Dictature

Posté le 13 mars , 2018, 10:39
54 secs

Ce n’est plus LREM, parti de Jupiter, jeune premier prétentieux, mais LDEM, La Dictature En Marche. En 1933, en Allemagne, Hitler a été porté au pouvoir démocratiquement, puis s’est conduit en dictateur.

Vous devez vous connecter ou vous abonner pour avoir accès à ce contenu.

6 Commentaires sur : Dictature

  1. Hilarion

    14 mars 2018

    Le problème c’est la république elle même, qu’elle soit en marche ou à l’arrêt.

    Répondre
    • Gérard Pierre

      15 mars 2018

      Très justement observé Hilarion !

      Le principe fondateur de la république, quel qu’en soit le numéro, est tout entier contenu dans la déclaration faite par l’abbé Sieyès en date du 07 septembre 1789 …… [moins de deux mois après la prise de la Bastille] :

      « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer.

      S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

      Cela pouvait-il être dit et écrit plus clairement ?

      Dès lors, …… plus besoin de se gêner ! …… N’est-ce point d’ailleurs un président de la république aux manies très florentines qui proclamait que les promesses des hommes politiques n’engageaient que ceux qui les croyait ?

      Fi donc de la notion de quorum et de prise en compte des abstentions lors des élections dans la république ! …… Les futurs élus de la maison de Marianne s’assoient allégrement dessus.

      Que seuls dix ou quinze millions d’électeurs sur quarante-sept millions d’inscrits se déplacent pour voter, …… peu leur chaut ! …… Par un tour de passe-passe sémantique « On » les qualifiera d’abstentionnistes au lieu d’ABSENTÉISTES, ce qui évacuera toute référence à un quorum !

      Que sur les dix ou quinze millions qui se sont déplacés pour se rendre aux urnes huit ou neuf millions votent blanc, …… peu leur chaut ! …… Par effet d’assimilation (pour ne pas dire d’amalgame, terme trop connoté) ils seront réputés ‘’nuls‘’ et ne seront donc pas comptabilisés !

      Et ça n’empêchera pas ces mêmes bouffons, promoteurs de l’équation mensongère « république = démocratie », de nous bassiner à longueur de discours et d’interviews sur l’idée que, …… nous serions en démocratie !

      Hein, m’sieur l’abbé Sieyès ? …… grand VRP du siècle dit des lumières, …… vous qui avez prétendu abolir les privilèges en votant la mort de Louis XVI, …… qui les a, depuis et grâce à vous, repris ensuite ?

      La postérité ne vous remercie pas !

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19 mars 2018

        Ce n’ est ni Mitterrand, ni Chirac qui auraient dit ce que vous affirmez mais un politicien de la …” Troisième ” ( et dont j’ ai oublié le nom ) citation reprise à son compte par Pasqua la Barbouze … quand à la Démocratie *** … ” moderne ” et ” universelle ” celle ci ne peut s’ exercer que dans un Pays d’ Hommes Libres ce qui ne sera jamais le cas de la … Gaulle ” serve ” qui a toujours été une société ” socialement ” très hiérarchisée … les nouveaux Druides ce sont NOS énarques !

        *** à Athènes la Démocratie était une … Oligarchie ce que ne peut qu’ être dans la réalité une Démocratie, quand le pouvoir était exercé par un seul homme on parlait alors de ” Tyrannie “

        Répondre
  2. BRENUS

    13 mars 2018

    Le “dictateur” annoncé n’a rien à craindre avec une chambre des députés composée de godillots et de crétins qui écoutent et répètent religieusement la voix de leur maître. Ne parlons meme pas du porte parole : un sommet (comme disent les canadiens), celui-là.

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    13 mars 2018

    LREM c’ est une toute autre forme de dictature … ” morale ” celle là, comme l’ était celle de Calvin à Genève ou celle de la Compagnie du Saint Sacrement au Royaume de France

    Répondre
  4. science.peau80467100

    13 mars 2018

    Cet “individu” est Président de la République française. Respectons cette fonction. Si l’on ne respecte pas l’homme, respectons le titre qui ne peut être porté par un “individu”, terme désobligeant.
    Cependant, pour en revenir à la dictature et la parallèle coréen :
    – En Corée du Nord, c’est “ferme ta gueule”, sinon c’est la mort physique;
    – En France, c’est “cause toujours”, car TOUT LE MONDE s’en fout…
    La nuance est importante. Avec en conclusion, une dictature bien plus forte en France.
    “Cause toujours”, en France, veut dire que l’on n’est ni écouté, ni entendu. Il n’y a donc aucune réponse qui prouve que l’adage : “le silence est le plus grand des mépris” est la devise de la République Française.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)