Dettes : le tour du Portugal ?

Posté le avril 27, 2010, 12:00
28 secs

 

 

La pression mise sur la Grèce n’est pas encore retombée qu’un autre pays membre de l’Euro se
voit dans le collimateur : le Portugal.

 

Les taux d’intérêts pour sa dette à dix ans viennent en effet de passer de 4,15% à 5,2% en trois
semaines !

Au point que le ministre des affaires étrangères essaie de rassurer les marchés en pointant les différences de
situation entre le Portugal et la Grèce.

On peut craindre que l’effet soit exactement l’inverse et que les marchés voient plutôt les points de
convergences.

 

Ce sont donc les petits pays, avec une dette moins « liquide », parce que détenue par moins
d’investisseurs qui sont d’abord visés.

 

Mais l’on parle aussi de l’Espagne. Pour l’Europe de l’ouest, après l’Espagne
viennent la France et l’Italie…

 

La mise en place du plan de sauvetage de la Grèce dans la première quinzaine de mai devrait donner
l’occasion aux marchés de se pencher avec un peu plus d’attention sur ses voisins.