Écologie

Écologie

Pour lutter contre notre inquiétant dérèglement climatique et tenter, paraît-il, de sauvegarder l’avenir de la planète, nous devons rapidement

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

(14) Commentaires

  • ghpelissier03599600 Répondre

    J’adore les écolos réclamant l’arrêt de l’usage des ENERGIES FOSSILES au prétexte qu’elles sont responsables d’un effet de serre induit par la production de gaz carbonique. Mais l’uranium est jusqu’à preuve du contraire une énergie fossile dont la fission ne produit pas l’ombre d’une molécule de CO2. Votre copie est à réviser messieurs les Verts, faut il encore en avoir l’intention….

    18/10/2015 à 21 h 39 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      les physiciens vous diront que tout le problème est dans le comment utiliser TOUTE l’ énergie nucléaire du minerais ( ou sa majeure partie ) de façon à ne pas laisser de déchets radio-actifs ( au moins ceux à demi-vie longue ) … car on ne  » sait  » pas les stocker de façon sûre … la politique est une activité avec des solutions  » faciles  » la physique est une activité difficile pour laquelle nous n’ avons pas toutes les  » solutions  » ..

       » sciences sans conscience n’ est que ruine de l’ âme  »

      les politiques faciles et donc irresponsables sont la ruine de l’ humanité ( aussi longtemps que la Nature la laissera exister )

      20/10/2015 à 9 h 38 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        @Quinctius
        le sujet porte sur un abus de langage. L’uranium est une énergie FOSSILE qui n’a pas à être amalgamée au gaz algérien, au pétrole saoudien ou au charbon polonais et allemand. Pour ce qui est du stockage des produits de fission de longue période, les Verts s’ingénient à dénaturer les études et contrarier les résultats obtenus par l’ANDRA (agence de stockage…). L’abcès sera vidé avec l’ultime progrès accompli par la fusion nucléaire, qui s’affranchira définitivement des effets nocifs de l’irradiation et de la contamination radioactive.
        25 années de patience pendant lesquelles les effets de serre maîtrisés et espérées par la conférence de Paris seront balayés par le TRIPLEMENT en 25 ans de la consommation de 6 milliards d’habitants sur les 7 que compte la planète.
        Sinon je veux bien que l’on m’explique comment le petit milliard énergétivore dont nous faisons partie, empêchera le chinois de descendre de son vélo et l’indien de son éléphant alors que le pouvoir d’achat de ces deux pilotes sera devenu le nôtre. Un conseil, restons à la tête d’une énergie nucléaire qui malgré quelques accidents spectaculaires est incontestablement celle qui élimine le moins d’hommes par milliard de kwh produits et de fort loin. Comme me l’écrit un correspondant de Tokyo qui se rend gratuitement 1 week end sur deux sur la côte nord est du Japon pour rétablir une activité humaine disparue avec la catastophe que le pays a connu:
        – « Nous ne comprenons pas comment les pays industriels confondent les causes de cet événement en ne retenant que le nom de FUKUSHIMA à la place de TSUNAMI, cet accident naturel restant SEUL responsable de la mort de 27.000 personnes ». Et de rajouter:
        – « Cette tragédie n’a pas laissé une seule chance aux irradiés de mourir d’une dose létale émise par le réacteur. Banzaï !! »
        Passez le message….

        20/10/2015 à 22 h 47 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          vous êtes physicien ? ingénieur atomiste ? ingénieur béton ? spécialiste en hautes pressions , soudures ? la fission n’ est pas pour maintenant non pas parce qu’ elle n’ est pas réalisable  » sur le papier  » ( sur ordinateur ! ) mais parce que l’ on ne sait pas et pour longtemps encore, construire des centrales à fission nucléaire sûres … voyez déjà le fiasco technologique de l’ E.P.R. … pour devenir aussi énergivores que les  » occidentaux  » il ne fait pas de doute que les B. (R). I.C. construiront des centrales nucléaires  » classiques  » avec les déchets qui vont avec et quand on connait la capacité en sécurité de ces pays il y a de quoi être quand même  » inquiet …  » non ?

          20/10/2015 à 23 h 08 min
          • Bistouille Poirot

            La fission ne serait pas pour maintenant ? Ben voyons, réalisée expérimentalement avant guerre elle trouva sa première application par une bombe larguée sur Hiroshima suivie d’une seconde pour obéir à la loi des séries.(abandon pour cause d’armistice). Seconde étape de la recherche fondamentale,la construction de ZOE à Fontenay aux Roses, après le 2° conflit.
            1 ère étape industrielle, la filière U naturel, refroidi au gaz qui épargna le réchauffement de nos cours d’eau. Cette filière extrêmement sûre du point de vue de la radioprotection était limitée par sa puissance, et donna lieu à un abandon économique. Suivit le choix de la filière U légèrement enrichi refroidie par l’eau légère, celle de nos fleuves. Dépendance économique des USA, Westhinghouse est un brevet américain.

            21/10/2015 à 0 h 52 min
      • Bistouille Poirot Répondre

        Une précision qui n’est pas sans importance. Les physiciens ne sont pas ceux qui se posent des questions sur la production de produits de fission de longue période; les politiques sont les seuls responsables de l’abandon de la filière des surgénérateurs qui seule détruisait le plutonium enfant terrible majeur de la fission de l’uranium. Un peu comme si après avoir consommé 5.000 litres de gasoil on vous proposer de récupérer votre huile de vidange et de la traiter pour en sépa

        20/10/2015 à 23 h 04 min
        • Bistouille Poirot Répondre

          …on vous proposait de récupérer votre huile de vidange et de la traiter pour en utiliser la fraction la plus polluante et assurer la combustion interne de votre moteur. Les politiques ont arrêté la filière « Rapide » et nous resterons pendant des siècles avec des enfouissements de Pu 239 (24.300 ans de période). Organe critique, l’os. Seriez vous un invertébré?

          20/10/2015 à 23 h 46 min
        • Bistouille Poirot Répondre

          Suite de Bistouille 0h52
          Développement de la filière rapide, filière écologique. Je maintiens, filière écolo. Filière qui a le pouvoir de reprendre le Plutonium, produit de fission de l’U et de le « casser » dans ses réacteurs en faisant apparaître des produits de fission moins dangereux que leur père ! Une difficulté, cette filière est refroidie par un sodium liquide qui épargne le réchauffement de nos fleuve mais nous expose à une réaction exothermique en cas de contact entre sa phase liquide et la vapeur d’eau contenue dans l’air. Longtemps controversée, cette filière nationale de haute technologique est abandonnée pour des raisons politiques initiées par les Verts. Mise en route de l’EPR qui pour des raisons économiques n’a pas tenu compte de recommandations technologiques dans le domaine de la sureté. Le fiaco n’est pas technologique mais financier puisque l’EPR n’est pa

          21/10/2015 à 1 h 08 min
          • Bistouille Poirot

            sjuite bistouille 1h08
            L’EPR n’est pas abandonné.
            Maintenant si vous préférez construire des Torrey Canyon sur des quais abandonnés par des Mistral égyptiens, je ne mettrais pas un kopeck dans l’opération, pas davantage dans un cercle de 150 km de diamètre truffé d’éoliennes chargées de fournir l’équivalent de la puissance des réacteurs de Fessenheim.
            Le dernier accident dans une mine de charbon en Turquie a coûté la vie à 147 mineurs. J’ose à peine entendre les cris d’orfraie si il y avait un mort dans une centrale nucléaire française. Ca suffit…

            21/10/2015 à 1 h 30 min
  • Blumkovitch Répondre

    Les éoliennes socialistes servent à faire du Vent.

    17/10/2015 à 5 h 53 min
    • ghpelissier03599600 Répondre

      …mauvais surtout mais s’en vantent.

      18/10/2015 à 21 h 42 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    qu’ il soit anthropique ou pas , sur ces dernières années, on constate, avec bien entendu des  » excès thermiques  » inverses ( dernier hiver rigoureux en Amérique du Nord ) un réchauffement du climat … sans qu’ on en puisse donner avec précision ni la durée ni l’ importance en conséquence de quoi toutes les projections sont discutables … mais il n’ en reste pas moins vrai qu’ il faut respecter la Vie et la Nature le mieux que l’ on peut … tout discours contraire est celui d’ un insensé ( comme aurait dit ….Molière )

    13/10/2015 à 17 h 58 min
    • Bistouille Poirot Répondre

      Le réceptacle des effets de serre n’est pas limité à une région particulière mais avec un passeport international, ils s’étendent à celui de la totalité de l’atmosphère terrienne. Pas de frontières, pas de gradian quelconque mais s’accorde un généreux transfert sur vos alvéoles pulmonaires. Respirez un bon coup et ça repartira…

      01/11/2015 à 22 h 38 min
  • DESOYER Répondre

    Nous connaissons le fiasco écolo-socialo dans les « énergies renouvelables ». Mais quid de Sarkozy-NKM qui sont presque sur la même ligne. Et quid du programme du FN sur le sujet?

    13/10/2015 à 17 h 35 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: