Diversité et réciprocité

Diversité et réciprocité

Dans le sillage de l’obamania, voici que la première dame de France vient de lancer l’idée d’un Grenelle de la « diversité », sans doute pleinement approuvée par le chef de l’État. Traduit en bon français, Grenelle de la « diversité » veut dire : réunion au plus haut niveau des décideurs pour distribuer d’importantes fonctions politiques et administratives largement rétribuées aux immigrés.

Afin d’éviter toute ambiguïté Carla Sarkozy écrit dans le Journal du dimanche : « Les gens des cités doivent devenir le Pouvoir eux aussi, à leur tour. »

Le Président de la République, pour sa part, est depuis longtemps très clair à ce sujet, soulignant pendant la campagne électorale de 2007 qu’il était favorable à une « discrimination positive » basée sur la couleur de peau et la religion musulmane. Il va sans dire que la presse a aussitôt publié le vœu exprimé par Madame Sarkozy pour s’en féliciter et, joignant le geste à la parole, le conseil des ministres du 12 novembre a nommé préfet des Alpes de Haute-Provence un Camerounais d’origine.

Je rappelle qu’un précédent avait eu lieu : la nomination d’un préfet du Jura parce que musulman qui dut démissionner assez rapidement à la suite de problèmes d’ordre judiciaire. On apprend par la même occasion que le président du « Rassemblement national de la diversité française » a été nommé chargé de mission à l’Élysée. Il s’agit de M. Abderrahmane Dahmane, donc désormais bien placé pour mettre en œuvre une large « diversité ». Toujours à l’Élysée, le chef de cabinet du Président de la République a reçu le 10 novembre le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), dont on connaît les objectifs…

Tout ceci est grave et dangereux. Outre le fait que cette dérive est contraire à la constitution, il n’est pas acceptable qu’au plus haut niveau de l’État, on favorise pratiquement le racisme, car c’est bien cela dont il s’agit. Il est évident qu’une telle politique ne peut qu’encourager les revendications des minorités de couleur et, par réaction, le racisme classique.

Il serait tout de même temps que l’on admette que la couleur de la peau n’est pas un élément décisif de la valeur d’un être humain. J’ai connu quelques noirs aux grandes qualités et des blancs qui sont des voyous ou des adeptes du socialo-communisme ou, plus simplement, des idiots. Mais, de grâce, que l’on mette fin à cette démagogie ethnique fondée sur une ignorance stupéfiante et une falsification de l’histoire et de la réalité.
Quand on sait dans quel état d’anarchie sanglante se trouve l’Afrique noire depuis son indépendance et un pays comme Haïti, république noire indépendante depuis 200 ans, bénéficiaire de milliards de dollars versés par les États-Unis, le Canada, la France… et, malgré cela, dans un état de désordre et de misère indescriptible, on est en droit de se poser quelques questions. En Afrique, 8 millions de tués après les indépendances, des réfugiés déplacés par millions. « Guerre, désastre, rien à manger » titre le Monde du 12 novembre parlant des actuels combats au Kivu (RDC), après tant d’autres.

Depuis 1945 et, plus encore, depuis la fin des années 70, nul n’ignore que les courants migratoires vers la France se sont considérablement amplifiés, à tel point que vivent maintenant dans notre pays quelque 6 millions de musulmans et environ 2 millions de Subsahariens, dont beaucoup sont assistés avec, pour les musulmans, de nombreuses facilités de culte. Tout ceci constitue une charge pour l’État de plus de 36 milliards d’euros chaque année (Cf. « Le coût réel de l’immigration en France » par le Professeur Jean-Paul Gourévitch – Les monographies de Contribuables Associés n° 14).

À l’extrême rigueur, la politique française relative à l’immigration, qui vient d’être évoquée, serait peut-être acceptable, mais sous réserve de réciprocité, c’est-à-dire :

1°) Liberté de culte pour les religions chrétienne, juive… dans les pays musulmans.
2°) Construction de cathédrales, temples, synagogues en Arabie Saoudite, Libye, Algérie, correspondant à la construction subventionnée de mosquées en France. À ce propos, je crois utile de livrer aux lecteurs une information significative : l’évêque de Pontoise Mgr Riocreux s’est vu refuser en mai 2008 une visite à ce qui reste de la communauté catholique en Algérie, alors qu’en février, la France accueillait 29 imams algériens et deux « mourchidates » (femmes imams) pour prêcher dans les nombreuses mosquées de France !
3°) Rapatriement aux Proche et Moyen Orients et indemnisation des centaines de milliers de chrétiens qui ont été (et sont encore) maltraités, spoliés, et expulsés parce que chrétiens.
4°) Nomination d’un préfet d’origine française, par exemple à Oran en Algérie.

Lorsque ces conditions seront remplies, je me prononcerai en faveur d’un « Grenelle de la diversité » et l’on pourra créer en Afrique « un Conseil Représentatif des Associations Blanches » (CRAB) !

Soyons sérieux. Évidemment, aucune des conditions que je viens d’énumérer ne sera remplie. Il n’y aura pas de réciprocité. Tout ceci démontre la très grande contradiction entre les pays du tiers-monde à la démographie galopante, dont certains sont puissants de par leurs richesses pétrolières, et l’Occident, la France en tête, dont la politique démagogique, inspirée par un esprit de capitulation suicidaire, conduit à sa propre disparition.

Pour des raisons assez voisines, la Rome de l’antiquité, le plus grand et le plus brillant empire de l’époque, disparut au Ve siècle, après deux siècles de décadence et un combat perdu contre les barbares. Il n’en resta que des ruines.

Partager cette publication

(18) Commentaires

  • Pierre LANCE Répondre

    Mon cher HansImSchnoggeLoch, vous parlez de « frictions » entre les celtes et les Germains ? C’est un euphémisme ! Trois millénaires de combats fratricides (dont la conquête de Jules César remportée uniquement grâce au concours de la cavalerie germanique) se terminant par deux guerres mondiales, vous parlez de « frictions » ! Enfin, heureusement, c’est aujourd’hui entre eux la fraternité au coeur de l’Europe et nous ne pouvons que nous en réjouir. Mais ne dites pas que les différences entre eux sont insignifiantes. Elles sont énormes et elles sont toujours là. Mais les qualités des uns et des autres peuvent être très complémentaires, au lieu d’être antagonistes comme elles le furent trop longtemps. Comme vous le savez sans doute, les Germains furent ainsi nommés par les Gaulois, parce qu’ils les considéraient autrefois comme des « cousins germains » (germanus = nés du même germe). Mais voilà que notre ami Joresse veut considérer les Celtes comme des Asiatiques. Il est en retard de 50 siècles, rien que ça ! Il oublie seulement les migrations des tribus antiques, qui sillonnaient la planète en tous sens avant de se fixer. J’ai détaillé tout cela dans mon livre « Alésia, un choc de civilisations ». Merci à WULFGAR de s’inquiéter de l’absence de mon article habituel dans ce numéro. C’est en effet la seconde fois, mais la première était due à un incident informatique. Pour le second, je vous rassure, il ne s’agit pas de censure. Notre nouveau directeur a seulement estimé que mon article n’était pas assez « d’actualité ». Et il est vrai que je n’y parlais ni d’Obama, ni du PS cahotique, ni du procès gagné par le député prétendu homophobe. Dans mon article (que vous lirez dans le prochain numéro), je revenais sur la crise annoncée du « pic pétrolier » qui va nous frapper dans cinq ou six ans. N’étant pas « d’actualité », mieux vaut sans doute attendre qu’il le soit pour s’en préoccuper… Quant à Obama, contre qui certains multiplient les procès d’intention avant même qu’il ait mis un orteil à la Maison Blanche, j’aurais la décence d’attendre de le voir à l’oeuvre pour en parler.

    25 novembre 2008 à 0 h 59 min
  • Pierre Répondre

    "

    Or, on constate que ce qu’on appelle pudiquement les minorités visibles souffre d’évidentes discriminations: un seul député de couleur, aucun patron du cac 40 d’origine africaine."

     

    Il ont le pétrole et les médailles du 10000m, ils ne peuvent pas tout avoir.

    24 novembre 2008 à 21 h 07 min
  • WULFGAR Répondre

    A Pierre  LANCE ,

    Petite remarque concernant l’absence de votre  article : il me semble que c’est la deuxième  fois que cela arrive .Cela commence à ressembler à de la censure…Ce qui est certain c’est que c’est une façon de faire particulièrement indélicate .J’espère ne pas avoir à regretter mon don récent pour la campagne de prospection de nouveaux lecteurs .Mais en ce qui me concerne : si plus de Pierre LANCE ,  plus d’abonnement…( les dons iront à "L’ERE  NOUVELLE" ) .

    24 novembre 2008 à 12 h 29 min
  • Jaures Répondre

    "Celtes réveillez vous !". Ca tombe bien, les celtes viennent de l’Asie Centrale. Des millions d’immigrés potentiels issus de cette région font déjà leurs bagages pour rejoindre leurs descendants.

    St Tex, êtes-vous prèt à les accueillir ? 

    23 novembre 2008 à 10 h 51 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<CELTES, Réveillez-vous !!!!    >>

    Cher Saint-Tex, étant de descendance germanique je me joins à votre appel. Entre les Celtes et les Germains il y a eu certes des frictions au cours des siècles, mais finalement ils se sont tout les deux assimilés et leurs différences sont devenues insignifiantes voire inexistantes.

    22 novembre 2008 à 19 h 54 min
  • Anonyme Répondre

    aaaaaaaaaaa

    22 novembre 2008 à 17 h 28 min
  • Pierre LANCE Répondre

    Tous mes compliments pour ce remarquable article. J’aimais bien Carla Bruni, qui avait fait preuve jusqu’ici d’une louable discrétion. Je ne l’aime plus. Car elle vient de donner à Marianne un coup de poignard dans le dos. Malgré cela, il ne faut pas dire que MM. Sarkozy et Hortefeux ne font rien contre l’immigration sauvage. Ce qu’ils font est insuffisant, certes, mais c’est tout de même beaucoup plus que ne faisaient leurs prédécesseurs. Je profite de ce message pour signaler à nos lecteurs que si ma chronique habituelle est absente de ce N° 667, ce n’est pas de mon fait. Elle avait bien été envoyée en temps et en heure, comme d’habitude.

    22 novembre 2008 à 0 h 33 min
  • Anonyme Répondre

    CELTES, Réveillez-vous !!!!     CELTES, après avoir été ratiboisés par l’empire Romain-germanique, vous allez tous l’être une seconde fois dans l’histoire de l’humanité par l’islamisme.

    Il est temps de retrouver nos racines devant des gens comme Carla Bruni-Sarkozi qui, avec sa bande de bobo-gauche-caviar plein aux as, sont des pousse-au-crime.  Ce sont ces gens qui exaspèrent et poussent au racisme, à la haine et donc à une guerre civile dont nous nous rapprochons chaque jour à cause des angélistes.

    Avant de mettre des noirs ou des arabes aux commandes de la ripoublique, il faut tenir compte de réalités biologiques.  Il y a beaucoup plus de gens intelligents et diplômes chez les asiatiques, les Indiens, les Slaves et autres que chez les arabes ou les noirs.   l’intelligence n’a pas les mêmes proportions dans chaque race.  C’est comme ça.  Par contre, il y a des compensations ailleurs, notamment dans le physique.  Par ailleurs, l’Afrique est en effet bouffée par la corruption et c’est là que l’on va chercher des dirigeants futurs ?!!!!

    Maintenant, confier des responsabilité à des gens des cités dont la grande majorité est intellectuellement limité (et le terme est faible), ça craint. 

     

    21 novembre 2008 à 21 h 15 min
  • Anonyme Répondre

    L’ Iné[email protected]

    " La solution à cette tragédie existancielle serait dans la mise au pouvoir de dirigeants qualifiés, désintéressés et incorruptibles (qualités rarrissimes); Une gageure! Le problème, c’ est que pour arriver au pouvoir, il faut déjà, de notorièté publique, être un fieffé coquin!

    Espérons que notre Président Sarkozy fait partie de cette élite si rare."

    Soyons clairs, le fait est que dès son ascension au pouvoir, le président Sarkosy a décidé une augmentation de salaire pour sa personne et pas des moindres.

    Rolex, rayban et insultes suffisent amplement à démontrer qu’il n’est surement pas le messie attendu, car de distribution de petits pains, c’est plutôt la distribution des cds de sa nouvelle femme qui nous attends en guise de cadeaux au pied du sapin.

    Tiens ? j’ai une idée pour le manque à gagner de France Télévision….Il n’y qu’a prendre le salaire du Président Sarkosy, parce qu’enfin de compte, il n’aura aucun frais durant son règne, la pouffe marianne paie la tournée.

     

    21 novembre 2008 à 16 h 15 min
  • L' Inédit Répondre
    Il est d’ actualité de comparer la situation économique actuelle à la crise de 1929 qui concernait surtout les Etats Unis; A l’ époque, les évènements étaient plus localisés, l’ industrie était en plein essor, le terrorrisme n’ existait pas, ni le crédit immobilier, pas de carte de crédit utilisées abusivement aussi bien pour l’ achat d’ une voiture, de nouveaux meubles, voire même de nourriture: On payait ou l’ on n’ achetait pas. Le consommateur n’ avait pratiquement pas de dettes.
    Ceux qui souffrir le plus de cette crise monétaire étaient en majorité les spéculateurs boursiers professionnels. Il n’ y avait pas de déferlante exotique, avide et sauvage, et la justice se montrait impitoyable envers les perturbateurs de tous poils. Une fois la fièvre calmée, la saine puissance amériaine, les gigantesques travaux éffectués, amplifiés par les découvertes technologiques suffirent non seulement à réparer les dégats financiers. mais ausii à relancer l’ économie.
    La crise actuelle est autrement grave et profonde, amplifiée par le danger islamique "christianicide" équipé des moyens de destructions des plus perfectionnés.
    Décidemment, le monde est bien mal parti …
    La solution à cette tragédie existancielle serait dans la mise au pouvoir de dirigeants qualifiés, désintéressés et incorruptibles (qualités rarrissimes); Une gageure! Le problème, c’ est que pour arriver au pouvoir, il faut déjà, de notorièté publique, être un fieffé coquin!
    Espérons que notre Président Sarkozy fait partie de cette élite si rare.
    21 novembre 2008 à 4 h 58 min
  • Daniel Répondre

    "outre que cette dérive est contraire à la Constitution, il n’est pas acceptable qu’au plus haut niveau de l’Etat, on favorise pratiquement le racisme"…   

    Bienvenue au club!.  Sauf que le racisme ou un autre parmi ses nombreux frères jumeaux,  est le principe qui fonde l’Education Nationale,  et donc l’école en général,   et donc l’Etat et ses gentils animateurs. Un raciste ne sait pas qu’il l’est puisqu’il justifie sa supériorité.  Et c’est aussi pour cela qu’il ne conçoit plus sa responsabilité personnelle comme naturelle et automatique envers des individus considérés comme inférieurs en droits (c’est à dire en mérite) selon son système de valeurs.

     Ironie de la Vie: cet individu supérieur en droits est tellement inconscient, perdu dans ses valeurs nauséabondes, qu’il fait des lois qui permettraient de le pendre, lui, bien avant les apprentis extrêmistes qu’il veut éradiquer.     Et le peuple y est tant habitué depuis l’enfance qu’il réagit comme un animal dressé. Ils disent socialisé quand il est maté; cassé le plus jeune possible, c’est plus efficace!.  Bien peu en France connaissent encore le sens du mot liberté, que ce soit parmi les élites qui organisent cet esclavagisme ou parmi les esclaves qui, individuellement,  ne savent pas qu’ils sont maitres de leur destin. 

    Un homme libre et sain d’esprit ne veut surtout pas d’un quelconque pouvoir sur autrui sans la responsabilité qui va avec.   Seuls, les individus limités ont besoin de ce type de compensation qui rassurent les plus demeurés et les plus trouillards face à eux mêmes. Mais la mèdecine fait des progrés… souvent grace aux grands malades!. Le principe d’équilibre est vraiment dans la nature et dans tous les sens.  

     Tout est à remettre à plat.   Ca viendra tout seul, dans les siècles à venir.

