Difficile reconduite aux frontières

Difficile reconduite aux frontières

Des policiers français ont-ils réquisitionné sans aucun droit une rame de train ce matin, pour reconduire en Italie des clandestins sans même avertir leurs collègues transalpins ? C’est ce que suspectent des cheminots CGT qui ont empêché les agents de mener jusqu’au bout l’opération. Les forces de l’ordre voulaient descendre avant la frontière, et laisser le conducteur et la contrôleuse se débrouiller ensuite pour relâcher les 20 passagers sans titre (de séjour comme de transport) à Vintimille…

Il était un peu plus de 9h30 lorsqu’une contrôleuse est tombée sur le quai, en gare de Cannes, sur 7 policiers de la police aux frontière par voie ferroviaire (brigade des chemins de fer). Avec eu 20 personnes en situation irrégulière, dont un mineur semble-t-il. Les policiers, raconte l’un de ses collègues, lui auraient indiqué qu’ils effectuaient une reconduite en Italie. La contrôleuse, faisant son métier, leur a demandé naïvement s’ils avaient des titres de transport pour tout ce monde. Les policiers ont répondu que non et qu’ils n’avaient pas l’intention d’en prendre à bord. Ils ont ajouté pour se justifier qu’ils avaient un ordre de réquisition – qu’ils n’ont pas montré. La suite est encore plus étonnante. […] LibéMarseille

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • Béru 45 Répondre

    Apres avoir lu l’article au complet il m’apparaît que
    La C G T digne fille du parti communiste se prend pour la police politique une habitude.
    Le ministre Claude Guéant ne dépare pas saclique: Que des paroles!

    18/03/2011 à 15 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: