Djihadistes assassins : est-ce vraiment une découverte ?

Posté le octobre 29, 2019, 9:14
5 mins

La tentation largement partagée du « Bisounours » dans les médias bien-pensants et chez les zélateurs de la pensée unique vient de démontrer une nouvelle fois sa dangerosité.

Quatre paisibles fonctionnaires vaquant à leurs occupations professionnelles dans les locaux dûment protégés de la Préfecture de police ont été assassinés sauvagement au couteau de cuisine par un de leurs collègues.

Le procureur de la République, le ministre de l’Intérieur, comme d’autres bons apôtres soigneusement chapitrés, n’ont voulu voir d’abord dans cet horrible forfait que l’acte d’un déséquilibré ou – pourquoi pas ? – une vengeance personnelle consécutive à des tracasseries de bureau.

« Tranquillisez-vous, bonnes gens, rien dans la personnalité de l’auteur ne permet de soupçonner un attentat islamiste. »

Mais, très vite, la vérité s’est fait jour, hélas, et a voué au ridicule les propos lénifiants de M. Castaner.

Il serait temps que les responsables politiques de notre pays s’informent un peu mieux de l’histoire et des avatars d’une religion dont se prévalent à ce jour plusieurs millions de nos compatriotes, auxquels il faut ajouter les milliers d’immigrés de fraîche date.

Son fondateur, Mohammed, fut essentiellement un chef de guerre, galvanisant ses troupes par une doctrine qui lui était enseignée par les tribus judéo-chrétiennes, dites ébionites, venues de Palestine.

Beaucoup plus qu’un prophète, ce fut un conquérant presque comparable à Alexandre le grand.

Pas plus que Moïse ne fut l’auteur du Livre de l’Exode ou du Pentateuque, Mohammed, occupé à guerroyer, n’écrivit pas lui-même le Coran : ses compagnons et ses successeurs s’en chargèrent. Pour ces derniers, il était le Messie.

Dans le même temps, la religion musulmane se fractionna au fil des conflits qui opposèrent successivement, dans le carnage et la haine, les candidats au titre de Calife des Croyants.

Dès le VIIIe siècle et jusqu’à l’époque des Croisades, d’immenses populations sur le pied de guerre déferlèrent sur le Proche-Orient et sur l’Europe, fanatisées par toutes sortes de moyens y compris les moins recommandables. Ainsi, au XIe siècle, dans son repaire d’Alamout en Syrie, le « Vieux de la Montagne » (Chayr al Jabal) usait déjà sans modération de drogues diaboliques pour robotiser criminellement ses « Haschichin » (origine du mot « assassin »).

Aujourd’hui, il est de fait que les attentats-suicides perpétrés au nom d’Allah un peu partout dans le monde n’auraient pu se réaliser sans l’ingestion préalable par leurs exécutants de substances les privant de leur libre arbitre et de toute espèce d’instinct de conservation.

Les médias comme les responsables politiques se gardent bien d’évoquer cet aspect en redoutant la psychose qui en résulterait.

On se contente de tenter de conjurer cette violence satanique par des hommages larmoyants et des tapis de fleurs.

Comment ne pas penser à juin 40 ? Alors que les « panzerdivisionen » déboulaient, les ténors de la IIIe République, francs-maçons et bouffeurs de curés inclus, s’égosillaient à Notre-Dame de Paris en chantant : « Sauvez, sauvez la France au nom du Sacré-Cœur » !

Ce n’est pas la religion musulmane en tant que telle qui est en cause dans le traumatisme qui secoue dramatiquement aujourd’hui l’opinion française. Comme le judaïsme et le christianisme, l’islam authentique, qui s’illustre notamment dans le soufisme, professe l’amour du prochain et fraternise dans la paix.

Ce sont ses dérives politiques sectaires, salafisme et wahhabisme en particulier, manipulées par des voyous, qui constituent des menaces redoutables pour les nations européennes et tout spécialement la France.

Peut-on attendre de notre gouvernement une réaction virile face aux menaces islamistes ou devons-nous en espérer un autre ?

Voilà la question !

Farid Smahi
Ancien conseiller régional FN

5 réponses à l'article : Djihadistes assassins : est-ce vraiment une découverte ?

  1. quinctius cincinnatus

    04/11/2019

    les assassinats de la P. P. P. : …

    l’ enquête s’ oriente vers un …  » délire mystique et suicidaire  »

    ouf ! ne sortons surtout pas la tête du sable ! en fait seulement une sorte malheureuse d’ un équivalent masculin de Thérèse d’ Avila ou de Bernadette Soubirou, à moins que ce ne soit le Saint Curé d’ Ars

    les incendies de bâtiments culturels et les attaques de policiers dans les Yvelines ?

    idem !

     » c’ est l’ œuvre de jeunes imbéciles  » nous affirme sans sourciller le Premier Ministre

    quant à E.E.L.V. et aux  » divers droites  » ils attribuent ces  » évènements  » aux  » manques de moyens  » pour revitaliser ces zones de non droit bien qu’ économiquement  » franches « 

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    31/10/2019

    on, c’ est à dire le Media et les O.N.G., présente les femmes de djihadistes  » français  » seulement comme des épouses de djihadistes

    pourtant une sage femme syrienne qui les accouchait dans le territoire sous contrôle de l’ E.I. nous dit qu’ elles portaient toujours des armes et ne les quittaient que lors de l’ accouchement

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    30/10/2019

    Castaner fait ce qu’ il peut avec  » ses  » moyens ( les siens, qui effectivement sont particulièrement médiocres, mais aussi avec ceux hérités de 50 années de laxismes moraux, législatifs et donc juridiques )

    en plus on ne peut pas dire qu’ il soit particulièrement  » aidé  » par Chérubin ***

    *** rappelons qu’ un chérubin est un ange tutélaire d’ un lieu sacré ( ici l’ Elysée siège divin de la République )

    Répondre
  4. Gérard Pierre

    30/10/2019

    Notre ministre de l’intérieur va nous sortir de cette impasse dans laquelle nous ont plongés cinq décennies post mai soixante-huitardes !

    Je le sens bien celui-là : il n’est pas comme les autres !

    Il aurait pu faire Sciences Po et l’ENA, comme tout le monde ! …… il en avait très largement les capacités, …… (Quoi ? Ségolène y est bien parvenue, elle!) …… mais, habité par la prémonition qu’il serait un jour le « premier flic de France » il a préféré, en self made man, se former sur le tas en suivant un parcours atypique : fréquenter un truand protecteur et devenir joueur de poker professionnel ! …… une sorte de nouveau Vidocq en quelque sorte, … un intermède de deux ou trois ans avant de reprendre ses études secondaires à l’âge de vingt ans et de faire …… du droit, bien sûr, avec une option criminologie ; ça aide pour l’avenir.

    Il est ensuite entré au parti socialiste, … mais juste pour apprendre les codes et les arcanes du monde politique, notamment dans des cabinets ministériels « bien fréquentés », …… après quoi, bien en possession de ses acquis, il s’est mis en marche !

    Depuis, il nous a montré avec quel savoir faire sans précédent il faisait face au terrorisme en disant aux djihadistes que ce n’était pas bien de faire ce qu’ils faisaient, que s’ils n’étaient pas plus gentils ils seraient punis ! … Il a fait face aux gilets jaunes (depuis son bureau ministériel) en faisant comme s’ils n’existaient pas ! … et ça a même froissé quelques uns d’entre eux !

    Bien considéré par les hommes de sa police pour sa promptitude à payer leurs heures supplémentaires, il est également redouté par les délinquants et plus encore par les terroristes, notamment ceux qui après avoir servi dans une ONG type daesh font des pieds et des mains pour être examinés sur place plutôt qu’en France.

    Depuis qu’il loge place beauvau, plus de voitures caramélisées, plus de caillassage de voitures de police, de pompiers ou d’ambulances et tout le monde sait que si tel n’était pas le cas la presse ne manquerait pas de s’en faire largement l’écho ! …… Même les journalistes ne savent plus que dire ou écrire, depuis … qu’il ne se place plus rien !

    Les policiers, inquiets de voir à quel point la délinquance a baissé, s’inquiètent pour leur avenir : ils commencent à se sentir en sureffectifs ! …… paraîtrait même que ce serait pour ça que certains se suicideraient : sentiment d’inutilité ! …… un peu comme les bûcherons du Sahara !

    Non ! … franchement j’ai confiance ! …… ce n’est plus qu’une question de semaines, au pire quelques mois, et tout sera réglé !

    Oh zut ! … on a sonné, … ça m’a réveillé !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      04/11/2019

      effectivement  » il n’ est pas comme les autres  »

      encore plus mou avec les durs et plus dur avec les tendres

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)