    Pour l’instant vous ne faites qu’effleurer un sujet extrêmement riche d’enseignements et de leçons pour la compréhension de nos désordres. Mais le rapprochement automatique du racisme et du Nazisme rend tabou l’approfondissement de ce  thème, même aux 4 vérités.  

     

     

    20 novembre 2008 à 22 h 37 min
  • IOSA Répondre

    Un grenelle de la diversité ?

    Si il y a distribution des cds de Carla…..je viens pas !!!

     

    20 novembre 2008 à 20 h 17 min
  • ozone Répondre

    Vont finir par nous faire sortir Obama par les trous d’nez……

    20 novembre 2008 à 19 h 38 min
  • jaures Répondre

    Curieux tout de même qu’on demande à des Français de justifier que des pays, dont ils n’ont pour beaucoup jamais foulé le sol, ne fonctionnent pas sous un mode démocratique. Inutile de se lancer dans une explication historique de l’actuel état de l’Afrique. Il me paraît pourtant important de souligner que ce qui fait la grandeur d’une démocratie, c’est d’offrir à ses ressortissants, quelles que soient leurs origines, les droits et les libertés qui n’existent pas dans les tyrannies qui nous entourent. Je ne demande rien aux tyrans pour vivre dans un pays libre, respectueux des autres. C’est ce qui fait la différence entre eux et nous. Tout ce qui me rapprochera du tyran est à bannir: la dicrimination en fait partie.

    Or, on constate que ce qu’on appelle pudiquement les minorités visibles souffre d’évidentes discriminations: un seul député de couleur, aucun patron du cac 40 d’origine africaine. Par contre, les sportifs, en toute disciplines,  sont une mosaïque de toutes nuances. Les Français d’origine étrangères ne seraient-ils crédibles que dans le sport ? Pourtant, dans le quotidien, nous croisons des ingénieurs, des médecins, des entrepreneurs, des techniciens supérieurs d’origine africaine.

    Soyons honnète: il en était (et en est toujours en partie) de même avec les femmes. La France est très réticente à changer l’image de ses élites. Le résultat est visible: des diplômés d’HEC à qui on proposent de faire du porte-à-porte et des mathématiciens à qui on suggère de faire du gardiennage s’évadent vers d’autres cieux où seule la compétence est prise en compte. En freinant l’accession aux responsabilités de nos compatriotes d’origine étrangère, nous nous privons d’une richesse considérable dont profite l’Angleterre par exemple pour qui, blanc, brun ou noir, un Français est un Français. Merci à l’équipe de France de foot qui y est pour beaucoup, je l’ai expérimenté.

    20 novembre 2008 à 18 h 49 min
  • Lucide Répondre

      Quand  est-ce que nos dirigeants, Français comme Européens, d’une naïveté confondante ou bien d’un cynisme écoeurant, réaliseront que par toutes les complaisances qu’ils manifestent en direction des minorités, notamment celles d’origine étrangère et sur nos sols de fraîche date  –  complaisances dont ils escomptent bien sûr retirer un profit pour leur carrière ou qui sont la résultante de leur inféodation servile à des dogmes dépassés ou bien franchement idiots dès le départ    quand est-ce donc qu’ils réaliseront qu’ils indisposent le plus grand nombre des natifs d’implantation ancienne, plusieurs fois séculaire pour beaucoup d’entre eux, et qu’un jour, à force d’aveuglement, de surdité et d’hypnotisme par leur nombril, l’irréparable peut se produire ?   

    Quand je dis "indisposent", c’est, en ce qui concerne certains, un doux euphémisme. Car il y a assurément chez beaucoup de personnes une véritable souffrance, aisée à comprendre me semble-t-il, qu’ils (nos dirigeants) devraient prendre en compte bien avant celles des migrants, des illégaux en particulier. Comment ne pas être affecté des changements vertigineux qui ont transformé  nos pays en quelques années seulement, la France en particulier. Comment ne pas être effrayé par le fait qu’ils continuent d’être assaillis par des masses de gens venus de toute la planète, dont la majorité à notre corps défendant, en infraction avec nos lois? Comment ne pas être effaré par la niaiserie de ceux qui cautionnent, voire encouragent, cette invasion illicite et qui nous disent en gros "poussez-vous donc qu’ils s’y mettent"  (en France, après l’attribution de logement sociaux à des familles étrangères qui débarquent, sans contrat de travail ni moyens de subsistance, et qui, pour ces attributions, passent devant des couples français parce qu’elles débordent d’enfants, assez souvent d’ailleurs du fait de la polygamie pourtant interdite, voici donc venu le temps des attributions favorisées de postes importants à des gens d’origine exotique).  

    Dans quels pays de fous sommes-nous donc pour que tant de gens y applaudissent à leur propre perte, inéluctable si un arrêt  rapide et sans concessions ne vient pas modifier le déroulement de la mauvaise pièce qui se joue en ce moment et dont le dénouement n’est que trop perceptible,  où tout le monde sera perdant ? 

     

    20 novembre 2008 à 17 h 17 min
  • PASTOUT Répondre

     

    Et zut, marre de s’occuper de Mr Obama, alors que la France va mal.

    Vous ne savez plus ce qu’est la guerre subversive:c’est la déstabilisation d’un État par tous les moyens possibles pour arriver à la prise de pouvoir.(grèves, agitation sociale sabotage, voir action armée.)

    Nous subissons à l’heure actuelle un véritable harcellement dont le seul but est de démolir, d’empêcher tout avancée,amener la population à ne plus avoir confiance et le pouvoir à capituler.

    Voilà ce qui devrait être analysé, démontré dans un journal de droite; au lieu de cela,on philosophe,on intellectualise,sans tenir compte du but recherché par les fauteurs de troubles.

    Démontrer le bien fondé de la pensée libérale ne doit pas dispenser d’être vigilant et de démontrer toutes les manœuvres dont le seul motif est d’être contre toute avancée de progrès.(voir Mr Allègres,ministre socialiste de l’E N se faire jeter pour avoir voulu toucher à l’E.N)

    Bonne journée à tous

    20 novembre 2008 à 11 h 19 min
  • HEFF Répondre

    Malgré quelques périodes grandioses et héroïques, la France est entrée en phase de régression et de décadence en 1793 avec la mise à mort du Roi, cet acte rituel sacrilège et parricide est venu célébré la Négation et la Haine des barbares contre la France, le peuple  français et la Chrétienté.

     Aujourd’hui les élites et la classe politique corrompue et lâche poursuivent le même schéma en érigeant le dogme de l’éthnomasochisme et de l’immigration-invasion au rang d’art républicain. Le ministère de l’identité nationale du gouvernement est une grosse farce, rien n’a été entrepris pour réformer le regroupement familial et le code de la nationalité. Le mot même d’immigration paraît dépassé tant la situation est devenue catastrophique, toutes les grandes villes sont en voie de colonisation et d’islamisation.

     Les graines de déflagration et d’implosion sont désormais scellées, les petites phrases et les effets d’annonces du président Sarkozy et le monsieur Hortefeux n’y pourront pas grand chose.

    La future guerre civile éthnico-religieuse sera le couronnement de cette immonde république immigrationniste soviètique qui cultive et enseigne la haine de la France et des Français et qui se vautre dans la fange.

    19 novembre 2008 à 20 h 35 min
  • Magny Répondre

    Bien vu l’idée de réciprocité , ainsi que la comparaison avec le déclin de l’empire romain . Mais il s’agit avant tout de valeurs , d’un souffle transcental qui cimente la nation , dont on est en train de dépérir . Les peuples étaient las des impôts romains , de son vampirisme , de sa morgue impérialiste qui demandait beaucoup sans contrepartie . Comment accepter une domination d’un décadent ? Comment un romain qui n’attend que des droits et refuse les devoirs pourrait-il comprendre et battre une horde de barbares ultra-motivés ? Ainsi à notre époque on amuse l’électeur en le berçant de bonnes intentions , on chloroforme son jugement . Et pendant ce temps le désespoir gangrène la société , le contribuable résigné et écoeuré par ses élites au crâne mou se laisse apprivoiser , il glisse avec une coupable délectaion dans la facilité des postures du demandeur : << il faut qu’on/ y’ a qu’à >>

    … et les extrémistes pèsent leurs chances avec un début de sourire …

    19 novembre 2008 à 12 h 08 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *