georges Frêche poursuit son installation des statues des « grands hommes » du XXe siècle.
Il ne compte pas s’arrêter là :

S « Je vais vous dire un secret: je vais en mettre cinq de plus, de 10 à 15, et je mettrai
Staline. Comme ça, je ferai le tour du monde. Les mecs vont dire Staline c’est un assassin. Je le sais. Mais dans les dix que j’ai mises, il n’y en a que deux qui n’ont pas de sang sur
les mains, Mandela et Jaurès. Staline, c’est un voyou bien sûr […] qui est à l’origine de 22 millions de morts. Mais quand même, il a gagné à Stalingrad, et Stalingrad c’est le tournant de la
deuxième Guerre mondiale. Si les Russes, qui ont eu 26 millions de morts pendant la deuxième Guerre mondiale, n’avaient pas vaincu à Stalingrad, jamais les Américains n’auraient débarqué en
Normandie le 6 juillet 44. Je fais une place des grands hommes qui ont changé le 20e siècle. Donc je mets les vilains et les gentils, parce que moi je suis historien, pas
moraliste
« . (Lu ici)