Deuxième tour : rien n’est joué !

Posté le avril 25, 2012, 12:00
8 mins

Les résultats du premier tour sont désormais connus. Avant de se lancer dans une nouvelle campagne, celle du deuxième tour, il n’est pas inutile de s’arrêter un instant sur les chiffres.

Tout d’abord, il faut noter, une nouvelle fois, que les partis de gouvernement ne séduisent pas. Le PS dit que le président sortant a été désavoué, mais c’est, en réalité, toute la classe politique qui l’a été : Nicolas Sarkozy et François Hollande réunissent les suffrages de 43,5 % des électeurs inscrits. Et, si l’on intègre les quelque 1,5 million de Français non inscrits (le chiffre exact n’est pas connu, mais 1,5 million est un minimum), on descend même à 42,1 %. Il n’y a vraiment pas de quoi fanfaronner !

Cela signifie tout simplement que près de trois Français sur cinq estiment que nos gouvernants ne sont pas en mesure de gouverner dans l’intérêt du peuple français.

Le deuxième enseignement (qui, là non plus, n’est pas vraiment une surprise) tient à la partialité de la presse et des sondeurs.
Pendant des semaines, on nous a seriné que Nicolas Sarkozy était « dans les choux ». On ajoutait que Jean-Luc Mélenchon montait, au point que certains commentateurs faisaient mine de s’interroger sur la possible « surprise » qui le verrait arriver au deuxième tour. En bout de course, à la veille de l’élection, le candidat communiste était crédité de 3 points de plus que son score réel. Quant à Marine Le Pen, les derniers sondages la situaient 4 points au-dessous de son score réel.

Qu’on me comprenne bien : les instituts de sondage ont de bonnes méthodes d’observation, mais deux éléments faussent les résultats. Le premier, c’est naturellement la façon de poser la question. Si on vous demande : « Faites-vous partie de ces Français racistes qui adhèrent aux thèses de l’extrême droite ? », le résultat a des chances d’être assez différent de cette autre enquête : « Considérez-vous que Marine Le Pen ferait un bon président ? » ou de cette autre : « Allez-vous voter pour Marine Le Pen » ?

Et, surtout, il y a ces fameux retraitements, strictement confidentiels, qui nous empêchent de connaître les chiffres bruts. Dans le cas du premier tour, manifestement, les sondeurs ont travaillé sur une hypothèse absurde : les électeurs de Mélenchon auraient tendance à dissimuler, tandis que ceux qui annoncent voter pour Marine Le Pen se vanteraient. Par conséquent, il « fallait » retraiter les chiffres de Marine Le Pen à la baisse et ceux de Jean-Luc Mélenchon à la hausse. Ce serait grotesque, si ce n’était scandaleux. Cela s’appelle, en bon français, de la propagande. Il est, d’ailleurs, remarquable que le peuple y résiste si bien.

En tout cas, ces résultats sont une heureuse surprise : la droite résiste bien, et son aile droite progresse sensiblement. Pourquoi le cacher ? Je fais partie de ceux qui se réjouissent de l’excellent score de Marine Le Pen, et du déclin (hélas très relatif) de Jean-Luc Mélenchon. Je ne vois pas comment l’UMP va désormais pouvoir faire l’impasse sur cette alliance entre toutes les droites que nous appelons de nos voeux depuis longtemps.

En attendant, le deuxième tour s’annonce sous les mêmes auspices de propagande : « on » nous annonce encore un François Hollande largement élu, avec 54 % des voix.
Or, il ne peut pas l’emporter aussi largement. Il suffit de compter : le bloc de gauche, au premier tour, s’élève à un peu moins de 44 %, tandis que le bloc de droite s’élève à un peu plus de 46 %, le centre ne comprenant plus que les 9,13 % de François Bayrou.
Les commentateurs pensent évident que les électeurs de toute l’extrême gauche se reporteront à 100 % sur François Hollande, ce qui me semble invraisemblable.

En tout cas, l’essentiel va se jouer sur une question : comment vont voter les électeurs de François Bayrou et de Marine Le Pen ?
Il est encore trop tôt pour le savoir, mais il est certain, du moins, que le score va être serré et que rien n’est joué.
En ce qui me concerne, malgré toutes les réserves que j’ai sur la personnalité de Nicolas Sarkozy, sur son bilan, et même sur certains points de son programme, à défaut de voter pour Nicolas Sarkozy, je voterai contre François Hollande.

La hausse des dépenses publiques et des impôts, le droit de vote des étrangers, l’adoption d’enfants par les couples homosexuels, pour ne parler que de quelques mesures-phares du programme du candidat socialiste, sont des mesures fondamentalement hostiles aux intérêts de la France et des Français. Le candidat de l’anti-France n’aura pas mon soutien, fût-il tacite. D’autant moins que son entourage est encore pire que lui – et ce n’est pas peu dire !

35 réponses à l'article : Deuxième tour : rien n’est joué !

  1. quinctius cincinnatus

    14/05/2012

    @ Jaurès

    un jour vous regretterez … les entrepreneurs …  un peu comme les Suédoises qui , actuellement se lamentent de la " castration sociologique et éducative " de leurs compatriotes mâles !

    Répondre
  2. Ydel

    06/05/2012

    Quand je vois ce qui se passe dans certaines de nos villes, il m’est impossible de voter pour Hollande car cela serait encore pire (…)

    Répondre
  3. Jaures

    02/05/2012

    "Ils sont tous fonctionnaires de l’Etat Français". Et alors ? Et P.Salin ? Et Millière ? Des entrepreneurs ?

    Répondre
  4. François

    30/04/2012

      Le premier message de Ramadan est visible sur youtube et de multiples autre sites. Seuls ceux qui se mettent volontairement des oeillères peuvent oser dire qu’il n’y en avait pas…
      Mais on est une nouvelle fois dans le jeu favori de Jaures, revenir au point de départ en ignorant la réalité… Bon, si cela vous amuse, continuez à tourner en rond. Mais, comme les chevaux qui tournaient la meule du moulin, n’enlevez surtout pas vos oeillères, cela pourrait vous donner des idées…

      Quand à la proposition socialiste de saisir la justice, c’est tout de même curieux que cette proposition n’arrive que quand les arguments dégonflant la première attaque se font jour… Auparavant, les affirmations de Médiapart suffisaient amplement à la gôche pour condamner sans appel le "présumé conpable"…
      Il faudrait qu’une justice indépendante se prononce, ce qui n’est certainement pas le cas de la justice française qui a depuis longtemps prouvé ses sympathies pour la gôche… Une justice étrangère (civilisée) ferait l’affaire, mais cela m’étonnerait qu’elle consente à se mêler des jeux de cour de récré de la gôche en général et de Médiapart en particulier…

      Dernier point, Kadhafi est au moins aussi digne de confiance dans ses affirmations que son chef des services secrets ou ses fils. Les croire sur parole SANS AUCUNE VERIFICATION est une démonstration supplémentaire de l’honnêteté de la gôche et de Médiapart…

      C’est rigolo, mais pour des gens comme vous, il suffit que Le Pen dise qu’il pleut pour que cela soit faux, et que Khadafi critique Sarkozy pour que ce soit vrai…

      Alors on résume: Soutient: Ramadan. Caution morale DSK et Khadafi. Caution intellectuelle BHL…
      C’est vrai que cela fait rêver…
        
     

    Répondre
  5. HansImSchnoggeLoch

    30/04/2012

    <<.. Et pourquoi prenez-vous pour argent content …>>
    Chez les socialos l’argent ou plutôt le fric est toujours content puisque c’est toujours les autres qui paient comptant.

    Répondre
  6. HansImSchnoggeLoch

    30/04/2012

    Ci-joint un article de Charles Gave sur les économistes pro Hollande que le local syndicaliste nous avaient cités dans un post il y a quelques jours
    http://www.claudereichman.com/articles/gavequandlesointsduseigneur.htm
    On retiendra surtout le passage suivant, je cite Charles Gave:
    <<A une exception près, ils sont tous fonctionnaires de l’Etat français. La seule exception est que l’un d’entre eux est professeur à Harvard.>>

    Répondre
  7. Jaures

    30/04/2012

    Cher François, pour que je crois qu’il y ait un deuxième message de Ramadan, encore eût il fallu qu’il y en ait un premier. Ramadan n’a appelé à appeler pour personne et s’il l’avait fait, c’eût été pour rendre service à son adversaire et vous le savez bien. Et pourquoi prenez-vous pour argent content ce que dit le destinataire de la note éditée par médiapart ? Il s’agit d’un ancien dignitaire du régime Kadhafi, or ce dernier affirmait avant sa chute avoir financé la campagne de Sarkozy.
    Je ne sais qui a raison ou qui a tort mais ne pensez-vous pas qu’une enquête menée par un juge indépendant, comme ce serait le cas dans n’importe quelle autre démocratie, serait nécessaire ?
    Pas besoin de charger Sarkozy: son bilan suffit.
    Iosa, les étrangers n’auront pas plus le droit de vote aux élections nationales en 2017 qu’en 2012.
    Et on écrit que je fais de la propagande…

    Répondre
  8. IOSA

    30/04/2012

    Dissident, Hollande candidat des mosquées ? Il est vrai qu’il a obtenu son meilleur résultat en Corrèze avec près de 45% des voix. La Corrèze, grande terre d’Islam s’il en est.

    Par contre, si Neuilly/seine a voté à 70% pour Sarkozy, c’est bien sûr parce qu’il n’y réside que très peu de musulmans.

    Jaurè[email protected]…. Pour Neuilly, vous ne voyez pas ou ne comprenez pas le rejet du droit de vote des étrangers ?

    En 2017, il se pourrait fort bien que le même score soit obtenu en faveur de votre candidat par le vote des "étrangers".

    IOSA

    Répondre
  9. Jaures

    29/04/2012

    Hans, Dutroux ne peut pas plus voter en France que Ramadan.

    Répondre
  10. François

    29/04/2012

      Jaures, ôtez moi d’un doute: Vous avez cru ce deuxième message de Ramadan? Surtout après le premier? Là vous me faites marcher!…

      Les médias de gauche ne sont pas ma nouvelle référence, seulement c’est 95% des médias…

      Quand à la "bulle libyenne" de Médiapart, elle est en train d’éclater à la figure de ce torchon puisque le supposé destinataire de la note en question affirme ne jamais l’avoir reçue…( source France Info, autre média de gauche).
      Mais c’est vrai que vous ne demandez qu’à croire ce qui vous arrange. Il est bien évident que le chef des services secrets Libyen a montré dans le passé sa droiture, son honnêteté et sa franchise. On peut vraiment faire confiance à ce qu’il raconte, surtout sur Sarkozy et surtout après avoir été mis au chômage par ce dernier…

      Pauvre Jaures qui croit ce que nimporte qui raconte pourvu qu’ils chargent Sarkozy…
      En fait non, il ne faut pas que je vous sous estime: Vous savez parfaitement que ce que vous racontez est faux. Mais est ce que cela compte quand on fait de la propagande?…

    Répondre
  11. HansImSchnoggeLoch

    29/04/2012

    <<Marc dutroux ? Ce n’est pas une référence !!! >>
    Désolé R.Ed. mon dernier post vous était uniquement adressé pour que vous puissiez affirmer qu’un citoyen belge ne pouvait pas voter en France comme le suggérait le "lokaal Vakbondsman" du site des 4V.
    En ce qui me concerne, je pense, comme vous l’évoquez vous-même, qu’il y a en France une belle brochette de pédos, pas besoin d’aller les chercher en Belgique.

    Répondre
  12. François

    29/04/2012

         @ wanadoo du 28 avril 11h56

      La gôche nous a assez bassiné avec "le président des riches". Que disent ils du " président des mosquées"?…

    Répondre
  13. Jaures

    29/04/2012

    "Pour sauver la France : ‘Votez Nicolas Sarkozy’, Nicolas Sarkozy, c’est la dignité, Nicolas Sarkozy la Sécurité ! En France, en Allemagne et à l’étranger !" a écrit Tariq Ramadan sur son site le 27 avril.
    Que pensez-vous de ce récent soutien, cher François ?
    Par ailleurs, s’il est avéré comme vous l’affirmez que F.Hollande est le candidat des mosquées et de Ramadan, pourquoi donc Marine Le Pen n’appelle pas à voter pour celui qui devient de fait le dernier rempart contre les Sarrazins ?
    Enfin, si les médias de gauche sont votre nouvelle référence, que pensez-vous des révélations de mediapart sur le financement présumé de la campagne électorale 2007 de Sarkozy par Kadhafi ?

    Cher anonyme, si vous n’êtes ni homo, ni hétéro, ni bi, ni trans… Que diable êtes-vous donc ?

    Répondre
  14. François

    29/04/2012

      Jaures, vous n’avez rien compris ou vous le faites exprès? Hollande n’a pas demandé le soutien des mosquées, elles le lui ont offert car elles sont convaincues que Hollande les servira bien mieux que Sarkozy, c’est tout. Et il faut avouer que pour le coup elles ne se trompent pas… Et Tariq Ramadan non plus d’ailleurs. Je sais bien que ce sont des alliés encombrants, mais que voulez vous, il y en a au moins qui savent avoir de la reconnaissance…

      Quand à "l’abonnement" à Marianne, on peut connaître la source d’une information sans s’abonner, non? C’était simplement une réponse à vos affirmations que c’était " une invention de la droite". Ce qui prouve que comme d’hab, vous calomniez …après avoir nié les faits!

     
     

    Répondre
  15. Anonyme

    28/04/2012

    Hollande est le candidat :

    Des Gauches,

    Des Musulmans,

    Des étrangers,

    Des médias,

    Des bobos intellos gogos,

    Des marxistes,

    Des rappeurs,

    Des banlieues,

    Des homos, hétéros, bi , trans….

    Des fonctionnaires,

    Des altermondialistes,

    Des corridas,

    Des babas cools,

    Des SDF,

    Bref de toutes nos belles minorités visibles et invisibles, celles qui constituent la vraie France d’aujourd’hui……de quoi vous plaignez vous alors ??

    Moi j’ai du pot, je n’appartiens à aucune de ces catégories là !! Merci mon Dieu !!

     

    Répondre
  16. R. Ed

    28/04/2012

     

     

    Les Belges ! Les politiciens nous ont divisé mais 80 % des Belges sont pour la Belgique. 80 % des Belges sont royalistes.

    Un Belge résident en France PEUT y voter aux élections communales, comme les autres citoyens européens qui y résident également.

    Un Belge DOIT voter en Belgique, quand il dispose de ses droits.

    Un Belge – né de parents tout deux Belges – ne peut avoir deux nationalités. Si il opte pour une autre nationalité, il perd d’office la belge.

    C’est une disposition de notre constitution qui devrait être reprise dans la constitution de tous les pays civilisés.

    Votre avis ? Cela mettrait fin à des problèmes à laquelle la France est confrontée très souvent.

    Par contre, il est logique que le citoyen d’une royauté ne puisse voter pour le président d’une république.

    Marc dutroux ? Ce n’est pas une référence !!!  N’oubliez pas votre salopard, Michel Fourniret, un partout !

    Répondre
  17. Jaures

    28/04/2012

    Cher François, je rends hommage à votre soudaine passion pour "Marianne". J’espère que vous avez désormais souscrit un abonnement !
    Plus sérieusement, pourquoi Hollande susciterait-il un appui des mosquées ? Pour se faire élire ? Si cela est si efficace, on peut se demander pourquoi Sarkozy relaie cet appel. Souhaite-t-il servir son concurrent ?
    Ensuite, ce dont rendait compte Marianne est le travail effectué par Abderrahmane Dahmane auprès du réseau de mosquée qu’il a créé en 2007 pour … Sarkozy. Cet ancien conseiller UMP du président candidat a visiblement des comptes à régler (comme nombre de personnalités de l’UMP ou affiliés qui s’expriment ces derniers temps). Puisque Marianne est votre nouveau bréviaire, consultez sa mise au point:
    http://www.marianne2.fr/Polemique-des-mosquees-pourquoi-Sarkozy-manipule_a217165.html

    Dissident, Hollande candidat des mosquées ? Il est vrai qu’il a obtenu son meilleur résultat en Corrèze avec près de 45% des voix. La Corrèze, grande terre d’Islam s’il en est.
    Par contre, si Neuilly/seine a voté à 70% pour Sarkozy, c’est bien sûr parce qu’il n’y réside que très peu de musulmans.

    Répondre
  18. quinctius cincinnatus

    28/04/2012

    à lire et surtout à faire lire , avant le second tour , aux sympathisants "socialistes"

                                       " Rose mafia " de Gérard Dalongeville

    Répondre
  19. dissident

    28/04/2012

    bien sur, c est evident HOLLANDE est le candidat de Ramandan, il est aussi le candidat des 700 mosquees ; il n est pas que ca, il est aussi le candidat des CFP, croutons de la fonction publique, il est aussi le candidats des haineux et de la jalousie sociale

    Répondre
  20. Lucid

    27/04/2012

    Depuis un moment, on voit se lever de nombreux appels au vote "Anti Hollande"…
    O certes, le sortant n’est guère propre, mais ne vaut-il pas mieux un président très mauvais plutôt qu’un président atroce ?..
    Nous assistons bien là à la continuité de la politique actuelle, peu importe son étiquette. Au fond, tel le malade qui a peur, on ne veut point voir la fièvre, on ne veut point voir les résultats des analyses, on préfère ne pas savoir, plutôt que d’apprendre qu’il faudra lutter de toutes ses forces pour survivre… Non, on veut surtout prolonger le moment. Encore un instant monsieur…
    La lâcheté a maintenant pignon sur rue, je viens de lire la position de monsieur Millière sur Dreuz : elle ne dit pas autre chose.
    Cela dit, regardons les résultats du premier tour : 80% des votants ont approuvé ou toléré une politique totalement dévoyée et suiccidaire, puisqu’ils ont voté pour des gens qui l’appliquent depuis 40 ans. Et vous voudriez peut-être que cela continue 5 ans de plus, comme ça, gratuitement ?
    Reconduire Sarkozy, c’est repousser le problème de 2012 à 2017, avec un peu d’érosion, certes, mais sans grands changements pour autant.
    Qu’est-ce qui va se passer si Hollande est élu ? Je n’en sais rien, je ne suis pas devin.
    Par contre, ce que je sais, parce que la vie et les comportements des autres me l’ont appris, c’est que la seule façon de faire réagir les gens, c’est de les laisser aller à leur perte. A partir du moment où ils auront compris qu’ils sont en danger de mort, l’instinct de survie refera surface, et ils réagiront. Mais pas avant… Le prix à payer sera tellement lourd, ils n’auront plus rien à perdre, ils seront obligés de réagir. Pour l’heure, ils ont encore la télé et le couvert, ils ne sont donc pas en danger de mort, et donc, ils ne réagiront pas.
    J’entends, comme je le lis ou l’ai lu, les bien-pensants m’agonir d’insultes et d’injures. Que me plains-je ? J’ai ma petite retraite, bien modeste, puisque j’ai travaillé pour d’autres, mais quand je pense que ce sont mes petits-enfants qui seront tenus un jour de la rembourser, j’ai presque honte de la toucher. Mais je ne la refuse pas, sachant que si tel était le cas, d’autres moins scrupuleux s’empresseraient de la dilapider. Car tant que l’on est dans une politique d’assistanat, il y a toujours des mendiants qui, non seulement n’en ont aucune honte, mais en tirent plutôt vanité.
    Je me dis qu’avec un désastre hollandais, les français de France peuvent retrouver assez rapidement un peu de dignité, de courage, de rebellion. Mais continuer dans l’état la lente descente aux enfers, non merci, je ne crois pas que ce soit l’agonie la plus longue la meilleure, puisque le pire doit inexorablement arriver.
    Et si la France ne peut pas s’en relever, eh bien, c’est qu’elle est décidément bien pourrie et irrécupérable, alors et dans ce cas, il n’y aura plus rien à regretter…

    Répondre
  21. François

    27/04/2012

     Petit complément: L’appel de 700 mosquées à voter Hollande, C’est le journal Marianne ( peu suspect d’être pro-Sarkozy) qui l’a écrit 48 heures avant le premier tour…
     Je veux bien que cela soit imaginaire, mais quel crédit à ce moment là accorder aux autres articles d’ un journal qui publie des informations "imaginaires"?…

    Répondre
  22. François

    27/04/2012

      Jaures, vous avez le don de tout déformer et de transformer les choses les plus simples et les plus claires en brouet indigeste. Je dit:
      – Que Tariq Ramadan en appelant à voter "contre Sarkozy" appelle FORCEMENT à voter Hollande dans une élection à deux.
      – Que ceux qui disent le contraire sont des faux jetons.
      – Que je ne connais pas d’homme raisonnablement intelligent ( et je crois que Ramadan en est) qui appellent à voter pour le candidat le plus opposé à ses idées ou à ses aspirations.
      – Que ce monsieur représente assez bien les musulmans ( il n’y a qu’à voir où il est si souvent invité).
      – Qu’avant de tirer des plans sur la comète et de disserter sur des fictions vous feriez bien de vous intéresser à la REALITE.
      – Que si celle ci vous gêne, ce n’est pas mon problème, c’est le vôtre.

    Répondre
  23. Roger

    27/04/2012

    Au deuxieme tour on a le choix entre deux tocards, pour ma part je m’abstiendrai. Vive l’abstention!

    Répondre
  24. HansImSchnoggeLoch

    27/04/2012

    … Marc Dutroux, …
    Il est vrai que ce sire ne manquerait pas de compléter  la joyeuse clique de pédophiles, pd et lubriques qui hantent le PS. Il est inutile de citer les noms je pense que chacune et/ou chacun s’y retouvera. Si je ne me trompe pas les Belges ne peuvent pas encore voter en France, demandons  R.Ed qui lui doit savoir?

    Répondre
  25. Jaures

    27/04/2012

    François, et si Marc Dutroux, du fond de sa geôle appelle à voter pour l’un des candidats, en déduirez-vous que celui-ci est le choix des pédophiles ?
    Berlusconi a déclaré que "Hollande pourrait apporter un vent nouveau". Pensez-vous qu’il existe un axe Berlusconi-Hollande-Ramadan ?

    Répondre
  26. beligue

    27/04/2012

    @ le ket de bruxelles + 100000 Tout est dit

    Répondre
  27. François

    26/04/2012

      Les " soutiens imaginaires" sont à regarder avec précision. Heureusement, la presse militante met en ligne une vidéo de Tariq Ramadan à propos de son ingérence dans la campagne présidentielle (surtout pour faire croire que l’on fait un procès infondé au pôvre Hollande).

      Si on regarde la vidéo on y voit Ramadan dire qu’il faut " Voter contre Sarkozy" en ajoutant un peu plus loin que c’est "parce qu’il faut voter contre le pouvoir en place".

      Au delà du fabuleux argumentaire d’une telle déclaration, on peut se poser 3 questions au moins.

      1) Quand il y a 2 candidats, comment peut on appeler à voter contre l’un sans appeler à voter pour l’autre? Mélanchon l’a très bien résumé en disant qu’il appelait à voter contre Sarkozy et que donc il fallait mettre un bulletin Hollande dans l’urne. Et si on met un bulletin Hollande dans l’urne, on vote pour lui. C’est exactement ce que dit Ramadan qui appelle aussi à utiliser le buletin de vote…
     Quand la gauche dit que Ramadan n’a pas appelé à voter Hollande, on se demande qui est le plus faux cul de la bande…

      2) La pirouette consistant à dire que c’est pour "voter contre le pouvoir en place" est un deuxième monument d’hypocrisie. Qui peut croire un seul instant que Ramadan aurait appelé à voter "contre Sarkozy" et "contre le pouvoir en place" si Marine Le Pen s’était retrouvée au deuxième tour face à Nicolas Sarkozy?…

      3) Enfin, comment expliquer que les journalistes présents aient "oublié" de poser ces questions ambarassantes, eux qui d’habitude en sont friands et ne les ratent pas avec d’autres interlocuteurs?…

    Répondre
  28. dissident

    26/04/2012

    mais a qui pensait donc T Ramandan lorqui il appelait a faire batre Sarkozy lors de son discours au congres de l OEIF ? le discours de Ramadan existe bien meme s cet allie est un peu…disons encombrant pour Joresse

    Répondre
  29. Le Ket de Bruxelles

    26/04/2012

                                                 Voter pour le "moins pire" ?  Voter "contre" ?

    Ni l’un, ni l’autre !  On vote selon ses convictions et ses aspirations !

    Et par conséquent si aucun des candidats ne correspond  à nos voeux, soit l’on s’abstient, soit l’on vote BLANC !

                                                                                  A BAS LE REGIME !

    Répondre
  30. tigroon

    26/04/2012

    Très bon article non formaté par la pensée unique ! c’est très rafraîchssant de lire une presse impartiale.

    Je voterai contre Hollande pour la politique du moins pire.

    Répondre
  31. Jaures

    26/04/2012

    Tout d’abord, il est vrai que rien n’est joué, rien ne l’est jamais.
    Quelques remarques cependant.
    Tout d’abord, de Thieulloy a une conception bien restrictive des partis de gouvernement. Rappelons que, outre Sarkozy et Hollande, Bayrou et Mélanchon ont participé à des gouvernements. Dupond Aignan a été membre de cabinets ministériels, notamment avec Bayrou. D’autre part, les Verts, le Front de Gauche et le Modem sont membres de plusieurs exécutifs de régions ou de départements.
    En fait, seuls le FN et l’extrême gauche peuvent être considérés comme des partis non gouvernementaux. C’est à dire 20% de l’électorat.
    Ensuite, jamais depuis que Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature les sondages ne l’ont mis "dans les choux". Si on prend l’iFOP, Sarkozy entre le 17 mars et le 22 avril varie de 27 à 28%. BVA, dans la même période donne de 26,5 à 28% au président candidat. Mélenchon est donné par l’Ifop de 11 à 13,5% et par BVA de 13 à 14%.
    Certes, on peut reprocher aux sondeurs de ne pas avoir donné les chiffres exacts mais, somme toute, l’ordre d’arrivée est celui prévu 1 mois avant le scrutin. Que des électeurs, dans le secret de l’isoloir aient finalement accordé un point de plus à Le Pen et un de moins à Sarkozy est de l’ordre de l’imprévisible et tant mieux ! sinon, pourquoi aller voter ?
    Pour le reste, on ne peut raisonner en termes de blocs de gauche ou de droite: ceux-ci, depuis 30 ans sont à 45% chacun, la différence se faisant avec les 10% volatiles qui ne se reconnaissent en permanence ni dans l’un, ni dans l’autre. Mme Le Pen a d’ailleurs largement brouillé les cartes en présentant des mesures opposées à celles traditionnelles du FN: retraite à 60 ans, nationalisations, indexation des salaires, alignement de la fiscalité du capital sur celle du travail, intervention économique de l’Etat, défense des services publics,…
    Nombre de ces mesures pourraient être défendues par un candidat de gauche.
    Donc, rien n’est joué mais la victoire de F.Hollande est très probable. Il suffit de voir les contorsions politiques de Sarkozy qui, après avoir pressenti Bayrou comme 1er ministre, ne s’adresse plus qu’aux électeurs frontistes. Un peu pathétique, le président candidat, qui invente à M Hollande des soutiens imaginaires (appel de 700 mosquées, Tariq Ramadan) destinés à le discréditer. On retrouve presque l’argumentaire du Chirac de 1988 qui perdit à 46-44, score qu’à l’époque prédisaient les sondages depuis plusieurs mois.

    Répondre
  32. quinctius cincinnatus

    26/04/2012

    pourquoi les Français  sensés croiraient ils encore en la parole des hommes politiques ?
    le citoyen qui réfléchit  constate qu’ils ( les hommes politiques ) sont impuissants devant les évènements et que ni ils les anticipent ni ils ne les contrôlent
    si on fait abstraction des intérêts catégoriels , des fantasmes idéologiques et de la répartition gaussienne de la stupidité ,  les citoyens , ceux qui jaugent les programmes non pas à leurs "valeurs idéologique "mais à la possibilité qu’ils puissent être plus ou moins appliqués , ne votent pas pour , mais contre , en tout cas pour celui qui leur apparait comme le moins pire … le problème reste comme dans toutes élections : combien d’individus stupides croient encore à  "l’aube couleur de rose " ?
    dans mon entourage … beaucoup ! car pour eux le rêve c’est la facilité sans efforts personnels !

    Répondre
  33. yodasse

    26/04/2012

    « […] sont des mesures fondamentalement hostiles aux intérêts de la France et des Français. » Ce sont des mesures fondamentalement hostiles à vos principes peut-être, mais de quel droit parlez vous au nom de la France et des Français ? Vous parlez de l’impartialité de la presse mais comme tous les médias vous venez d’exposez votre opinion comme si c’était un fait indiscutable. C’est l’argumentaire qui nous intéresse et non votre opinion. Tout se discute, et ce qu’il manque au débat ce sont les argumentaires, nous savons très bien les opinions des uns et des autres, ce n’est pas la peine de les répéter encore et encore. Pour le droit de votes des étrangers par exemple : comment peut on justifier qu’ils payent des impôts (impôts sur le revenu, TVA), qu’ils cotisent à la sécurité sociale, au chômage, à la retraite, dès leur premier jour de travail, et tout cela avec un retour sur investissement extraordinaire puisque nous n’avons investi pas un seul € pendant au moins ses vingt premières années (éducation, sécurité sociale etc.), et leur dire qu’ils n’ont pas le droit de participer à la vie de leur commune ? On parle bien ici des élections municipales (c’est d’ailleurs le cas dans beaucoup d’autres pays d’Europe). Les étrangers selon beaucoup d’études rapportent énormément d’argent à notre économie, et au contraire lorsque nous avons formé pendant 20 ans un français et qu’il part travailler à l’étranger… quel gâchis … J’entend souvent l’argument qui dit que les étrangers prennent le travail des français, comme si il y a avait un nombre fixe d’emploi en France à distribuer aux uns et aux autres… Ce n’est pas comme cela que ça marche : quand la population augment le travail également car les étrangers ont besoin de se nourrir, de s’habiller, de loisirs etc. comme tous les français. Je fais ici l’argumentaire pour le vote des étrangers mais j’aimerai entendre aussi bien le contraire pour me forger une opinion. Bref, tout ça pour dire qu’il est facile de critiquer les politiques en les accusant de ne pas traiter les questions de fond, mais en réalité c’est vous les médias (quels qu’ils soient) qui ne posez pas et ne traitez pas les questions qui nous intéressent, nous, les français.

    Répondre
  34. Leon

    26/04/2012

    Helas sarkozy sera re-elu avec 52 a 54% des voix. Helas, mais c’est pareil pour hollande. Helase quelque soit le vainqueur!

    Répondre
  35. dissident

    26/04/2012

    c est sur il faut voter CONTRE HOLLANDE ; d autant que si Hollande est elu, la gauche aure en France TOUS LES POUVOIRS, sans aucun contrepoids ; l Assemblee suivra, le Senat, les regions la majorite des municipalites, l UMP ayant perdu toutes les elections intermediaires, et n oublions pas les syndicats infeodes a la gauche et les medias de la pensee unique, le pouvoir pourra faire n importe quoi et surtout raconter n importe quoi par l intermediaire de la concierge mediatique

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)