Digne d'être romain

Digne d'être romain

[Selon l’historien Klutchevski, cité par Andréï Makine, dans Cette France que l’on oublie d’aimer] Les Français ont pris l’antiquuité comme creuset bouillonnant de formes à imiter, allant d el’organisation d’une cité jusqu’à l’organisation d’un stylistique d’un texte ». End ‘autres termes, la civilisation française conserva les formes romaines pour permettre aux peuples barbares d’assimiler l’héritage gréco-romain. Méthode originale et totue conceptuelle, qui demande de s’imprégner des vestiges matériels qu’on trouve à foison en Gaule, routes, ponts, théâtres, arènes, temples, mais aussi rues, places, fontaines, et encore textes littéraires ou philosophiques, grecs et latins. « Cette imitation des formes antiques devient, un jour, l’essence même de la francité naissante. Et son histoire culturelle répéta, dans ses phases, cette quête initiale. D’pù tous ses retours à la source gréco-romaine, toutes ses renaissances : carolingienne, puis celle du XVIe siècle, plus tard les rétrospectives classiques. Corneille, mieux que quiconque, a exprimé cette originelle référence de la francité : « si vous n’êtes romain, soyez digne de l’être. »‘ Eric Zemmour, Mélancolie française

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • doe jane Répondre

    grâce à Charles Martel ils sont partis en 732…hélas de nos jours ils reviennent en 747 ou 777(plus confortable) aie aie quand ce sera en A 380………..

    27/12/2010 à 10 h 49 min
  • ahje Répondre

    IL ne fait pas oublier un haut protecteur de cette volonté: Charles MARTEL

    27/12/2010 à 10 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: