Droite française : imbécillité ou trahison ?

Droite française : imbécillité ou trahison ?

Tous les jours, les médias français se repaissent des imbécillités dites ou faites par presque tous les membres de ce qu’il est convenu d’appeler la classe politique « de droite ».

Tous les jours, des rafales de communiqués fulminants s’échangent entre « amis », pour le plus grand plaisir du camp adverse, qui n’a quasiment plus rien à faire qu’attendre tranquillement le résultat du match, le 17 juin au soir !

Car la discorde n’est pas chez l’ennemi, comme le disait un général célèbre, elle est bien dans les rangs de tous ces groupements, partis et groupuscules, situés dans une région politique indéterminée, allant du centre jusqu’à ce qu’il est convenu d’appeler « l’extrême-droite ».
Autrement dit tout ce qui n’est pas à gauche !

Si, à chaque élection, on voit le premier tour répartir les voix selon les goûts de chacun, le deuxième tour est toujours d’une simplicité biblique : la gauche fait un solide front républicain, réunissant tout ce qui s’inspire plus ou moins d’un marxisme assez peu édulcoré. Elle contre ainsi très facilement tous ceux qui restent et qui sont dits automatiquement « de droite », lesquels restent, bêtement et toujours selon une habitude bien ancrée, en ordre dispersé : ils perdent alors automatiquement la partie.

L’électeur français moyen, effaré et déçu, se pose donc quelques questions simples :

1) Pourquoi les gens dits de droite tiennent-ils tellement à perdre à chaque occasion électorale ?
2) Pourquoi n’arrivent-ils jamais à s’entendre entre eux, même si c’est provisoire, pour le seul moment d’une élection importante ?
3) Pourquoi injurient-ils sans arrêt leurs compatriotes qu’ils taxent de xénophobie maladive et autres maladies honteuses ?
4) Pourquoi n’admettent-ils pas qu’ils se mettent volontairement dans le piège inventé par Machiavel-Mitterrand, le génial créateur du Goulag politique où l’on enferme tous les gens à droite de la droite ?
5) Pourquoi trouvent-ils normal que plus de 20 % des Français (surtout de droite) ne soient pas représentés au Parlement ?
6) Où sont les intérêts majeurs de la France dans ces ma­gouilles ?

En d’autres temps, où l’honneur, la fidélité et le patriotisme étaient reconnus comme fondements de la Patrie française, toute cette classe politique de droite aurait été convaincue de haute trahison pour avoir oublié de respecter toutes ces valeurs plus que séculaires !
Mais qui va aujourd’hui oser faire cet indispensable ménage dans les écuries nauséabondes de cette République pourrissante ?
La France est, à l’évidence, en état de quasi mort clinique, et les imbéciles de droite ne regardent que leur tout petit nombril.

L’incommensurable imbécillité de ces gens-là les oblige, sans même qu’ils en aient conscience, à trahir les intérêts supérieurs de notre vieille et encore si belle Patrie.
Pauvre France !

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ Jaurès le F.N. et " la gauche "

    " changement d’herbage réjouit les veaux  * *** "

    * *** synonyme gaulliste : les Français !

    25/06/2012 à 14 h 13 min
  • vozuti Répondre

    jaurès,   le problème de l’UMP et du PS est que l’impot se dissipe dans la corruption et le gaspillage.j’ose espèrer qu’avec le FN les taxes seraient moins élevées,sinon se serait un exploit mémorable(dans le mauvais sens) d’arriver à battre le record du monde(56% de taxes) institué par l’UMP.

    25/06/2012 à 1 h 27 min
  • Jaures Répondre

    " l’UMP est un parti de gauche déguisé en parti de droite." écrit Vozuti
    Mais qu’en est-il du FN qui demande le retour de la retraite à 60 ans, l’indexation des salaires, l’augmentation de la retraite agricole, l’instauration d’un revenu familial, la défense des services publics, des nationalisations,… ?
    Ne serait-il pas un parti de droite déguisé en parti de gauche ? Mais alors, pourquoi se déguiser ? Qu’y a t-il à cacher ?

    24/06/2012 à 12 h 03 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ homere

    un mec " qui en avait " … un seul nom s’il vous plait …  car je ne pense pas que vous pensez à " celui " qui a choisi  Bernard Kouchner , Frédéric Mitterand et qui a même évoqué le nom de Jack " le turpide "

    21/06/2012 à 15 h 55 min
  • le Ket de Bruxelles Répondre

    Droite molle, gauche caviar ? Depuis plus de 40 ans "c’est bonnet blanc et blanc bonnet" comme l’avait dit Duclos.

    De Mitterand à Hollande en passant par Jacquot la fripouille et le nabot Sarkö, les socialauds et les capitalos sont les 2 mamelles du mondialisme !  JAMAIS ils ne se sont oposés aux diktats de Bruxelles.

    Les eurocrates ont construits des cimetières industriels avec vue imprenable sur un désert économique. Le devoir de mémoire nous oblige au souvenir des déclarations grandiloquentes d’un  Jacques DELORS qui prétendait que le Traité de Maastricht amènerait  en Europe un bien-être et un avenir radieux  que nous envierait le monde entier !  Seul JM LE PEN s’était élevé avec lucidité contre ce mensonge éhonté. Le Politiquement  Correct, les lois liberticide (Pleven, Gayssot, etc..), ls discrimination "positive", la police de la pensée et la repentance permanente et obligatoire, imaginés, planifiés, et imposés aux populations européennes ont conduit au résultat actuel : un désastre !

    Il ne reste actuellement qu’une alternative : OSER PENSER ET OSER AGIR !

    21/06/2012 à 14 h 56 min
  • vozuti Répondre

    le problème est que la majorité des électeurs de droite préfère écouter les médias plutot que de regarder la réalité en face : l’UMP n’est pas la droite modérée , l’UMP est un parti de gauche déguisé en parti de droite. la taxation et l’immigration n’ont fait qu’augmenter avec l’UMP pour atteindre des records mondiaux, et malgré sa surenchère vocale on voit mal comment le PS pourrait faire encore pire.l’UMP a besoin des électeurs de droite pour faire une politique de gauche.la supercherie a bien fonctionné jusqu’à présent,mais faire le plein des voix de droite n’est pas possible : il y a toujours une proportion d’électeurs qui ne se laissent pas berner naivement.

    21/06/2012 à 14 h 19 min
  • HOMERE Répondre

    Calmez vous les mecs….elle arrive la droite, sans se presser…avec ses centristes, ses chiraquiens, ses radicaux, …..et dans cinq ans, elle va de nouveau rayonner pour vous faire chier dans votre coin d’ou vous ne sortirez pas……un peu de patience…..les français aiment çà et ils vont leur en donner !!

    Vous aviez un mec avec des couilles, vous l’avez châtré……à présent vous allez être chatiés……

    A moins que les deux députés de 16 à 67 ans renversent le gouvernement ? qui sait ?

    21/06/2012 à 12 h 18 min
  • tropdlabal Répondre

    Cessez donc de vous fatiguer le cerveau avec toutes ces supputations sur l’avenir ou non de la droite – vraie ou molle – d’ailleurs.

    Vos adversaires et surtout leurs soutiens "divertistes" sont en train de faire le boulot pour vous. Même les plus laches vont se trouver obligés de larguer les sous-marins gauchistes qui pullulent dans les rangs d’UMP et qui auraient en fait toute leur place, au mieux au centre gauchisant, au pire au PS, voir mieux. Je parle des NKM (tiens cela ressemble a NTM!) Fillion le fieleux, Jupé le roi de la taxation tous azimuths, etc… Lorsque ces crétins se seront bien fait piétiner la tronche, même avec toute la molesse qui les caractérise, ils finiront par ne plus en pouvoir et cesseront de voter pour une droite qui n’en a jamais été une.

    Finalement cette défaite de la soit disant droite est une bonne chose, car elle permettrra de démasquer les faux-nez. Du genre "c’est parce que nous n’avons pas été assez gentil avec les NTM que nous avons perdu, il fallait continuer a se faire intrioduire sans jamais rien dire".

    21/06/2012 à 10 h 59 min
  • Oeildevraicon Répondre

    Je crois que tous ici « gens de la vraie droite » nous nous illusionnons sur la claire voyance de nos concitoyens.

    Bien que cela fasse 47 ans que je vote, "et j’en ai vu des trahisons , moi même ayant voté et adhéré au PS dans mes jeunes années " , j’ai cru jusqu’au dernier moment, en un sursaut des Français ! NIET…

    Je suis tout-à fait d’accord avec l’auteur, et comme lui je pose la question : « Qui va oser faire le ménage  »?

    Celui qui osera seulement lever un sourcil allant dans cette direction, sera irrémédiablement laminé par ces médias et associations des droits merdistes.

    21/06/2012 à 0 h 01 min
  • ozone Répondre

    "

    "Droite française : imbécillité ou trahison ?"

     

    Les deux mon général….

    20/06/2012 à 23 h 48 min
  • Anonyme Répondre

    La maladie est grave pour l’UMP. Une bonne majorité de ses responsables sont des centristes gauchisants, de la même veine que Jacques Chirac, et qui chantent actuellement le même refrain que la gauche et les médias : l’UMP a perdu les élections à force de se rapprocher des thèses du FN…

    Petit à petit, certains responsables UMP ayant une vraie sensibilité de droite, ont compris que c’est exactement le contraire qui explique la défaite : L’UMP, a trompé les vrais électeurs de droite ayant voté pour elle en 2007 en n’appliquant rien ou presque pendant 5 ans des thèses promises à ces électeurs qui y avaient cru. 

    L’UMP s’est encore moqué de ces électeurs en tentant un rapprochement grandguignolesque de dernière minute de leurs thèses pour essayer de gagner les élections après les avoir trompés pendant 5 ans !

    Mais aujourd’hui la vraie droite est en marche. Elle a permi l’élection de deux députés et ce n’est qu’un début car les responsables de l’UMP ayant une vraie sensibilité de droite en ont ras le bol de cette situation et commencent à se rapprocher du FN…

    Avec la gauche au pouvoir et les catastrophes qui s’annoncent, ne vous inquiétez plus, "le changement, c’est bientôt" !

    Prochain RV : les municipales…

    20/06/2012 à 23 h 10 min
  • Hommet Répondre

    J’adhère pleinement à ce qui est écrit par Philippe Hartemann. Je me pose néanmoins cette question :si depuis trente ans la « droite » na pas compris qu’elle perdrait toutes les élection à ce jeu là, c’est qu’elle n’est constituée que de dangereux crétins baveux à qui il ne serait certes pas prudent de confier les rênes de la France. Si cette hypothèse est bonne, fermez le ban. Mais si elle ne l’est pas quoi d’autre ?

    20/06/2012 à 20 h 17 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    l’auteur commet une erreur monumentale pour désigner CELUI qui a causé ( et cause encore ) tous nos malheurs … NON ! ….ce n’est pas François Mitterand le responsable , mais bien Jacques Chirac qui a enfermé " ladroite" dans les mâchoires d’acier du " front républicain " …et " curieusement " je ne retrouve JAMAIS dans mon entourage des électeurs " de droite " qui auraient voté UNE SEULE FOIS pour Jacques Chirac … ce qui m’amène à penser qu’ils sont soit séniles , soit honteux , soit hypocrites … un mélange en parties variables des trois me semblant être  le plus vraisemblable

    20/06/2012 à 16 h 11 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: