Education : encore de mauvaises pistes !

Education : encore de mauvaises pistes !

 

Alors même que les violences à l’école envahissent la chronique des faits divers, les états généraux de la
violence à l’école aboutisse à des conclusions contre-productive :

 

« Le ministre
de l’Éducation Luc Chatel a annoncé aux États généraux de la sécurité à l’école, qu’il allait limiter radicalement le recours aux exclusions, et compliquer les procédures des
conseils de discipline, afin de dissuader les professeurs d’y recourir.

Seuls les élèves « les plus dangereux » continueront à pouvoir être exclus des
écoles et être placés, comme c’est le cas actuellement, dans des « structures adaptées » (allusion possible aux centres éducatifs fermés ? Luc Chatel n’a donné aucun
détail sur ces « structures »).

Autrement dit, tant qu’un professeur ne pourra pas prouver concrètement qu’un élève représente un danger
physique, il sera désormais obligé de le garder dans sa classe et de trouver le moyen de faire cours malgré sa présence ! » SOS Education

 

C’est l’autorité même des professeurs qui est ainsi encore affaiblie, ainsi que la possibilité de faire cours
dans des conditions de calme nécessaires !

 

Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: