DSK : des langues se délient…

Posté le mai 16, 2011, 6:56
26 secs

Anne Mansouret, conseillère générale de l’Eure et régionale de Haute-Normandie, candidate aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2012, confirme ce dimanche que sa fille aurait été victime d’une tentative d’agression sexuelle de la part de Dominique Strauss-kahn en 2002, comme elle l’a révélé en 2007 dans une émission de Thierry Ardisson.

Aujourd’hui, la mère de Tristane Banon regrette d’avoir dissuadé sa fille à porter plainte.

(…) C’est sa mère, Anne Mansouret, conseillère générale de l’Eure et régionale de Haute-Normandie, candidate aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2012, qui l’aurait dissuadée d’intenter une action en justice contre, à l’époque, le futur directeur du FMI. Contactée ce dimanche, l’élue normande a des remords. Paris Normandie

– Que risque DSK ? Selon la législation de l’Etat de New York, une fellation non consentie est considérée comme un acte sexuel criminel et passible de 15 à 20 ans de prison maximum. Europe 1