Dettes et déficits : Baroin sans doute trop optimiste…

Dettes et déficits : Baroin sans doute trop optimiste…

 

Le ministre du budget, François Baroin se montre optimiste sur l’attitude des marchés envers
la dette de la France :

 

« Il n’y a pas de risque de voir la note abaissée. On est même une signature refuge« , a assuré
François Baroin.
« On partage le privilège avec l’Allemagne, avec les Pays-Bas, avec le Luxembourg, d’être les mieux notés (par les agences de notation, ndlr) », a rappelé le ministre du Budget.

Ce n’est pas faux, ni ses arguments sur la nécessité de réduitre les déficits :

 

« Nous avons des déficits structurels (…), nous avons cette crise financière qui a fait exploser ces déficits,
c’est pourquoi la priorité des priorités c’est évidemment de réduire les déficits« , a ajouté François Baroin.
« On voit bien que les marchés prennent en otage des situations d’instabilité (…). Plus nous allons réduire les déficits, moins nous aurons à emprunter sur les marchés, et moins nous
serons dépendants »
, a-t-il poursuivi.

ce qui est plus discutable c’est la taille de l’effort pour cette année, qui nous semble particulèrement
insuffisant :

 

« Raisonnablement, atteindre une réduction de 10 milliards au moins dès cette année ce serait
déjà un bel effort », a assuré François Baroin.

Pour un déficit qui a explosé, 10 milliards c’est bien peu, et les marchés sauront l’expliquer au
ministre !

Partager cette publication