Droitisation de la société

Posté le août 06, 2020, 10:40
3 mins

Une récente étude de l’Ifop pour « Le Point » interrogeait les Français sur leur positionnement politique.

Il est frappant de constater que la « droitisation » de la société française se poursuit. Alors que 15 % des Français se déclaraient de gauche en novembre 2017, ils ne sont plus que 13 %.

Alors que 38 % se déclaraient centristes, ils ne sont plus que 32 %. En sens inverse, alors que 36 % se déclaraient de droite, ils sont désormais 39 %.

l est également remarquable que les électeurs du RN se déclarent à 59 % à droite (et, curieusement, à 24 % centristes, mais c’est probablement une façon de prendre ses distances avec l’étiquette « d’extrême droite »).

En tout cas, seuls 5 % des Français qui se disent proches du RN se disent également de gauche.

Cela contredit frontalement la stratégie de « ni droite, ni gauche » promue naguère par Florian Philippot et maintenue par Marine Le Pen.

De façon générale, il est aussi impressionnant que consternant de constater qu’à mesure que la société évolue vers la droite, les partis de droite désertent la droite.

Et l’on s’étonne que l’abstention explose !

Il me semble pourtant assez logique que les électeurs ne trouvant plus d’élus défendant leurs idées s’abstiennent.

De ce sondage – comme de nombreuses autres études – il ressort clairement qu’un candidat qui se positionnerait nettement à droite – je veux dire en rupture avec le socialisme – pourrait l’emporter.

Il est faux – et de plus en plus faux – qu’il faille édulcorer le message pour gagner. Il est faux que l’élection se gagne au centre, comme la plupart des commentateurs le prétendent depuis l’élection de Valéry Giscard d’Estaing.

Au passage, la question de l’entente à droite, qui nous est chère aux « 4 Vérités », se résout d’elle-même : si les électeurs veulent une politique de droite, ils accepteront volontiers (je pense même qu’ils souhaitent ardemment) une entente à droite.

Seul manque le courage politique – et c’est la denrée la plus rare en ces temps de disette. Mais il me semble absurde que les candidats de droite choisissent délibérément de perdre les élections, en refusant d’écouter leurs électeurs, pour mieux obéir à la caste médiatique !

6 réponses à l'article : Droitisation de la société

  1. quinctius cincinnatus

    12/08/2020

    et maintenant Xavier Bertrand qui  » se prépare  » !

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    10/08/2020

    Covid 19 aux U.S.A.

    on remarquera que c’ est dans les états républicains que l’ épidémie est la moins bien contrôlée

    la zone géographique la mieux contrôlée étant la Nouvelle Angleterre qui est quand même restée la mieux culturellement européanisée

    Répondre
  3. ELEVENTH

    09/08/2020

    Avec une droite comme celle de Christian Jacob, les gauches et autres pignoufs n’ont rien à craindre.
    Pour les L.R. , à de rares exceptions près, seul le portefeuille peut se trouver à droite. Pour le reste, ils s’en foutent ou sont, de fait, des sortes de centristes mous du genoux, guère différents des socialos .
    RE-votez Macron : il a déjà compté jusqu’à l’infini; deux fois (cette citation est plagiée d’un autre site mais elle me plait).

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/08/2020

      Christian Jacob , un élu sans charisme , ni intelligence, mais non pas sans culture politicienne, est le digne, quoique débile, rejeton de Jacquou la Fripouille cette caricature du rad-soc  » droitisée « , du Sud Ouest

      Sud Ouest où il semble bien que la réussite individuelle , pour ne pas dire l’ épanouissement personnel, soit de devenir un homme politique de  » premier plan  » ( sic )

      Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    06/08/2020

    l’ autre paradoxe français

    les Français se disent de plus en plus nombreux de  » Droite  » et votent pour un  » Centre mouvant  »

    sans doute ne trouvent ils pas  » à droite  » les élus qu’ ils souhaitent : libéraux et fiers d’ être Français

    et qu’ il leur reste assez d’ un jugement politique pour ne pas adhérer en masse et intégralement à la beaufitude nationale

    en conclusion :

    l’ électeur français, qui a encore sa Raison et de la Morale est à la recherche de candidats lucides , courageux, non inféodés à une idéologie ou à un clan, et fiers d’ être Français

     » Les 4 Vérités  » devraient participer à cette recherche, pas à soigner les instincts politiques les plus vulgaires

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      12/08/2020

       » centre mouvant  » ?

      analogie, bien sûr, avec les  » sables mouvants  »

      élisons et enlisons nous !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)