DSK : ça se complique…

DSK : ça se complique…

DSK a la réputation d’un dragueur impénitent. Longtemps, comme il est d’usage en France, les multiples anecdodtes n’ont pas dépassé le cadre du « off » des milieux politico-médiatiques.

Une première affaire avait rapidement entaché ses débuts à New-York où le rituel de la drague est sensiblement moins macho… Cette fois DSK semble être allé beaucoup trop loin :

– Selon le New York Times, la victime serait une femme de ménage afro-américaine de 32 ans. L’Express

– Le Parisien exhume l’affaire Tristane Banon

Réactions :

– Ségolène Royal : « Tout reste à vérifier »

– Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, a affirmé dimanche que Dominique Strauss-Kahn ne pourrait « pas être candidat à la primaire » PS, ni rester à la tête du FMI, après son inculpation pour agression sexuelle et tentative de viol. […] Il a évoqué la possibilité d’une « manipulation » dont aurait été victime Dominique Strauss-Kahn, en soulignant que le patron du FMI était descendu dans un hôtel de la chaîne française Sofitel.Le Parisien

– Le député PS de Paris, Jean-Marie Le Guen, a affirmé dimanche à l’AFP que l’accusation d’agression sexuelle contre le patron du FMI «ne ressembl(ait) en rien à DSK».

– «C’est humilier la France que d’avoir un homme qui soit comme lui, qui se vautre dans le sexe et ça se sait depuis fort longtemps ». Bernard Debré.

Autres réactions dans Libé

– Marine Le Pen n’est « pas particulièrement étonnée ». Selon elle, DSK est «définitivement discrédité comme candidat» à l’élection présidentielle de 2012.

 

 

Partager cette publication