Dominique de Villepin a fait un geste vers le Front national

Dominique de Villepin a fait un geste vers le Front national

Le Premier ministre a reçu, les 27 et 28 juin 2005, à l’Hôtel Matignon les représentants des principales formations politiques françaises pour aborder avec eux le thème de l’avenir de l’Union européenne.
À cette occasion, les représentants du Front national, en l’occurrence Carl Lang et Jean-Claude Martinez, ont été admis à franchir les portes du bureau du chef du Gouvernement. La dernière fois, cela remontait à 1993.
S’agissant d’une consultation sur l’Europe, on peut soutenir que le Premier ministre pouvait difficilement exclure un parti représenté au Parlement européen. Malgré cela, on se doute bien que cette invitation n’a pas été adressée à ce parti sans l’aval du Président lui-même.
Est-ce la fin de l’ostracisme du parti chiraquo-gaulliste à l’égard du Front national ? Rien n’est moins sûr !…
Beau joueur, le Président du Front national a estimé que son parti « semblait sortir de la persécution ». Et il a ajouté : « je crois que la majorité se rend compte qu’aux prochaines élections, elle ne sera pas majoritaire ».
Jean-Marie Le Pen ne désespère pas d’obtenir pour les élections législatives de 2007 une modification du mode de scrutin qui permettrait à son parti d’être représenté à l’Assemblée nationale, comme il l’a été entre 1986 et 1988. À nouveau, des rumeurs circulent sur d’éventuels contacts entre le chef historique du FN et tel ou tel responsable de l’UMP agissant à titre personnel. On sait que Jacques Chirac est très hostile à de tels conciliabules mais, comme à l’UMP plus personne n’est prêt à parier un liard sur les chances d’un troisième mandat, le veto présidentiel ne pèse plus aussi lourd.
De tels contacts sont strictement impossibles à vérifier. Car Jean-Marie Le Pen lui-même est un homme sachant parfaitement garder secret de telles initiatives. En 2002, on a ainsi appris qu’il y avait eu une réunion secrète entre Le Pen et  Chirac, en 1988. Même les proches collaborateurs des deux hommes en ignoraient l’existence.
Mais la situation politique présente permet de faire quelques observations et aussi quelques prévisions.
Contrairement au bourrage de crâne médiatique quotidien, le non de gauche au référendum ne l’a certainement pas emporté, en voix, sur le non de droite. En outre, au plan des idées, il fut frappant de voir à quel point la gauche internationaliste se rallia en masse à des thèmes tout simplement nationalistes…
Rien n’indique que l’audience du Front national soit en recul, malgré quelques déconvenues à plusieurs élections locales partielles. Tous les politologues sérieux continuent à créditer le Front national d’une audience comprise entre 15 et 20% du corps électoral.
Pourtant, pour que le Front soit représenté aux élections présidentielles de 2007 en application de la loi, il lui faudra à nouveau trouver 500 signatures auprès de grands électeurs qui, pour l’essentiel, sont des maires. En 2002, la collecte avait été très difficile et le résultat n’avait été obtenu qu’in extremis. En 2007, ce sera plus difficile encore car nous serons à la veille d’élections municipales. Les édiles craindront plus que jamais pour leur réélection et seront d’une prudence de sioux…
L’hypothèse selon laquelle Jean-Marie Le Pen ne pourrait pas trouver les 500 signatures dont il a besoin ne peut être exclue. Ce serait profondément injuste, mais cela peut advenir. Et l’intéressé le sait mieux que personne.
On se doute qu’aussi bien Nicolas Sarkozy et Philippe de Villiers se réjouissent de cette perspective.
C’est dans ce contexte qu’il faut replacer l’invitation adressée aux responsables du Front national à venir deviser avec le Premier ministre. C’est ce dernier qui sera crédité par les électeurs du Front national de ce geste d’apaisement. Comme l’avaient été, en leur temps, d’autres responsables de la droite parlementaire, comme Édouard Balladur et Raymond Barre. Dans les sondages, cela peut l’aider. Il laisse ainsi à son rival ministre de l’Intérieur le terrain du populisme, qui lui vaut d’être la cible de toutes les flèches de la gauche. Il se garde pour lui une certaine sympathie personnelle des électeurs du Front. Ce qui peut toujours servir.

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • sas Répondre

    A jean du lointin…tu as raison et l’histoire nous l’a enseigné…le pouvoir est une catin qui se prend ,on ne discute pas avec elle…1789 en est une terrible illustration.SON JEU PSEUDO DEMOCRATIQUE EST UNE IMPOSTURE ET NE SERT QUE LA MINORITE ACTIVISTE DE FRANCE ET DU MONDE SAS

    03/08/2005 à 16 h 11 min
  • R. Ed. Répondre

    Le grand ami de S. Hussein, ne serait-ce pas plutôt le vénérable président français, le bien-aimé Jacquouille, Chichi pour les intimes ?

    14/07/2005 à 15 h 09 min
  • Jean du lointain Répondre

    Pauvres lepenistes, roules dans le farine par une loi electorale qui les spolie et toujours en retard d’une haine. Quoi, vous croyez encore pouvoir peser pour un quelconque changement dans ce pays? Avant de l’ouvrir huit personnes sur dix ne veulent meme pas vous entendre et vous pensez sincerement pouvoir sauver la France par la voie democratique? par les allliances? Par les alliances peut-etre… du genre de celle de votre chef avec le creancier favori de la France (je parle du tendem Lepen/Sadam)… mais pour cela il va falloir attendre un septenat pour permettre aux islamistes de s’organiser un peu plus en France. Ils feront le travail pour vous et vous gouvernerez ensemble, car vous vous vallez l’un l’autre, votre haine pour tout ce qui est juif et anglo-saxon embrume votre reflexion, et finalement vous occuperez ensemble le pouvoir pour gerer ce qui rester de ce pays. Triste realite, resultat d’une longue demarche ideologique vieille de plus d’un siecle qui trouvera d’ici deux decennies au maximum son triste aboutissement. …mais de l’Europe il n’en est plus question, vous irez grossir les rangs de la ligue arabe, le 23eme etat… mais dans quel etat!!!

    13/07/2005 à 18 h 13 min
  • sos Répondre

    A sas, l’extreme droite en Europe en a toujour apres les juifs, « le lobby juif » un vrai fantasme (je précise en France, car la communauté comptant a peine 600 000 personne , tres divisé entre ceux de l’est et du moyen orient et sur leur clivage droite / gauche) ; alors j’attend j’ecoute lobby , ok ms dans quel sens? Pr manoury Tant que cette extreme droite n’évoluera pas , elle ne gagnera jamais une représentativité institutionelle ; car je connais beaucoup gens d’ouvrier , de commercant , chrétien ,et meme des juif et des arabes sont proche du langage franc et clair de certain dirigeant du front national (économie , impot ,fonctionnaire et emigration) , mais pas de leur extremisme de certain de leur cadre et d’un partie de leur electorat extreme qui voient des juif partout en train de gratter leur argent avc leur nez crochu; De plus un conseil, prenez le chemin des conservateur américains , et vous verrez vous serez la seul droite de FRance,; moi je vous soutiendrai en tout cas !!!

    12/07/2005 à 13 h 27 min
  • Jean-luc MANOURY Répondre

    Chirac est un président en sursis sans projet,sans confiance du peuple,sans aura et avec de moins en moins d’autorité sur sa propre majorité.le 21 avril 2002 à libéré notre électorat qui à clamé son vote avec fierté.Le référendum du 29 mai 2004 a libéré la parole des maires des petites communes.Dans mon département les parlementaires de l’UMPS,la majorité des conseillers régionaux,généraux, des maires des grandes et moyennes communes ont pris un véritable coup de pied aux fesses car ils étaient partisans du OUI et le NON est largement majoritaire 56,58%(+11,39%par rapport Maastricht)et ils ne sont plus en phase avec leur électorat et les maires de petites communes que je rencontre, me disent clairement que le FN est un parti comme les autres qui doit être représenté au parlement et que avec +60% dans leurs communes ils pourraient signer pour un candidat du FN.Dès que le Front National sera à 20% dans les circoncriptions de Meurthe&Moselle le « verrou psychologique sautera ».De nombreux maires divers droite ruraux nous rejoindront mais nous devons poursuivre le grand chantier de modernisation en terme d’image et ne pas aborder certains sujets de la seconde guerre mondiale dont la région lorraine a souffert avec une acuité toute particulière.L’électorat du Front National qui constitue plus d’un tiers du NON dans mon département est une donnée que les députés de l’UMP ont pris en compte.Partisans du OUI ils savent qu’ils sont minoritaires et ils n’hésiterons pas à mon avis à instiller une dose de proportionelle pour être réélu et ne pas pour être une nouvelle fois victime d’un « Tsunami électoral » Jean-luc MANOURY conseiller régional FN

    11/07/2005 à 23 h 55 min
  • sas Répondre

    GALOUEZAU DE VILLEPIN,recoit les représentants d’un parti légal , qui est privé arbitrairement et honteusement de ses accès aux institutions….UN PARTI INTERDIT DE SENAT ET D ASSEMBLE NATIONALE…UN PARTI INTERDIT DE TV en de débat au 2eme tour…un parti interdit de parol dès qu’il aborde les thèmes cruciaux pour la nation:emigration,corruption ,lobby juif et maçonnique,incompétence et immoralité politique suicidaire… Je pense qu’une coalition américano/ANGLAISE auraient déjà du faire des frappes préventitives pour casser notre dictature des sectes installés depuis 1789 et confirmée par YALTA… de plus c’est sure que nous avons des armes de destruction massive (d’emploi et de richesse)…LA GOOOOCHE française…bref , ca a la couleur d’une démocratie, ca sent la démocratie….Mais la france est une olligarchie mafieuse…qui a exclue de tous les débats importants , 15 millions de français. ca c’est une e v i d e n c e. alors merde pour l’exemple , et l’opération mes de galouzeau sas

    11/07/2005 à 20 h 41 min
  • pedro Répondre

    Malheureux de lire que certains croient encore au FN pour changer les choses..Avec JM et cie a la tete de notre pays,c’est sur tout s’arrangera,le programme et les idees sont si inovantes et tellement pragmatiques!

    11/07/2005 à 17 h 51 min
  • Aghata Répondre

    Faut pas rêver, Sarko bat Le Pen sur son terrain de plusieurs longueurs de plus le patron du FN n’est plus qu’un vieillard qui ne tient même plus debout et ce ne sont pas des prothèses qui vont le ressuciter. Le FN est cuit, le nouveau libéral fasciste Sarko n’en fera qu’une bouchée.

    11/07/2005 à 7 h 52 min
  • Jacques Vassieux Répondre

    Très interressante analyse. Mais concernant les 500 signatures, l’on pourrait contre balancer en disant que nombre de maires ne se représenteront pas en 2008 et qu’ainsi ils pourront se « lacher »… Je le crois. .. Lors de la dernière course aux signatures, j’ai rencontré quelques élus, ruraux, qui me disaient, – mais faut-il les croire ? – que s’ils n’étaient pas obligés de se représenter ils signeraient volontiers… Alors ??? Une chose est sûre en tous cas : Il faut déjà s’y mettre ! Et c’est ce que beaucoup d’entre-nous, responsables et élus du FN, faisons, avec espoir … Jacques Vassieux Conseiller régional FN

    10/07/2005 à 23 h 51 min
  • dolf Répondre

    « Enfin!!! C’est le commencement de la réunion des tous Françaises. Il est grand temps, en vue des dangers d’issu d’Islam, que la France et l’Europe se réunissent. Dieu soit merci! » reunion des memes abrutis, qui depuis tjrs nous font tourner en rond pendant que l’islam s’approprie le territoire tranquillement… vraiment rien mais alors rien de neuf sous le soleil, tjrs la meme merde.

    10/07/2005 à 15 h 50 min
  • Matoule filou Répondre

    Enfin!!! C’est le commencement de la réunion des tous Françaises. Il est grand temps, en vue des dangers d’issu d’Islam, que la France et l’Europe se réunissent. Dieu soit merci! DPK

    10/07/2005 à 12 h 18 min
  • Adolphos Répondre

    « En outre, au plan des idées, il fut frappant de voir à quel point la gauche internationaliste se rallia en masse à des thèmes tout simplement nationalistes… » Certes, mais le nationalisme de Gauche est un nationalisme trés trés con; Le « plombier Polonais » ? Arf ! (Lire Capital de ce mois, où l’on dénombre les emplois que les Français ont gagné grâce à la Pologne) Bref, la Gauche préféres visiblement les plombiers Arabes aux plombiers Polonais, et moi l’inverse.

    10/07/2005 à 11 h 28 min
  • fred Répondre

    moi de toutes façon je voterez FN ou je ne voterez pas ci Mr le pen ne peux ce présenter aux présidensielle

    10/07/2005 à 10 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: